[89] Au fil de l'Yonne n°149 jui/aoû 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°149 jui/aoû 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de jui/aoû 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : 25 dates d'activités gratuites dans tout le département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
tribune GROUPE « AMBITION CITOYENNE ET SOLIDAIRE POUR L’YONNE » Depuis le 1er janvier, au gré de la loi de programmation des finances publiques votée en fin d’année dernière, l’État contraint des collectivités comme les nôtres à ne pas dépasser un certain niveau de dépenses de fonctionnement  : pas plus d’1,2% d’augmentation des dépenses par an. Pourtant, l’assemblée départementale a fait le choix de voter un budget à 1,4% d’augmentation des dépenses… avec l’espoir d’être en capacité de faire des économies au gré de l’exécution budgétaire. Compliqué, quand le nombre de bénéficiaires du RSA évolue à la hausse… Compliqué, alors que les dépenses d’investissement à consentir dans notre département sont importantes (routes, collèges, très haut débit…). Pour faire face, le Conseil départemental doit s’attaquer aux difficultés à la racine, en menant une politique active d’insertion, et notamment d’insertion par l’activité économique… ce que nous proposons depuis 2015. Le Conseil départemental a préféré faire d’autres choix, allant jusqu’à supprimer son financement à l’École de la deuxième chance, malgré ses résultats et malgré sa capacité à dessiner un avenir et une formation à des jeunes qui, par ce fait, peuvent sortir des dispositifs de solidarité. Il nous faut conforter des dispositifs de cette nature, qui, si cela avait été fait plus tôt, auraient alors permis à l’Yonne de retrouver non seulement une meilleure santé sur les questions d’insertion ou d’emploi, mais également permis de procéder de fait à un retour à meilleure fortune financière, par la baisse du nombre d’Icaunais épaulés par les dispositifs sociaux.
TREIGNY CONCERTS Un été au château de Ratilly Tout l’été, le château de Ratilly accueille exposition (Agathe de Bailliencourt  : installation, peinture, dessin, jusqu’au 4 novembre), stages et masterclasses, et concerts en plein air dans la cour du château (à l’intérieur en cas d’intempéries). Le 21 juillet à 21 h  : Unio trio, chants polyphoniques du monde. Le 28 juillet à 21 h  : Maya Villanueva (notre photo), soprano, et David Saudubray, piano, interpréteront canciones et mélodies  : Gabriel Fauré (La Bonne Chanson), Manuel de Falla (chansons populaires espagnoles), Alberto Ginastera (chansons populaires argentines), Claude Debussy (Nuit d’étoiles, Fantoches, Romance). Le 3 août à 21 h  : ensemble Henri Agnel, chants séfarades de l’Andalousie aux Balkans. PARTAGER notre sélection Le 11 août à 21 h  : le rappeur Doven et le Hi-Hat brass band présenteront le travail de création Voodoo Story. Le 18 août à 21 h  : l’ensemble vocal De Caelis proposera Les Bavardes, où le langage est utilisé comme une matière première musicale. Château de Ratilly TREIGNY Tél  : 03 86 74 79 54 www.chateauderatilly.fr AU FIL DE L’YONNE/JUILLET-AOÛT 2018 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :