[89] Au fil de l'Yonne n°158 juin 2019
[89] Au fil de l'Yonne n°158 juin 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°158 de juin 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : un voyage à travers des oeuvres qui n'en font qu'une.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 ÉCLAIRER mode d’emploi L'alimentation du jeune enfant La diversification alimentaire est une découverte progressive pour le bébé qui doit être effectuée par étapes. Quand et comment effectuer la diversification alimentaire ? À partir de 4 mois, les parents doivent commencer à introduire de nouveaux aliments car le lait maternel et le lait en poudre ne suffisent plus à couvrir tous les besoins du bébé. Il est important d'introduire de petites quantités et de les augmenter très progressivement, afin de laisser le temps au système digestif de s'adapter. Le rythme est d'un aliment nouveau à chaque fois, fait maison ou en petit pot, donné à la petite cuillère. Tous les aliments doivent être mixés (purées sans sel, compotes sans sucre ajouté), sans morceaux car le bébé ne peut pas écraser la nourriture tant qu'il n'a pas de molaires. Il convient de commencer par les légumes, puis les fruits, les viandes, les poissons et œufs (jaune et blanc). En quelles quantités et à quel moment de la journée ? Légumes  : proposer 2 à 3 cuillères au début puis augmenter progressivement jusqu’à 100 g. Fruits  : à proposer après le biberon, entre 1/2 et un petit pot maximum. Viande et poisson  : 1 cuillère à café (5 g) maximumentre 4 et 5 mois ; puis 2 cuillères à café (10 g) maximumentre 5 et 9 mois ; puis 4 cuillères à café (20 g) maximumentre 9 et 12 mois. Les légumes, viande, poisson, œuf à midi avant le biberon ou la tétée. Les fruits au goûter, après le biberon ou la tétée. Comment diversifier au moindre coût ? En cuisinant soi-même les purées de AU FIL DE L’YONNE/N°158 légumes et les compotes de fruits, qui peuvent être congelées. Et en utilisant des produits de saison. Selon quel calendrier ? Le lait reste l'aliment de base et il est important de conserver au moins 500 ml de lait infantile par jour (1er âge jusqu’à 6 mois puis 2 e âge) ou 4 tétées par jour. Les céréales avec gluten sont à introduire progressivement à partir de 4 mois, 1 cuillère à café par jour dans un des biberons pendant 1 semaine puis 2 cuillères à café par jour la semaine suivante, puis 3 cuillères à café par jour la semaine d’après... jusqu’à 6 cuillères à café par jour. À partir de 6 mois, ajouter, 1 fois par jour, dans la purée de légumes maison ou le petit pot acheté, 1 à 2 cuillères à café d’huile végétale ou 1 noisette de beurre ou 1 cuillère à café de crème fraîche. Pain à partir d’1 an seulement. Légumes secs (pois chiches, lentilles, flageolets, haricots…) à partir de 18 mois. Biscuits, gâteaux à partir de 18 mois. Pas de chocolat avant 1 an. Pas de charcuterie avant 3 ans sauf le jambon blanc. Quels sont les grands principes à respecter ? Ne jamais saler ni sucrer. De l’eau que de l’eau. Pas de friture. Si l'enfant refuse un aliment, le lui proposer à nouveau quelque temps plus tard. Chaque bébé a son propre rythme qu'il est important de respecter. Adapter la consistance. Ne jamais forcer un bébé à manger  : l'important est que le repas reste un moment agréable pour l'enfant comme pour l'adulte qui l'accompagne. Lorsque l'enfant est plus grand, limiter les apports sucrés (confiture, miel, crèmes desserts, biscuits, boissons sucrées). Pas de grignotage entre les repas (matin, midi, goûter et soir). Au goûter, privilégier les choses simples et naturelles  : pain, lait, fruits, avec un peu de beurre et de confiture plutôt que les gâteaux proposés dans le commerce. INFOS  : PMI (n°central)  : 03 86 72 88 55 Unités territoriales de solidarité (numéros de téléphone en page 7 de ce magazine). Ateliers « L'alimentation du jeune enfant » proposés par la Protection maternelle et infantile (PMI) et le centre social du Pôle rive droite à Auxerre. Infos à la PMI de l'Auxerrois.
LE 15 JUIN AURA LIEU LA 9 e ÉDITION DE CLAP’LOISIRS, LE FESTIVAL DE COURTS-MÉTRAGES DES ACCUEILS DE LOISIRS DE L’YONNE. Ce n’est pas DU CINÉMA ! EN 2011, EST NÉ LE FESTIVAL DE COURTS- MÉTRAGES CLAP’LOISIRS, DE LA RÉFLEXION DES ACCUEILS DE LOISIRS DU PAYS DE PUISAYE-FORTERRE. Depuis, chaque année, les centres de loisirs du département sont invités à travailler sur un ou plusieurs films qui sont ensuite présentés à un jury (1) et au public sur l’un des territoires concernés. La 9 e édition a pour thème « Miroir(s) » et compte 11 structures participantes (2), soit 110 enfants et adolescents impliqués. « C’est une aventure d’abord parce que c’est un projet long et que les enfants n’ont plus trop l’habitude des projets longs, souligne Anne Jeandot, responsable du jury du collectif Clap’loisirs et directrice du centre Enfance et loisirs à Prunoy. Il faut les amener à être patients, à se projeter, ce qui n’est pas évident pour eux. Avant le tournage, ils bénéficient d’une découverte du matériel, du vocabulaire cinématographique, des différents plans… Ils adorent et sont ensuite très fiers de voir leur film sur grand écran et de recevoir leur prix. » Le festival entraîne également une mise en lumière des accueils de loisirs  : « Cela nous permet d’être visibles, identifiés, valorisés aussi, et de montrer que les centres de loisirs, ce n’est pas que de la pâte à sel et de l’occupationnel ! Les parents sont toujours surpris car ils ne s’attendent pas à la qualité que l’on obtient. » L’orga nisation est formatrice  : « Cela développe les compétences car chaque année c’est une structure différente qui porte l’action. » Le festival Clap’loisirs est subventionné depuis sa création par le Conseil départemental (1 000 € ) , par la Caisse d’allocations familiales, la Mutualité sociale agricole, l’Agence régionale de santé et les municipalités et communautés de communes. L’édition 2019 aura lieu le 15 juin de 10 h 30 à 18 h 30, à la salle des fêtes de Villefranche-Saint-Phal, Charny Orée de Puisaye. Joie et émotion garanties. Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com (1) Composé d'élus de chaque communauté de communes, des partenaires et de professionnels de la vidéo. (2) Aillant-sur-Tholon, Auxerre (Foyer de l’Enfance), Brienon-sur-Armançon, Guerchy, Forterre, Pourrain, Prunoy, Saint-Fargeau, Saint- Sauveur-en-Puisaye, Toucy, Villeneuve-sur-Yonne. DES PASSIONNÉS À VOTRE SERVICE POUR DES RÉALISATIONS À LA HAUTEUR DE VOS PROJETS 06 07 31 31 05 < PASCAL VENTURA FRANCK DESBORDES > 06 79 69 40 23 SHOWROOM ROUTE DE PERRIGNY - AUXERRE - 03 86 32 40 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :