[89] Au fil de l'Yonne n°151 octobre 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°151 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : ces petits lieux qui animent les campagnes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 ÉCLAIRER le dossier Cafés, théâtres ruraux, galeries… Ces lieux qui animent les campagnes ! ILS SONT NICHÉS DANS DES VILLAGES. LIEUX DE CULTURE, DE RENCONTRES ARTISTIQUES, D’ÉCHANGES, ILS REVÊTENT DES FORMES VARIÉES MAIS CONCOURENT TOUS AU MÊME RÉSULTAT  : ANIMER LE MILIEU RURAL. AU FIL DE L’YONNE/N°151 « Rassembler autour d’un projet convivial et au maximum gratuit » Xavier Morize La Poèterie à Saint-Sauveur-en-Puisaye Ce dernier week-end d’août, la Fête de l’art bat son plein au village d’artistes La Poèterie à Saint-Sauveur-en- Puisaye. Depuis que le sculpteur Vincent Magni a racheté les lieux il y a plus de dix ans, l’ancienne briqueterie a retrouvé vie, mêlant avec convivialité habitants du territoire et public à la recherche de lieux alternatifs. On y trouve aujourd’hui des artistes résidant à l’année, un café culture associatif, des espaces scéniques, deux gîtes de groupe, une salle de réception… « L’hiver, nous proposons un concert chaque 1er et 3 e samedi du mois, explique Thomas Chevalier, salarié de l’association chargée d’organiser les événements. De mai à octobre nous ouvrons en plein air du jeudi au dimanche avec des ateliers de curiosités proposés par des artistes locaux, des soirées concerts gratuites, des soirées jeux de société, et trois gros événements – les seuls payants  : le Poèt’fest, le Bal trad et la Fête de l’art… Nous diversifions les propositions pour que tout le monde y trouve son compte. Nos valeurs sont l’accessibilité à la culture et le développement de l’économie et des partenariats locaux, pour créer une dynamique et faire que les gens s’approprient le lieu. » La Poèterie, 4, route des Janets, 89520 Saint-Sauveur-en-Puisaye. Tél.  : 06 59 41 01 38. www.lapoeterie.com Bar de nuit en plein air ouvert de mai à octobre du jeudi au dimanche à partir de 18h.
« En douze ans, nous avons attiré 33 000 spectateurs » Xavier Morize Théâtre de La Closerie à Étais-la-Sauvin Depuis douze ans, de mai à fin octobre, le théâtre rural de La Closerie organise Les Étaisiades, festival du spectacle vivant. « Nous en abordons tous les genres  : chanson, musique, poésie, danse, théâtre, marionnettes et même mime, explique Gérard André. Beaucoup de créations, et toujours avec des artistes professionnels. » Dans la salle de spectacles d’une centaine de places, le public vient d’un rayon de 50 km à la ronde. Une vingtaine de dates sont proposées (sur réservation), dont un rendez-vous « Couleurs d’Afrique » au profit d’une association. Les personnes qui le souhaitent peuvent ensuite échanger dans La petite fugue, lieu de convivialité et de lien avec les artistes. 33 000 spectateurs ont déjà assisté à un spectacle à La Closerie (12 000 différents). Théâtre de La Closerie, 17, route de Clamecy, 8980 Étais-la-Sauvin. Tél.  : 03 86 47 28 16. www.lacloserie-spectacles.fr Les 6 et 7 octobre  : « Couleurs d’Afrique », concert de guitare et exposition vente d’artisanat burkinabé. Les 13 et 14 octobre  : pièce « François Villon corps à cœur » avec Bruno Daraquy. Les 3 et 4 novembre  : « La voix des siècles », Louis Aragon et Victor Hugo par Gérard André. La Scène Faramine à Précy-le-Moult Dans ce hameau proche de Pierre-Perthuis, une danseuse professionnelle et son époux ont créé, il y a huit ans, dans l’enceinte de leur résidence secondaire, un théâtre en extérieur destiné au spectacle vivant (danse, musique et théâtre). « C’est un lieu atypique mais l’acoustique est très bonne et nous avons un plateau de 90 m², explique Sophie Richalet. L’idée est de faire se rencontrer des artistes et du public. » Cette conseillère aux études dans un conservatoire parisien est très attachée à la transmission. Chaque année, La Scène Faramine accueille 300 enfants des écoles lors de deux représentations. Les résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont déjà venus assister à des répétitions. « La culture est un levier de développement social. Mais amener la culture en milieu rural ce n’est pas simplement présenter des spectacles. Il faut aller chercher les gens. C’est aussi pour ça que nous avons construit le projet des Escapades, une petite forme musique et danse qui se joue dans les lavoirs. » La Scène Faramine propose une quinzaine de spectacles et des expositions de sculptures de juin à août. La Scène Faramine, 5, rue des Acacias, Précy-le-Moult, 89450 Pierre-Perthuis. Tél.  : 06 80 71 76 00. scenefaramine.free.fr La Terrasse du 44 à Sainte-Vertu Tout a commencé lorsque la peintre Joëlle Kem Lika, tombée sous le charme des lieux, a installé son atelier à Sainte-Vertu, petit village d’une centaine d’habitants, et créé en 2007 sa galerie dans l’ancien café. Dix ans après, 10% de la population est constituée de néo-ruraux qui ont progressivement lancé des ateliers adultes et enfants (mosaïque, peinture, art thérapie…), créé un festival Art’n Jazz, ouvert des chambres d’hôtes, un salon de massage, puis cet été La Terrasse du 44, un bar extérieur accolé à la galerie. « L’été, nous faisons plutôt salon de thé avec des pâtisseries et des glaces maison, explique Séverine Guilbard. Mais dès qu’il va faire plus frais, je vais faire des cakes salés. » Les gens du village et les résidents secondaires apprécient de trouver là un lieu où venir lire ou se retrouver. Comme ce jour-là, la masseuse Marion Serraz et la mosaïste Cécile Barbara, qui côtoient des locataires des chambres d’hôtes et des touristes ravis de pouvoir se désaltérer. « Un bar extérieur pour amener de la vie » « Animer le territoire avec une éducation artistique et culturelle » Xavier Morize La Terrasse du 44, 44, Grande rue, 89310 Sainte-Vertu. Ouverture le samedi et le dimanche de 15 h 30 à 19h, jusqu’au 5 novembre. Tél.  : 06 08 05 22 37. Jusqu’au 31 octobre  : « La Vie des fleurs », expo photo de Joëlle Dollé à la Galerie Joëlle Kem Lika (ouverte toute l’année). AU FIL DE L’YONNE/OCTOBRE 2018 15 DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :