[89] Au fil de l'Yonne n°145 mars 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°145 mars 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de mars 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : promenade littéraire sur les pas de Colette.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
INFORMER nos actus SUR LES TERRAINS DE SPORT PORTRAIT D’AGENT ÉDUCATEUR SPORTIF, DOMINIQUE AMARAL EST DE TOUTES LES GRANDES OPÉRATIONS MISES EN PLACE PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL POUR LES ICAUNAIS. ÉDUCATEUR SPORTIF RESPONSABLE DE L’ANIMATION DU TERRITOIRE, Dominique Amaral était chargé, à son entrée au Conseil départemental en 2002, du dévelop pement des écoles multisports. Il a vu son rôle s’élargir avec la constitution du parc de matériel. Il gère aujourd’hui ces équipements et participe au montage et à l’animation de pro grammes sportifs importants pilotés par le Conseil départemental. L’opération estivale itinérante Yonne tour sport, destinée aux jeunes de 6 à 16 ans, a compté 25 rendez-vous l’été dernier dans une commune différente chaque jour. « Avec Fabien (1), nous nous partageons les dates. Le matin, nous devons être sur le site avant 8 h pour l’installation. À 17h, nous démontons, chargeons les camions et rentrons au Conseil départemental où nous remplaçons les bonbonnes d’eau et le matériel cassé. Nos journées se terminent en général autour de 20h. C’est dur mais c’est ponctuel. Et puis c’est plaisant parce qu’il y a une bonne entente entre les éducateurs (des comités départe mentaux 8 AU FIL DE L’YONNE/N°145 et de Profession sport Yonne. Ndlr), ce qui n’empêche pas d’être professionnel. Ce relationnel tissé au fil des années apporte un plus  : quand les enfants, les familles, les seniors, les personnes souffrant de handicap viennent participer à une opération organisée par le Conseil départemental, ils sont accueillis par des éducateurs diplômés, aguerris, qui ont l’habitude de tous les publics. » DES JOURNÉES DE FÊTE Autre opération, Yonne sport seniors est organisée en partenariat avec la MAIA (Méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie). Sept dates sont prévues en 2018. Le Conseil départemental a aussi créé Yonne sport adapté à destination des jeunes des établissements médico-sociaux et médico-éducatifs, en partenariat avec la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) et les comités sportifs. Yonne nature sport pour les familles avec le CDOS (Comité départemental olym pique et sportif). Le Raid des collégiens avec l’UNSS (Union nationale du sport scolaire) et depuis l’année dernière le Raid des cycles 3 (élèves de CM1, CM2 et 6 e). Dominique Amaral apprécie de contribuer à ce « travail en transver salité avec d’autres services ». Alors même s’il faut parfois se lever très tôt, ou partir la veille et dormir sur place, la récompense est dans le sourire des participants. « Lors de Yonne sport seniors à Joigny, une dame a découvert la piscine à 66 ans. Elle a fait de l’aquagym et est ressortie avec des paillettes dans les yeux… Lorsque l’on voit ainsi les anciens retrouver leur jeunesse ou leur joie de vivre, les personnes en situation de handicap sourire, on mesure vraiment ce que leur apporte le Conseil départe mental. Car ces journées-là sont de vraies journées de fête. » Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com (1) Fabien Lebian, second éducateur sportif diplômé du Conseil départemental, en charge du PDIPR (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée). Xavier Morize
LE REPASSAGE COMME SUPPORT D’INSERTION AVEC 14 SORTIES POSITIVES EN 2017 SUR 28 SALARIÉS EN INSERTION, AMIDON 89 AFFICHE DE NOUVELLES AMBITIONS. LA STRUCTURE D’INSERTION PAR L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE AMIDON 89 A PERMIS EN 2017 À 14 PERSONNES EN INSERTION (demandeurs d’emploi de longue durée et bénéficiaires des minima sociaux) de retrouver le chemin de l’emploi ou une formation qualifiante. Elle compte trois ateliers à Auxerre, Saint- Florentin et Chablis. Son support  : le repassage. Pour des parti culiers venant déposer leur linge mais aussi des professionnels (livraisons possibles). « L’objectif de l’association est d’accompagner plus de personnes encore vers l’emploi, explique la nouvelle directrice, Mathilda de Almeida. Nous souhaitons passer d’une autorisation pour 15 postes équivalent temps plein à 18 (1), et étendre notre prestation de services à des gîtes ou hôtels de petite taille pour le repassage de leurs nappes, draps… » Afin de développer son activité, Amidon 89 renouvelle son parc de matériel (17 machines actuellement) et va acquérir des rouleaux à repasser pour les grandes pièces. L’association a sollicité le Conseil départemental qui, en 2017, a octroyé 5 000 € d’aide à l’investissement ; une autre aide est sollicitée en 2018. Le Département verse également à la structure une subvention de fonction nement pour l’action d’insertion des personnes bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) – environ 40% des salariés – et participe au financement des postes (2). UN ACCOMPAGNEMENT SOCIOPROFESSIONNEL Les personnes sont employées pour une durée maximum de 24 mois. « Nous établissons un contrat initial de quatre mois pendant lequel nous identifions le parcours d’insertion à mettre en place avec les différents éléments sociaux et professionnels, précise Mathilda de Almeida. À chaque renouvellement, nous fixons des objectifs avec le salarié pour atteindre le retour à l’emploi dans les meilleurs délais. » Une professionnelle est spécifiquement dédiée à cet accom pa gnement, tandis que les encadrantes tech niques enseignent les gestes du métier. « Le chantier d’insertion Amidon 89 existe depuis 1991, souligne Antoine Bonacorsi, chargé de mission à la direction Prévention et Insertion du Conseil départe mental. Il a rencontré d’importantes difficultés en 2016 et les pouvoirs INFORMER nos actus L’atelier d’Auxerre compte 12 machines à repasser. Le parc de matériel est en cours de renouvellement. Xavier Morize publics se sont emparés de la question. Depuis, la structure est accompagnée par le DLA (Dispositif local d’accompagnement) porté par la Fédération départementale des foyers ruraux de l’Yonne. La gouver nance a été réorganisée et le conseil d’adminis tration a remarquable ment travaillé pour apurer les dettes et relancer la dynamique. » Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com (1) Un agrément délivré par Pôle emploi. (2) Pour une enveloppe totale de l’ordre de 80 000 € . LES CHIFFRES 2017 15 salariés équivalent temps plein, soit 28 salariés en insertion dont 2 hommes. 14 sorties positives 10 en emploi durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois), 2 emplois de transition (CDD inférieurs à 6 mois) et 2 formations qualifiantes. AU FIL DE L’YONNE/MARS 2018 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :