[91] Mag de l'Essonne n°105 jui/aoû/sep 2009
[91] Mag de l'Essonne n°105 jui/aoû/sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de jui/aoû/sep 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : sur les sentiers de l'Essonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
À toutes fins utiles Conseil général de l’Essonne > Boulevard de France, 91 012 Évry CEDEX : 01 60 91 91 91 (contact@essonne.fr) Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h www.essonne.fr ACTUALITÉS P.8 L'ESSONNE DE DEMAIN VUE PAR TROIS EXPERTS Trois architectes qui ont participé à la consultation internationale sur le Grand Paris sont venus présenter leurs projets pour l'Essonne au Génocentre d'Évry, le 4 juin dernier. D Préfecture de l’Essonne > 0169919191 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h Appels d’urgence > Centre départemental des appels d’urgence (Pompiers/Samu) : 15, 18 ou 112 > Police secours : 17 > Centre antipoison (Paris) : 01 40 05 48 48 > SOS médecins : 0826889191 > SOS dentistes : 01 43 37 51 00 > SOS amitié : 01 42 96 26 26 > Enfants en danger : 119 >SOS viols:0 800 059 595 > Violences conjugales info : 39 19 > Solidarité vieillesse : 39 77 > Sida info service : 0800840800 > Drogues info service : 0800231313 > Accueil sans-abri : 115 > SOS victimes : 08 842 846 37 Numéros utiles > Perte ou vol carte bleue : 0892705705 > Perte ou vol chèque : 0892683208 > Centre départemental d’accueil animalier : 01 60 77 45 67 > France Télécom télégramme téléphoné International : 0 800 334 411 National : 36 55 > Météo France : 0892680291 ou 3250 > Trafics routiers : 0 826 022 022 > Dérangements téléphoniques : 10 13 > Gare SNCF grandes lignes : 36 35 > Service information réseau transilien : 0891362020 >RATP:32 46 > Réservations Air France : 0 820 820 820 > Infos Aéroports de Paris : 39 50 > Radio France : 32 30 > Dépannage Gaz de France : 01 64 46 13 14 > Horloge parlante : 36 99 4 D Événement Le 100 e collège de l’Essonne ! D Big band, jongleurs, visites guidées, chants et danses, discours, feux d’artifice ont rythmé l’inauguration du collège Germaine Tillion à Lardy, le 100 e de l’Essonne. 24 D Mieux vivre en Essonne Soigner, et bien plus encore… D À Ballainvilliers, l’hôpital gériatrique Les Magnolias, spécialisé dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, s’agrandit. Dès février 2010, les différentes unités de soins longue durée seront regroupées dans un nouveau bâtiment. 44 D Temps libre L’Essonne en VTT D C’est du stade départemental Robert Bobin de Bondoufle que partiront et arriveront les différentes courses du 18 e rallye VTT francilien. Appelé aussi l’Essonnien, il réunira, le 13 septembre prochain, les accros de sensations et les amateurs de nature. K TEMPS LIBRE P.38 L’ART PREND LA CLÉ DES CHAMPS Nul n’est besoin de parcourir des kilomètres pour se sentir ailleurs. Cet été, prenez la poudre d’escampette, direction le domaine départemental de Chamarande où la 9 e saison culturelle bat son plein. K DOSSIER P.13 SUR LES SENTIERS DE L’ESSONNE Entre la cathédrale d’Évry, le Cyclop à Milly-la-Forêt et le domaine départemental de Chamarande, les atouts touristiques de l’Essonne ne manquent pas. Vous êtes plutôt balade en pleine nature ? Qu’à cela ne tienne, notre dossier vous propose quelques suggestions de randonnées qui devraient vous plaire. Distribution du Magazine de l’Essonne Si vous connaissez des Essonniens qui ne reçoivent pas régulièrement notre magazine dans leur boîte aux lettres, merci de signaler leurs nom et adresse à la rédaction. Vous pouvez joindre Laurence Duvert au 01 60 91 91 06 ou par courriel lduvert@cg91.fr www.essonne.fr Rubrique département/le conseil général. Notre magazine est téléchargeable.
D Michel Berson, président du Conseil général de l’Essonne « Il y a un risque que le RSA développe le temps partiel et favorise les bas salaires » RSA : engagement et vigilance du Conseil général Le Conseil général est mobilisé pour mettre en œuvre le RSA créé par le Gouvernement Depuis le 1 er juin dernier, le Revenu de Solidarité Active (RSA) est entré en vigueur dans la France entière. Les Départements sont au cœur du RSA dont ils financent une très grande partie, comme ils le faisaient pour le RMI. C’est bien évidemment le cas de l’Essonne où le Conseil général s’est mobilisé complètement pour être prêt le jour J. D’autres acteurs sont impliqués et jouent un rôle important : la Caisse d’allo - cations familiales, avec qui une convention sera conclue, le Pôle emploi, les Centres communaux d’action sociale (CCAS) des communes et les services de l’État. Nous avons été pionniers dans l’accompagnement renforcé des personnes en difficulté L’insertion sociale et professionnelle n’est pas une nouveauté pour le Conseil général de l’Essonne. Depuis dix ans, notre Département a consenti des efforts importants sur le plan financier et humain pour créer des dispositifs innovants d’accompagnement des personnes en difficulté. Ces efforts avaient produit de bons résultats et nous continuerons dans cette voie. Fort de cette expérience, nous pensons que le RSA présente encore des effets pervers L’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est le cas pour le RSA. Premier risque : celui que le RSA développe le temps partiel et les bas salaires, car les entreprises seront tentées de prendre en compte le complément du RSA dans leurs décisions de politique salariale. C’est ce qu’on appelle une « trappe à pauvreté ». Le deuxième risque, concerne les moyens financiers et humains alloués au RSA. Pour l’instant, le Conseil général n’a aucune garantie de l’État sur les moyens. Il n’est donc pas exclu que le Gouvernement fasse payer une réforme dont il revendique la paternité aux Départements et donc aux contribuables locaux, pendant que le bouclier fiscal, lui, reste en place en faveur des plus riches. C’est ce qui s’est passé avec le RMI. L’État doit au Conseil général, à ce titre, 42 millions d’euros. Au total, dans un esprit républicain, le Conseil général mettra tout en œuvre pour que le RSA en Essonne soit une réussite. Mais, les propositions alternatives de la majo - rité départementale doivent être étudiées sérieusement par le Gouvernement. ÉTÉ N°105 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 1[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 2-3[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 4-5[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 6-7[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 8-9[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 10-11[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 12-13[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 14-15[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 16-17[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 18-19[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 20-21[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 22-23[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 24-25[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 26-27[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 28-29[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 30-31[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 32-33[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 34-35[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 36-37[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 38-39[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 40-41[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 42-43[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 44-45[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 46-47[91] Mag de l'Essonne numéro 105 jui/aoû/sep 2009 Page 48