[89] Au fil de l'Yonne n°150 septembre 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°150 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : en route vers les années collège.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 PARTAGER atout sport DEPUIS CINQUANTE ANS, L’HALTÉROPHILIE CLUB D’AVALLON ÉCUME LES COMPÉTITIONS NATIONALES, EUROPÉENNES ET MONDIALES D’HALTÉROPHILIE ET DE FORCE ATHLÉTIQUE. L’Haltérophilie club d’Avallon VIVIER DE CHAMPIONS Photos Jean-Renaud Tourneur STÉPHANIE CARION A DÉJÀ FAIT RETENTIR DEUX FOIS LA MARSEILLAISE ! Championne d’Europe en titre de développé couché, elle a aussi été championne du monde de cette discipline de force athlétique. « C’est ce qui me ravirait le plus », explique Richard Hocquard, champion de France master (plus de 40 ans), plusieurs fois médaille de bronze au championnat du monde. Ancien adepte de l’haltérophilie, Éric Bonin s’est converti à la force athlétique il y a quatre ans et a décroché en 2017 la médaille d’argent au déve loppé couché au championnat du monde à Minsk, en Biélorussie. La force athlétique compte trois mouvements  : le squat (flexion des jambes, barre sur le dos), le développé couché (allongé sur un banc, on soulève une barre à bout de bras) et le soulevé de terre (debout, on prend une barre que l’on soulève au-dessus des genoux), avec le poids le plus lourd possible. « C’est un sport ouvert à tout le monde et qui peut développer musculairement très rapidement », souligne Éric Bonin. Stéphanie Caron, a quant à elle découvert la discipline il y a 8 ans. « Ce que j’aime, c’est être sur un banc ! Cette discipline m’a appris à maîtriser le stress, et moi qui suit plutôt timide AU FIL DE L’YONNE/N°150 Richard Hocquard (au centre) a décroché une médaille de bronze en juin au championnat du monde de force athlétique à Calgary au Canada. Avec Stéphanie Carion et Éric Bonin, ils ont déployé une banderole du Conseil départemental. j’apprécie l’ambiance très conviviale en master. » Richard Hocquard insiste sur cet aspect « 2 e famille  : même si on est concurrents, on retrouve chacun cette envie de partager, d’échanger, d’aider ». Accompagnés par leur coach et président du club Éric Boubaker, les trois athlètes s’entraînent entre 3 et 6 heures par semaine, selon les emplois du temps. Car il faut composer avec le travail  : artisan électricien antenniste pour Éric Bonin, chauffeur routier pour Richard Hocquard, surveillante pénitentière pour Stéphanie Carion. Richard Hocquart, par ailleurs président de la ligue de force Bourgogne- Franche-Comté et président du comité départemental d’haltérophilie, tient à souligner le soutien apporté par le Conseil départemental  : « Sans les prêts de véhicules et les subventions octroyées, nous n’existerions pas. Car tous nos voyages sont à nos frais. » C’est pour cela qu’au championnat du monde de force athlétique à Calgary au Canada, les trois athlètes ont déployé une ban derole du Conseil départemental de l’Yonne ! Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com L’Haltérophilie club d’Avallon existe depuis cinquante ans et a été pendant de nombreuses années premier club de France d’haltérophilie, avec des athlètes présents aux Jeux olympiques, explique Éric Boubaker, le président. « Aujourd’hui encore on nous en parle, lorsque nous nous rendons aux compétitions nationales. » Une fête célèbrera cet anniversaire. LE CHIFFRE 500 licenciés toutes disciplines confondues OÙ ? Avenue Victor Hugo à Avallon. QUOI ? Plusieurs disciplines  : force athlétique, haltérophilie, fitness, musculation, cardio, body combat. QUAND ? L’haltérophilie club d’Avallon donne rendez-vous le 8 septembre au gymnase voisin du sien lors du Forum des associations (avec des démonstrations), et le 12 octobre lors des « Premiers pas » (compétition). www.hcavallon.com Tél.  : 03 86 31 60 05
TANDIS QU’À LA TERRASSE DU SNACK LE BROUSSARD, les candidats au saut en tandem noient leur impatience dans un soda, dans le hangar de l’école de parachutisme les débutants achèvent leur semaine de formation. La société Paris Jump est installée à l’aérodrome de Saint-Florentin - Chéu depuis 2009, à la suite d’un appel d’offres lancé par la communauté de communes gestionnaire du site. « Ce qui nous a distingués est que nous proposions non seulement le saut en tandem (1), mais également de développer une école de parachutisme pour transmettre notre savoir, notre plaisir de la chute en solo, de la compétition », explique Manue Nicols, la présidente et responsable technique, cofondatrice de Paris Jump avec Paul Grisoni. Car tous les deux ont des références ! Neuf records du monde pour Manue Nicols, 11 pour Polo Grisoni, ex-capitaine de l’équipe de France, qui a remporté deux coupes du monde de vol relatif (figures à plusieurs) à 8, a été sacré deux fois champion d’Europe, 16 fois champion de France, une fois vice-champion du monde de vol relatif à 4, a fait une figure à 400 parachutistes… et affiche 22 000 sauts au compteur ! 22 000 SAUTS À CHÉU EN 2017 Aujourd’hui, Paris Jump attire des parachutistes de toute la France et même de l’étranger  : pour sauter le PARTAGER découverte L’AÉRODROME DE SAINT-FLORENTIN - CHÉU PROPOSE PLUSIEURS ACTIVITÉS, PARMI LESQUELLES LE PARACHUTISME AVEC PARIS JUMP. Une attractivité NATIONALE ! Paris Jump organise des vols en formation qui attirent des parachutistes de la France entière. Vue plongeante sur l’aérodrome ! Thierry Simonnet pour Paris Jump week-end, participer à des stages (débutants ou de perfectionnement dans toutes les disciplines du vol relatif  : vol à plat, debout, debout tête en bas, wingsuit avec combinaison ailée…), des compétitions nationales et internationales. Manue Nicols et Polo Grisoni se félicitent d’avoir rempli leur « contrat moral » avec les pouvoirs publics qui les ont suivis et les ont aidés à se développer en effectuant des aménagements dans le cadre du Pôle d’excellence rurale « tourisme de loisirs et innovation ». « Paris Jump comptabilise 22 000 sauts en 2017. Sur un an, ce sont 35 000 personnes qui viennent à l’aérodrome en comptant les accompagnants, ce qui bénéficie à l’économie locale. » Les résultats sportifs aussi sont au rendez-vous. Polo Grisoni vient d’envoyer trois jeunes formés à l’école de parachutisme (dont deux de l’Yonne) en stage de détection organisé par la fédération française. À suivre… (1) Baptêmes à 3 000 ou 4 000 m d’altitude. LES AUTRES ACTIVITÉS DE L’AÉRODROME Aéroclub Les Ailes florentinoises (baptêmes, formations…), Club de vol à voile Les planeurs de Saint-Florentin (école de planeur, loisirs, initiation au pilotage, brevet de Pilote, compétition), ULM. Jeunes de 16 à 30 ans RENTRÉE « 2018 » Prenez la Direction EMPLOI Le CIFA vous met sur la route ! 400 OFFRES en ALTERNANCE au 03 86 42 04 58 RECRUTEMENT IMMÉDIAT -Boulangers (BP) -Bouchers -Charcutiers -Cuisiniers -Employés restaurant -Esthéticiennes (BP) -Vendeurs (BTS) 3, rue Jean-Bertin Auxerre www.cifayonne.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :