[89] Au fil de l'Yonne n°155 mars 2019
[89] Au fil de l'Yonne n°155 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°155 de mars 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : des activités et ateliers à partager en famille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
atout sport LE KICKBOXING PROVIENT DE LA FUSION DE LA BOXE ANGLAISE ET DU KARATÉ. IL ATTIRE LES HOMMES COMME LES FEMMES. Association sportive Auxerre pieds poings LE GOÛT DU COMBAT DANS LE GYMNASE LÉON PEIGNÉ, DERRIÈRE L’ÉCOLE DES ROSOIRS À AUXERRE, LES LICENCIÉS DE L’ASSOCIATION SPORTIVE AUXERRE PIEDS POINGS mettent en pratique, ce mercredi, la technique enseignée lors de l’entraînement du lundi. Au sac ou par deux, hommes et femmes répètent les mouvements de l’« attaque-contreattaque ». Hormis par la silhouette, difficile de distinguer les uns des autres car l’envie est la même. D’ailleurs, l’un des huit compétiteurs du club est une femme, Louison Debert, championne de france junior l’année passée. « Le kickboxing peut être un bon sport de défense pour les filles », souligne Francis Beuchet, le président-fondateur du club en 1996, qui conseille « un genou bien placé en cas d’agression » ! Avant de créer l’Association sportive Auxerre pieds poings, il pratiquait la boxe anglaise au Ring auxerrois (où il enseigne encore)  : « J’ai fait une carrière amateur et ensuite je suis parti vers l’arbitrage où j’ai gravi les échelons, jusqu’aux Jeux olympiques de Londres. » AVOIR L’ENVIE Les plus assidus, les compétiteurs, 24 PARTAGER AU FIL DE L’YONNE/N°155 L’échauffement doit mobiliser toutes les articulations, étirer les muscles et faire monter le cardio, afin ne pas se blesser en exécutant les mouvements de boxe, comme ici Louison Debert. participent aux quatre entraînements hebdomadaires. Les autres se contentent de deux. Le kickboxing est un sport très difficile physiquement. Alors, même si le président du club affirme qu’il peut « remettre à neuf un corps abîmé », l’histoire ne dit pas en combien de temps… « Il faut avoir l’envie parce que l’échauffement, comme les entraînements et le cardio, sont très durs. Mais le corps est une belle machine et va s’adapter. » L’Association sportive Auxerre pieds poings a organisé, le 2 février dernier, une soirée de gala à Auxerre à laquelle ont participé 11 teams de toute la France. Le public a assisté à sept combats amateurs, deux semiprofessionnels (dont un avec Khaled Aïmene, membre du club) et un professionnel. Le fruit de la tombola, soit 470 € , a été versé à l’association Mission sourire pour les enfants de la pédiatrie d’Auxerre. Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com Photos Xavier Morize Le club compte une quarantaine d’enfants dont une moitié de filles » indique Francis Beuchet. L’Association sportive Auxerre pieds poings organise tous les mois un After’kick à destination de ceux qui veulent essayer la discipline  : « Chacun amène quelque chose à manger et à boire, et après une heure de découverte gratuite, on prend un verre ensemble et on discute. » LE CHIFFRE 128 OÙ ? Au gymnase Léon Peigné à Auxerre. QUAND ? licenciés Entraînement adultes  : le lundi de 20 h à 21 h 30 (technique à deux), le mercredi de 19 h 30 à 21 h 30 (mise en pratique de l’entraînement du lundi à deux, au sac ou au shadow-boxing), le jeudi de 19 h 30 à 21 h (perfectionnement) et le vendredi de 18 h 30 à 20 h (renforcement musculaire). Entraînement enfants  : le mercredi de 18 h à 19 h 30, le vendredi de 17 h 30 à 18 h 30. Sur Facebook  : auxerre.pieds.poings.kickboxing.boxe Tél  : 06 63 68 79 75
PARTAGER découverte L’ASSOCIATION STOP AUX VIOLENCES SEXUELLES 89, PRÉSIDÉE PAR OLIVIA GALLY, ORGANISE DES FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS ET GRAND PUBLIC. « 1 enfant sur 5 est VICTIME (1) » DR Quelle est la vocation de l’association Stop aux violences sexuelles (SVS), créée en mars 2018 ? Faire de la prévention contre les violences sexuelles, de la recherche en matière de protocoles de soin, du partage d’information et développer un maillage professionnel. Je dirige deux établissements qui travaillent pour la protection de l’enfance (CIThéA Auxerre et Avallon) et j’ai constaté qu’une grande partie des enfants que nous adressait le juge des enfants étaient victimes d’agression sexuelle. Plus les enfants sont victimes tôt, plus ils sont victimes d’amnésie traumatique longue, plus ils vont développer des pathologies psychosomatiques et psychiatriques importantes, et plus ce sera un facteur de risque pour être à nouveau victime. Or aucun médecin, aucune sage-femme, aucun psychologue n’est formé aux violences sexuelles pendant ses études ! Comment repérer les victimes ? Chez un enfant, doivent alerter l’encoprésie et l’énurésie (2), la boulimie, le fait LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE SVS 89 de se coller aux adultes, l’hypervigilance, la confusion, la dépression, l’agitation anxieuse, les troubles du sommeil… Chez les adultes, la fibromyalgie, la dépression, l’anxiété, les addictions, la boulimie, les troubles cardio-respiratoires… Les conséquences sont autant psychiques que physiques. Un récit confus et un état émotionnel semblant décalé ne signifient pas un manque de crédibilité. Pendant l’agression sexuelle, la personne est sidérée. Pour se protéger psychiquement, elle va mettre en place dans les premières minutes de l’agression un phénomène de dissociation qui peut perdurer des semaines, des mois, voire des années (stress post-traumatique). Pourquoi de nombreuses victimes se taisent-elles ? 80% des agressions sexuelles d’enfants ont lieu dans la famille, le voisinage ou le cercle des amis. Les enfants ont honte. Ils pensent que leurs parents ne sont pas prêts à entendre ce qu’ils ont à leur dire et ils veulent les protéger. En outre, le prédateur est souvent un excellent manipulateur. C’est pourquoi, en plus des professionnels, nous voulons former des bénévoles qui pourront intervenir dans les écoles, de la maternelle jusqu’à l’université, afin de libérer la parole. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. (1) 1 femme sur 4 et 1 homme sur 6 (chiffres en Europe). (2) L’enfant n’est plus propre. svs.plateforme89@gmail.com www.stopauxviolencessexuelles.com Facebook SVS89 Tél Enfance en danger  : 119 Les 16 et 17 mars de 10 h à 19h, vente d’art à la Maison Jules Roy à Vézelay. Le 20 avril, contes, cours de danse et de musique traditionnelles et bal traditionnel à Saint-Léger-Vauban. Billetterie sur place. En juin à Auxerre, conférence à destination des professionnels du soin et du judiciaire sur le déni dans les violences sexuelles. En octobre, deux jours de formation gratuite et accessible à tous sur les violences sexuelles.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :