[89] Au fil de l'Yonne n°153 déc 18/jan 2019
[89] Au fil de l'Yonne n°153 déc 18/jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°153 de déc 18/jan 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : Vézelay se prépare à accueillir la grande fête des vignerons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
tribune GROUPE « AMBITION CITOYENNE ET SOLIDAIRE POUR L’YONNE » Et si on mangeait mieux ? Et si on mangeait mieux dans les cantines de nos collèges ? Le Conseil départemental est, comme chacun le sait, en charge des collèges, et notamment de leurs services de restauration scolaire. Dans ce cadre il dispose donc d'une véritable capacité à agir sur les cantines de ces établissements. Et si l’on se fixait comme objectif d’avoir un certain pourcentage des denrées utilisées qui relève d’un approvisionnement local, en circuit court ? Et si, même, on se fixait un objectif de présence du bio (local !) dans les assiettes de nos collégiens ? « Problème de moyens ! » nous rétorquera-t-on. Sauf que les moyens nécessaires, nous pourrions les dégager en ayant une politique beaucoup plus pro-active de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le Syndicat des déchets du centre Yonne, lauréat du programme « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage » y travaille, avec succès, depuis des années, et a maintes fois dit sa disponibilité à accompagner le Département, comme il le fait avec le Conseil régional pour les lycées. Relocaliser les approvisionnements, c’est garantir une meilleure qualité, et c’est aussi utiliser utilement la commande publique pour soutenir éleveurs et agriculteurs icaunais. C’est souvent, aussi, l’occasion d’éveiller le goût des enfants. Magazine consultable sur  : www.yonne.fr (rubrique territoire/agriculture) 153 PUBS YONNE.indd 26 21/11/2018 12:02
AUXERRE EXPOSITION Julien Vignikin  : un double regard Parole engagée. Artiste franco-béninois, Julien Vignikin interroge le mystère de l’art comme celui de la vie. Ses origines africaines confrontées à sa formation française aux Beaux-Arts forment la genèse d’une inventivité toute particulière. Il s’exprime tant au travers de la peinture, de la sculpture (visibles à la Galerie La Passerelle des masques à base de douves de tonneau) que d’installations. Il aborde dans son art les grands thèmes de la société. Julien Vignikin est présent tant en Bourgogne que dans l’Hexagone et à l’étranger  : Biennale « Regard Bénin » (Bénin) 2012, Fondation Blachère à Apt 2013, Musée Dapper à Paris 2014- 2015, Faculté des Beaux-Arts de Séville (Espagne) 2015, Art Paris 2016 et 2017, Centre d’art de Tanlay 2016, Foire Akaa à Paris 2017, Villa Arson à Nice 2017, et depuis 2015, Galerie Vallois à Paris. AUXERRE Galerie La Passerelle, 5, quai de la République jusqu’au 15 décembre ; puis accrochage de fin d’année jusqu’à fin janvier 2019 (avec Julien Vignikin, Fred Deux, Mouscou, Matias). Tél  : 03 86 51 00 19 Julien Vignikin - « Portrait 1 » - huile sur papier 50 x 65 cm - 2017 PARTAGER notre sélection Stéphan Perreau AU FIL DE L’YONNE/DÉCEMBRE 2018-JANVIER 2019 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :