[89] Au fil de l'Yonne n°136 avril 2017
[89] Au fil de l'Yonne n°136 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte du château de Maulnes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 TERRITOIRE 25 ASSOCIATION LES AMIS DE PONTIGNY. L’association fait connaître et met en valeur le patrimoine de l’abbaye. Les instruments font leur entrée à l’abbaye Présente toute l’année dans la librairie dans l’abbatiale, l’association Les amis de Pontigny accueille le public, l’informe, répond aux demandes de visites de groupe… « Elle a été fondée en 1987 par Terryl Kinder, spécialiste de l’art cistercien, et Bernard Aléonard, dirigeant de la tuilerie du même nom, qui voulaient préserver la cohérence du domaine autour de l’abbatiale, raconte Micheline Durand, la présidente (1). Même si, depuis la Révolution, ne subsistent que l’église et le dortoir des convers – le reste a été détruit et a servi à construire le village –, nous travaillons toujours sur cette idée d’ensemble monastique (2). » La Pentecôte marque chaque année le lancement de la saison de l’association. « C’est une date très particulière pour Pontigny, car c’est un lundi de Pentecôte que saint Edme, l’archevêque de Cantorbéry enterré dans le cimetière, a été canonisé », souligne Micheline Durand. Le 30 e anniversaire affiche un tournant dans la programmation, dorénavant sous la direction du célèbre violoniste Régis Pasquier. « Du fait de l’acoustique très DEMANDEZ LE PROGRAMME ! Au fil de l’Yonne - avril 2017 # 136 spécifique de l’abbaye, notre programmation s’appuie traditionnellement sur la voix, souligne la présidente de l’association. Mais cette année, nous allons créer une rupture  : Régis Pasquier a éprouvé un coup de cœur pour l’abbatiale et a trouvé exactement l’endroit pour développer d’autres types de musique, en particulier les cordes. Cette année va marquer une ouverture vers un répertoire plus large, de la musique vocale certes, mais également de la musique instrumentale. » (1) Conservateur en chef des musées d’Auxerre jusqu’en 2010. (2) L’abbatiale est propriété de la commune, église paroissiale, cathédrale de la Mission de France ; le domaine est propriété de la Région. Plus d’infos www.abbayedepontigny.com Le 4 juin à 17 h  : concert de Pentecôte sous la direction de Régis Pasquier. Dimitri Chostakovitch et Joseph Haydn. Le 11 juin  : conférence à 15 h et spectacle musical et théâtral « Les Innocents » à 17h, sur des textes du XII e siècle. Par l’ensemble Cum Jubilo, avec la participation de l’école de musique de Chablis-Pontigny, les Dames de Pontigny et la compagnie du Taltrac. Le 17 juin  : colloque sur saint Edme de 14 h 30 à 17 h 30. Le 21 juillet et du 28 au 30 juillet  : festival des arts sacrés « Les Heures musicales de Pontigny ». Par Régis Pasquier et ses invités. Concerts, film sur le compositeur et musicologue Maurice Emmanuel (ancien ami de Paul Desjardins, fondateur des Décades de Pontigny), conférences, découverte nocturne, inauguration de l’exposition dans le dortoir des convers... 900 ANS D’HISTOIRE En 1114, un groupe de moines quitte l’abbaye de Cîteaux pour fonder un nouveau monastère à Pontigny. La communauté prospère, accroît son domaine et crée à son tour de nouvelles abbayes, ses « filles ». La réputation de l’abbaye de Pontigny est telle qu’elle accueille deux archevêques de Cantorbéry qui cherchent protection  : Thomas Becket et Étienne Langton. Un troisième archevêque, Edmund d’Abingdon, y est inhumé en 1240. Canonisé, il est honoré sous le nom de saint Edme et l’abbaye devient alors un important lieu de pèlerinage, notamment pour les Anglais. Les guerres de religion causent de grands dégâts à Pontigny mais, dès le XVII e siècle, des travaux de restauration sont engagés. La Révolution met fin à la présence des moines et l’église devient paroissiale en 1803.
SPORT. Le club a été créé en 1994 par une bande de copines, anciennes basketteuses. Basket-ball Vermentonnais du bénévolat et des résultats ! Dans le gymnase du collège de Vermenton, une dizaine de garçons de 10 et 11 ans se succèdent sous le panier, heureux de retrouver leur sport favori après les deux semaines d’interruption des vacances de février. « C’est bien ! Maintenant, il faut que tu donnes de la force ! » encourage Mylène Guérin, la présidente du club qui entraîne les U11, parmi lesquels son jeune fils Paul. Le basket, elle a ça dans le sang ! Son père était « un grand bénévole, lui aussi président d’un club de basket dans la région parisienne », son mari, qui pourtant « est un footballeur », s’est mis au basket « pour voir sa famille » (il entraîne et est arbitre, comme le fils aîné), tandis que Lisa, la fille âgée de 16 ans, est membre des U17, équipe qui évolue en championnat régional… Le basket-ball Vermentonnais a été créé en 1994, « à l’initiative d’une bande de copines ; lorsque le gymnase a été construit, nous nous sommes dit que c’était une opportunité de monter un club puisque nous étions toutes d’anciennes basketteuses ». Puis les femmes ont eu des enfants et progressivement le club s’est ouvert à toutes les catégories, depuis le mini-basket jusqu’aux seniors. Il compte près de 130 licenciés, prioritairement des enfants de la moyenne section de maternelle jusqu’aux U17. Les treize coachs sont formés et diplômés, mais interviennent bénévolement. « Nous sommes un club rural et familial, et c’est important pour nous de le rester, souligne Mylène Guérin. Mais cela devient difficile car on commence à nous imposer la professionnalisation, le regroupement, ce qui n’est pas forcément adapté à tous les territoires. À Vermenton, les gens sont contents d’emmener leurs enfants faire du sport localement. Ce qui n’empêche pas les résultats puisque, des U11 aux U17, ils sont tous en championnat. Nous avons été quatre fois champion de l’Yonne en poussins, trois fois en benjamines, les U17 sont vice-championnes de Bourgogne (elles ont un coach passionné et pédagogue, Frédéric Benucci), et nous avons envoyé deux enfants au pôle Espoirs de Dijon ! Notre école a reçu le label départemental et régional du mini-basket. » Pour faire rentrer de l’argent dans les caisses (il faut payer les créneaux de gymnase), le basket-ball Vermentonnais organise des manifestations  : concours de pétanque en juillet, réveillon du 31 décembre, loto… Le dynamisme est son maître-mot  : « Nous sommes toujours volontaires pour organiser des manifestations, comme le 11 juin, la Fête départementale du mini-basket. » Tous les visiteurs sont les bienvenus… Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com Basket-ball Vermentonnais Mylène Guérin  : 06 07 18 19 60 http://club.quomodo.com/basket-ball-vermentonnais-com Initiation enfants à partir de 6 ans Une école de pilotage située au cœur de la Puisaye dans un complexe unique Séance moto enfant 1 h 30 – 2 h ou 2 h 30 Sur rendez-vous, durant toute l’année, les mercredis, week-ends et vacances scolaires. Venez découvrir la moto ou pratiquer régulièrement grâce à la carte « 10 séances » ! CHRONOVERT  : dans un site naturel d’exception, au cœur de la forêt poyaudine, venez vous évader sur 22 hectares ! Pour les enfants et les plus grands, décrouvez notre terrain de cross, notre espace enduro et initiation ainsi que notre espace quad ! 03 86 45 49 26 Les Perraults des bois - MEZILLES 89130 contact@chronovert.fr/www.chronovert.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :