[91] Mag de l'Essonne n°101 mars 2009
[91] Mag de l'Essonne n°101 mars 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°101 de mars 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 174) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : crise, quel sont les atouts de l'Essonne ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Sur le campus universitaire d’Évry, la Maison des étudiants, qui vient de s’installer dans de nouveaux locaux, est certes un espace de détente. Mais, à l’heure où le mécontentement des étudiants et de leurs enseignants monte en puissance face à la réforme des universités, elle devient aussi un lieu de débats et de mobilisation. 24 - MARS N°101 MIEUX VIVRE EN ESSONNE UNIVERSITÉS La Maison des étudiants à l’heure de la mobilisation À 11h15, la Maison des étudiants (MDE) se remplit peu à peu. Alors que certains jouent au tarot ou lisent le journal, d’autres, un peu plus loin, sont en pleine discussion. À l’ordre du jour de ce débat improvisé : la brûlante question de la réforme des universités. « Cette réforme, qui met en concurrence les universités, est un frein à la démocratisation de l’enseignement supérieur. Certaines d’entre elles n’auront plus les moyens financiers de se diversifier. La dimension pluridisciplinaire de l’université d’Évry risque d’être mise à mal », résume Nicolas Mérigot, vice-président de la MDE. Car à Évry comme ailleurs, le mécontentement étudiant monte en puissance. Une contestation soutenue par le Conseil général qui dénonce la réduction des moyens humains et budgétaires que les universités essonniennes subissent de la part du gouvernement. Et si les amphis restent le haut lieu des assemblées générales, la Maison des étudiants s’impose aussi comme un lieu d’engagement citoyen et de militantisme. « Nous organisons des projections de films du collectif « Sauvons la recherche », par exemple, des café-débats sur des thèmes de société, des concerts ou nous menons des actions de prévention », poursuit Nicolas. « La vocation de la Maison des étudiants est aussi de contribuer au développement de la vie étudiante. C’est un point de repère sur le campus, un lieu d’échanges et de socialisation », ajoute Jean De Beir, vice-président de l’université en charge de la vie étudiante. En janvier dernier, la coopérative a pris ses quartiers dans de nouveaux locaux, plus spacieux et plus confortables. Elle compte bien profiter de ce déménagement pour franchir un palier et accueillir davantage de monde. Ouverte aux étudiants et enseignants, la MDE offre aussi de nombreux services : cafés à prix réduit, photocopies, accès gratuit à la presse, reprographies de cours et d’annales, informations en matière de logements et d’emplois étudiants, etc.p L’avis de… Richard Messina, président de l’université d’Évry et conseiller général « La réforme des universités est indispensable pour faire face au défi de la mondialisation et de la compétitivité économique qu’elle engendre. Mais cette autonomie ne saurait se faire au prix de l’éclatement du service public. Le nouveau mode de répartition des crédits privilégie une dizaine de grands pôles universitaires en France aux dépens des autres sites. Cette inégalité territoriale va provoquer de profondes différences d’accès à l’université pour les étudiants. Le gouvernement doit mieux écouter la communauté universitaire, maintenir la référence nationale du statut des enseignants-chercheurs, renoncer à la suppression de postes et mieux répartir les moyens pour garantir le développement harmonieux de l’ensemble du tissu universitaire français ».
LOGEMENT Contre la précarité et les préjugés SNL Essonne se bat pour le droit au logement. Soutenue par le Conseil général, l’association vient en aide aux mal-logés en leur offrant un toit et en les accompagnant dans la réinsertion. Ses principes d'action : le bénévolat et la proximité. A vec 3 millions d'euros d'apport au Fonds de solidarité pour le logement en Essonne en 2008, la contribution du Conseil général est capitale pour les 7 400 ménages bénéficiant de ce soutien. Un soutien qui ne s’arrête pas là puisque le Conseil général finance aussi la construction de logements sociaux (cf. notre encadré en page 15) dans tout le département. Dans le contexte actuel de crise du logement, le Conseil général amplifie son action, relayé par les associations. Solidarités nouvelles pour le logement (SNL) Essonne est de celles-là. Elle vient de toucher une subvention de 30 000 euros du Département. « C'est le signe tangible d'une collaboration qui dure depuis des années », souligne Yves Droulers, son président. Depuis sa création en 1988, SNL Essonne achète, construit et réhabilite des logements sociaux à loyers modérés pour les familles en grande difficulté. « Ces hébergements temporaires servent de tremplin à un logement SNL Essonne a créé 400 logements en centre-ville, comme ici à Bouray-sur-Juine. durable de droit commun. Nos 400 bénévoles accompagnent également les ménages sur le chemin de l'insertion, les aidant à nouer des liens de proximité et à redevenir autonomes ». L'association a ainsi créé pas moins de 400 logements dans le département, insérés dans les centres-villes. Ses trente salariés se battent chaque jour contre la précarité, mais aussi contre les préjugés. Ils se mobilisent aussi pour collecter des dons dont l'intégralité est affectée au financement des logements. Plus qu’utiles, ces dons constituent les fonds propres de SNL Essonne. Une manne qui sert à participer à l’achat des logements, ce qui est indispensable pour obtenir des subventions. À titre d’exemple, un chèque de 100 euros d’un particulier versé à l’association génère 770 euros de subventions et 130 euros de prêts. Et il ne coûte que 25 euros au donateur après réduction d'impôts. Vous avez dit solidaires ? p UN TOIT POUR TOUS Le groupe local de SNL de Massy et Verrières-le-Buisson a décidé d'aller à la rencontre des habitants des deux villes les 13, 14 et 15 mars prochains. Durant ces trois jours, des stands seront installés dans plusieurs quartiers et sur les marchés afin de nouer des contacts avec le plus grand nombre de citoyens. Cette initiative vise à leur faire prendre conscience de la gravité du problème du mal-logement. Ce sera aussi l'occasion de présenter les actions de SNL Essonne, d'inviter au don et d'élargir le groupe de bénévoles. Au programme : une projectiondébat le 10 mars au Colombier de Verrières, des concerts de la chorale du club ABC et de l'harmonie municipale de Massy, respectivement les 13 et 14 mars à l'église de Verrières et sur la place de France, à Massy. Sans oublier les petits, avec une exposition de poèmes du 3 au 28 mars, et des contes pour enfants les11 et 18 mars à 16 heures, à la bibliothèque H. Oudoux de Massy.• Infos au 01 69 58 77 58 et sur www.snl-essonne.org MARS N°101 - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :