[89] Au fil de l'Yonne n°151 octobre 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°151 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de octobre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : ces petits lieux qui animent les campagnes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 ÉCLAIRER mode d’emploi Quelle est la procédure pour solliciter un agrément en vue d’adoption ? Les personnes intéressées doivent adresser un courrier au Conseil départemental afin d’être invitées à une réunion d’information préalable à l’agrément. Cette information concerne la procédure judiciaire de l’adoption, la procédure administrative de l’agrément en vue d’adoption, les pièces à fournir pour la constitution de leur dossier… Les candidats sont également informés de la réalité de l’adoption nationale et internationale aujourd’hui. À l’issue de cette information, ils doivent adresser un courrier de confirmation de leur demande d’agrément. Les candidats à l’agrément sont invités à une seconde réunion d’information au cours de laquelle sont évoqués les dimensions psychologiques, éducatives et culturelles de l’adoption pour l’enfant et les parents adoptifs, la filiation adoptive, et les enfants à besoins spécifiques. AU FIL DE L’YONNE/N°151 La procédure d’adoption En 2017, 10 enfants ont été adoptés dans l’Yonne. Les démarches sont à effectuer auprès du Conseil départemental. Quelles sont les évaluations effectuées par le Conseil départemental ? Une évaluation sociale concernant la situation familiale, les capacités éducatives et les possibilités d’accueil pour adopter un enfant. Elle est confiée à des travailleurs médico-sociaux (deux ou trois rencontres, dont une au domicile). Une évaluation psychologique confiée à des psychologues vacataires (trois rendez-vous et éventuellement un autre pour la restitution de l’évaluation). Que se passe-t-il après les évaluations ? Avant la consultation de la commission d’agrément pour statuer sur les candidatures, les candidats à l’agrément sont invités à prendre connaissance de leur dossier et des évaluations établies à l’issue des investigations. Ils peuvent ensuite faire connaître par écrit leurs observations et des précisions sur leur projet d’adoption, et être entendus par la Commission d’agrément. Qui octroie l’agrément ? Le Président du Conseil départemental, sur consultation de la commission d’agrément qui rend son avis après avoir pris connaissance du dossier. L’agrément est délivré pour l’accueil d’un enfant ou de plusieurs enfants confiés simultanément. Il est assorti d’une notice de renseignements mentionnant le nombre, l’âge ou les caractéristiques des enfants. En cas de refus d’agrément, le motif est justifié. Les candidats ont alors des possibilités de recours. Que se passe-t-il lorsque l’on a obtenu l’agrément ? L’agrément est valable 5 ans. Les personnes agréées sont inscrites sur une liste d’attente des candidats à l’adoption. Chaque année, elles doivent confirmer au Conseil départemental qu’elles maintiennent leur projet d’adoption, en précisant si elles souhaitent accueillir un pupille de l’État ou si elles s’orientent vers l’adoption d’un enfant étranger. Elles doivent également indiquer les modifications intervenues dans la situation matrimoniale, celles-ci pouvant entraîner des investigations complémentaires sur les conditions d’accueil. Président du Conseil départemental, Direction Enfance Famille, Cellule Adoption, 1, rue de l’Étang Saint-Vigile, 89089 Auxerre cedex Tél.  : 03 86 72 86 57 LES CHIFFRES 2017 10 enfants ont été adoptés dans l’Yonne  : 7 pupilles, 2 enfants d’autres départements, 1 enfant étranger. 19 personnes/couples ont déposé un dossier de demande d’agrément en vue d’adoption et 15 l’ont obtenu. Au 31/12/2017, 67 personnes/couples étaient candidats à l’adoption et détenteurs d’un agrément en vue d’adoption.
LE DÉPARTEMENT SE MOBILISE POUR METTRE EN VALEUR LES SAVOIR-FAIRE LOCAUX, APPRÉCIÉS PAR LES TOURISTES. VALORISER les artisans d’art PROGRESSIVEMENT, LE TOURISME DE MASSE FAIT PLACE À UN TOURISME AUTHENTIQUE ET RESPONSABLE, dans lequel les activités artisanales ont toute leur place. Les visiteurs aiment découvrir les savoirfaire locaux, observer les processus de fabri cation et repartir avec des objets produits en pièce unique ou en petite série. Le nouveau Schéma départemental de développement touristique, « Ambition tourisme 89 », place l’artisanat d’art dans les facteurs de développement touristique à part entière. Parmi les actions prévues figurent la mise en réseau, la valorisation et la promotion des professionnels. « Il y a un peu plus de 200 artisans d’art dans l’Yonne et 35 dans l’association, indique Françoise Barbier, présidente de l’Association des artisans d’art de l’Yonne, modiste à côté de Thorignysur-Oreuse. Nous espérons être encore plus nombreux pour pouvoir mieux faire connaître notre savoir-faire et construire des projets en collaboration. » Une collaboration qui s’étend au Conseil départemental, à la Chambre de métiers et de l’artisanat interdépartementale délégation Yonne et à l’Agence de développement touristique (1). La Chambre de métiers et de l’artisanat va mettre à jour la liste des artisans d’art du site Françoise Barbier crée et fabrique des chapeaux, à 90% des pièces uniques. Elle confectionne les chapeaux de cérémonie avec des matières végétales qu’elle teint elle-même. Jean-Renaud Tourneur Yonne tourisme, et ses événements grand public y seront intégrés (par exemple les Journées européennes des métiers d’art). En parallèle les profes sionnels sont invi tés à ouvrir leurs ateliers au public. OUVRIR LES ATELIERS C’est le cas de Françoise Barbier, sur rendez-vous. « Le problème de l’artisan d’art c’est que la plupart du temps, il est seul dans son atelier, submergé par son travail et sa création. Or il faut qu’il trouve du temps aussi pour aller parta ger avec les autres, afin que tous ensemble on dynamise, on crée, on améliore. » Adhérente des Ateliers d’art de France, la modiste participe à une trentaine d’expositions par an, à Deauville, Épernay, Tours, Nancy, mais aussi en Suisse, Belgique, au Luxembourg… « Je fais connaître le savoir-faire de l’Yonne et la Bourgogne. Une cliente suisse a fait les canaux parce que nous en avons parlé sur un salon ; et elle est venue voir mon atelier. » (1) Agence financée par le Conseil départemental. Françoise Barbier, 59, Grande rue, 89190 Les Clérimois Tél.  : 03 86 66 15 19 www.axes-et-soirs.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :