[89] Au fil de l'Yonne n°144 février 2018
[89] Au fil de l'Yonne n°144 février 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°144 de février 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : réinvestir les coeurs de villes et villages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
INFORMER nos actus AU SERVICE DE LA PROTECTION DE L’ENFANCE PORTRAIT D’AGENT ASSISTANT FAMILIAL, FRÉDÉRIC POUSSARD ACCUEILLE DANS SON FOYER UNE PRÉ-ADOLESCENTE CONFIÉE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL. LES ASSISTANTS FAMILIAUX RECRUTÉS PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL SONT AU NOMBRE DE 310 SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE ICAUNAIS (1). Ils accueillent à temps complet 582 enfants de la naissance à 21 ans (2), suivis dans le cadre des missions de protection de l’enfance dévolues au Département. Leur rôle est de leur offrir un cadre familial et de contribuer à leur développement et à leur insertion scolaire et professionnelle, en étroite col la boration avec l’équipe de professionnels du Conseil départemental qui accompagnent ces enfants et leur famille. Frédéric Poussard envisageait depuis plusieurs années déjà d’exercer cette profession. Après de longues discussions en famille (« car ensuite tout le monde est impliqué ») , il décide de franchir le pas. Il obtient l’agrément pour l’accueil d’un enfant. En octobre 2016 arrive au domicile de Chéu la jeune Justine (3), âgée de 11 ans. « Il y a eu un temps d’adap tation, explique Frédéric Poussard. Elle venait d’abord un week-end sur deux, puis tous les week-ends, ce qui a permis de faire connaissance. » 8 AU FIL DE L’YONNE/N°144 Le travail d’assistant familial exige adaptabilité, disponibilité, discrétion, observation, finesse, bon sens, créativité et continuité. Il faut mettre en œuvre les principes classiques de l’éducation tout en les adaptant à l’âge des enfants, à leurs repères socio-culturels, à leurs dispositions psycho logiques, tout en préservant la place des parents. « Ce que j’aime dans ce métier, c’est que nous essayons d’améliorer la vie d’enfants qui sont dans la souffrance, souligne Frédéric Poussard. Nous leur offrons une vie au sein d’une famille, sans oublier que nous ne sommes pas leurs parents. » Justine apprécie « la chambre toute seule » et l’« aide » apportée. Son assistant familial, qui l’encadre au quotidien dans ses devoirs, doit l’aider petit à petit à trouver son chemin… Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com (1) S’y ajoutent 25 assistants familiaux hors département pour 23 enfants. (2) Chiffres au 14 décembre 2017. (3) Le prénom a été changé. Xavier Morize Devenir assistant(e) familial(e) Les personnes souhaitant devenir assistant(e) familial(e) doivent déposer une demande d’agrément (pour un à trois enfants) auprès des services de la Protection maternelle et infantile du Conseil départemental. Puis, une fois l’agrément délivré, prendre contact auprès de la direction Enfance-Famille, cellule Assistants familiaux. Les assistants familiaux recrutés suivent une formation obligatoire et peuvent bénéficier tout au long de leur carrière d’actions et de formations complémentaires. Le Conseil départemental recrute sur l’ensemble du territoire icaunais. CONTACTS  : Direction de la Protection maternelle et infantile  : Tél.  : 03 86 72 88 55 Direction Enfance-Famille, cellule Assistants familiaux  : Tél.  : 03 86 72 86 53
√ S’INFORMER sur le temps et les conditions de circulation Avant de prendre la route, il est important de se renseigner sur les conditions météorologiques. Ces informations sont accessibles sur internet  : http://vigilance. meteofrance.com ou www.meteo89.com Il est également conseillé de consulter la carte « Yonne routes », disponible sur le site du Conseil départemental www.yonne.fr, et qui informe sur les conditions de circulation en temps réel. À noter  : une info trafic est diffusée matin et soir sur la radio France Bleu Auxerre en cas de difficultés particulières. Le 27 novembre, Patrick Gendraud et Christophe Bonnefond ont présenté le dispositif de viabilité hivernale à la presse, sur le site de l’Agence territoriale routière spécialisée à Appoigny. Xavier Morize QUELQUES CONSEILS POUR CIRCULER EN HIVER √ ANTICIPER ses déplacements Lors de phénomènes climatiques, il faut prendre le temps d’étudier et au besoin revoir son itinéraire. Par prudence, mieux vaut augmenter son temps de trajet. Les routes sont traitées par étapes de priorité N1, N2, N3. La carte des niveaux de services est accessible en ligne sur le site www.yonne.fr En cas de conditions de circulation difficiles voire très difficiles, il ne faut pas hésiter à différer ses déplacements. √ CONTRÔLER et équiper son véhicule La fiabilité technique d’un véhicule est essentielle  : vérifier son état général et particulièrement l’usure et la pression des pneus (le choix de pneus « spécial hiver » garantit une meilleure adhérence), l’éclairage, la batterie et les essuie-glaces. Avant le départ, ôter la neige accumulée sur le toit, le capot et les vitres, et dégager les phares. Gratter la glace sur le pare-brise, la lunette arrière, les vitres latérales et les rétroviseurs. INFORMER nos actus L’HIVER ACCROÎT LES DANGERS DE LA ROUTE. C’EST POURQUOI IL EST IMPORTANT DE RESPECTER UN CERTAIN NOMBRE DE RÈGLES DE SÉCURITÉ  : DANS SA CONDUITE MAIS ÉGALEMENT DANS LA PRÉPARATION DE SES DÉPLACEMENTS. √ ADAPTER sa conduite Des conditions météorologiques dégradées nécessitent des mesures de sécurité renforcées  : allumer les feux de croisement, réduire la vitesse, augmenter les distances de sécurité, anticiper les freinages et les risques en repérant les zones délicates, éviter les accélérations et les coups de frein brutaux, utiliser le frein moteur en cas de neige sur la route. Rappelons qu’il faut laisser la priorité aux chasse-neige et aux engins de salage, et circuler dans leurs traces. Il est strictement interdit de dépasser les engins de traitement même s’ils progressent lentement. 850 LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL GÈRE 4 850 KM DE ROUTES. LE CHIFFRE 4 En période hivernale, il active le dispositif dit de « viabilité hivernale », qui mobilise une centaine d’agents et d’importants moyens techniques pour agir en prévention et traitement (patrouilles, salage, déneigement) sur le réseau prioritaire. De leur côté, les utilisateurs du réseau routier doivent adapter leur conduite et leur véhicule lors d’aléas climatiques. AU FIL DE L’YONNE/FÉVRIER 2018 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :