[91] Mag de l'Essonne n°103 mai 2009
[91] Mag de l'Essonne n°103 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°103 de mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : pour le tram-train Massy-Evry, votre avis comptera.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
MIEUX VIVRE EN ESSONNE TRANSPORTS EN COMMUN Un Plan régional exceptionnel Faute de réponse du gouvernement depuis un an, la Région et les six Départements d'Île-de-France - dont l’Essonne - ont annoncé, le 30 mars dernier, le lancement du Plan régional de mobilisation pour les transports, d'un montant de 18,6 milliards d'euros. Aujourd'hui, le gouvernement ne veut pas s'engager à nos côtés. J'ai donc décidé avec les conseils généraux d'Île-de-France de mettre en œuvre notre plan sans l'État », a expliqué le président de la Région Îlede-France, Jean-Paul Huchon, qui avait réuni, fin mars, sur ce sujet les cinq présidents des Conseils généraux de gauche de la région, dont celui de l'Essonne, Michel Berson et le maire de Paris. Le Plan régional de mobilisation pour les transports à l’horizon 2020 sera donc lancé dès 2009, car il s’agit d’un programme essentiel dont la réalisation changera le quotidien des Franciliens en général et des Essonniens en particulier. Il comprend notamment l’Arc Express, un projet de rocade ferroviaire de 60 kilomètres en petite couronne, d'un coût de 6 à 10 milliards d'euros, en opposition avec le projet de métro souterrain de 130 kilomètres porté par le secrétaire d'État à la région capitale, Christian Blanc. Plusieurs projets inscrits au plan de la Région concernent l'Essonne : en premier lieu l’amélioration en urgence des lignes B, C et D du RER mais aussi le tram-train Massy-Évry (cf. notre événement en pages 4 et 5), le tramway Villejuif/Athis-Mons/Juvisy-sur-Orge, la ligne de bus 402, le prolongement du site propre de transport en commun Massy-Polytechnique vers Saint-Quentin-en-Yvelines et vers Orly… Pour sa part, l'Essonne a mobilisé 145 millions d’euros dans le cadre du Plan régional pour les transports sur la période 2007-2013, à - travers le Contrat de projet État-Région et le Contrat particulier Région-Département. Région et Départements attendent maintenant les prochaines annonces du gouvernement sur sa participation financière à l'amélioration des transports publics en Île-de- France. « La balle est maintenant dans le camp du gouvernement », a estimé Michel Berson, le président du Conseil général. Réponse du président de la République le 29 avril prochain.p 24 - MAI N°103
ROUTES DÉPARTEMENTALES Elles se mettent au vert n Avec son schéma départemental des dépendances vertes et le guide de gestion qui l'accompagne, le Conseil général va dessiner, à l'horizon 2020, une véritable « trame verte » sur son réseau routier. R onds-points, terre-pleins, buttes, talus, accotements, pistes cyclables, aires de repos… Dans le jargon routier, ces espaces sont appelés « dépendances routières ». Elles deviennent « vertes » dès lors qu'elles sont pourvues de végétation. En Essonne, on compte à ce jour, sur les 1 200 km de routes départementales, 575 hectares de dépendances vertes sur un total de 3 000 km d'accotement. Une sorte de « trame verte » qui accompagne et sécurise le réseau routier départemental, gérée par les services techniques du Département en même temps que les chaussées, et amenée à s’étoffer encore davantage d’ici 2020. Voilà pourquoi le Conseil général a adopté, le 2 février dernier, le schéma directeur départemental des dépendances vertes. Il planifie la politique de plantations et d’aménagements paysagers à réaliser sur ces espaces à l'horizon 2020 et fixe 12 objectifs à atteindre dans le cadre de cette politique, parmi lesquels « Concilier sécurité et patrimoine végétal » ou encore « Assurer la pérennité des nouveaux aménagements. » Côté calendrier, le schéma définit 20 itinéraires à aménager en priorité dans son « carnet des besoins », en fonction notamment des opérations de voiries d’ores et déjà programmées. Ainsi, la portion de la RD 19 sur laquelle est prévu le passage en 2x2 voies, la section de la RD 118 aux abords de l'aéroport d'Orly et la RD 838 dans le Sud du Département, font partie des axes qui seront réaménagés en priorité, au niveau végétal. Ce schéma départemental s’accompagne d’un guide de gestion des dépendances vertes plus spécifiquement destiné aux services techniques du Département. À travers 20 fiches actions, il vise à les aider dans la création et l’entretien des dépendances vertes, en détaillant les diverses interventions techniques à mettre en œuvre sur ces espaces végétaux. Ce Schéma et ce guide viennent compléter deux schémas déjà en place en Essonne : le schéma directeur de la voirie départementale et le schéma directeur départemental des circulations douces.p EN SAVOIR + Rubrique ville-logement-déplacements MAI N°103 - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :