[89] Au fil de l'Yonne n°130 septembre 2016
[89] Au fil de l'Yonne n°130 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°130 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : le département prêt pour la rentrée des collégiens !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 23 TERRITOIRE 23 Ils entreprennent Établissements Ceschin La technologie au service du béton Bâtiment. La société a vécu une transmission de compétences en début de saison. Patrick Ceschin a cédé à un jeune dirigeant, Jérôme Vuillermoz. Ensemble, ils poursuivent l’intensification des projets… De formation mécanique industrielle et productique, diplômé de l’IFAG à Auxerre, Jérôme Vuillermoz a pris contact avec Patrick Ceschin dès qu’il a su que ce dernier souhaitait revendre sa société. Spécialisée dans le bâtiment, cette SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) créée en 1991 et installée à Cravant date néanmoins de 1936 (soit la troisième génération de Ceschin). Elle compte une trentaine de collaborateurs. Patrick Ceschin a choisi de poursuivre le voyage en compagnie de son jeune protégé. « Je ne lui connais aucun défaut ! » précise l’emblématique entrepreneur de l’Yonne. Aujourd’hui, sur un secteur de pointe ardu que représente le béton, les deux pilotes du navire profitent de l’image de marque positive de la société pour aller de l’avant. L’avenir de ce nouveau projet passe par la pérennisation technique de l’entreprise. Fondatherm et Bloc SS Béton : de la technologie d’avant-garde… L’entreprise Ceschin a gagné au fil du temps ses lettres de noblesse dans le domaine du bâtiment, du génie civil (travaux et rénovation d’ouvrages d’art) ainsi que des activités de voirie et de travaux extérieurs, soit un tiers de l’activité à l’heure actuelle. Rayonnant largement autour de son siège social, Ceschin multiplie les chantiers dans les départements limitrophes : Nièvre, Loiret, Aube, Côte-d’Or et Seine-et-Marne. 2,6 millions LES chiffRES à RETENIR Au fil de l’Yonne - septembre 2016 # 130 d’euros, le chiffre d’affaires réalisé par la société au terme de l’exercice 2015. Ses cibles restent les particuliers, les collectivités, les entreprises et les investisseurs privés. Certifiée Qualibat, l’entreprise de Cravant a développé un concept novateur, Fondatherm, soutenu par BPI Bourgogne et le consortium FUI (fonds de soutien économique englobant la Région et le Conseil départemental), dont la commercialisation à l’export est en voie d’accentuation depuis deux ans. Les tests, validés par des bureaux d’études de l’Ile-de-France, se sont avérés probants. Ce système géothermique inspiré des fameux puits canadiens s’intègre directement aux fondations des bâtiments érigés. Parmi les autres nouveautés, Ceschin propose des blocs de béton pour le soutien des infrastructures, baptisés « Bloc SS Béton ». Certains de ces blocs ont été utilisés à la réalisation de zones de sécurité visant à protéger le pourtour d’enceintes sportives. Son carnet de commandes est à la hauteur de ses ambitions avec une amorce de reprise observée au quotidien, et la société espère franchir la barre des trois millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici la fin d’année. Des complexes sportifs innovants à base de béton et de sable… L’entreprise a proposé des équipements sportifs à base de ces fameux blocs de 67 ans l’âge de Patrick Ceschin qui a choisi de se mettre à la disposition du nouveau gérant de l’entreprise. « Nous souhaitons inscrire la société dans le XXI e siècle avec des processus innovants d’isolation extérieure résultant de matières naturelles comme la laine de roche ou la laine de bois placée sous enduit. » Patrick Ceschin béton afin de développer une nouvelle discipline : le beach tennis. Trois terrains ont vu le jour à Appoigny. Ils compensent la réfection onéreuse d’anciens courts de tennis. Les collectivités et les groupes scolaires se disent très intéressés par ce projet. Le groupe Decathlon devrait installer ce type de surface béton/sable dans ses points de vente et les commercialiser prochainement… Thierry Bret Presse.evasion@gmail.com Entreprise Ceschin, Chemin Toisy, 89470 Bazarnes. Tél : 03 86 42 38 61 Plus d’infos www.patrickceschin-btp.fr 830 000 euros le montant du Fonds de soutien au développement économique pour le concept Fondatherm.
Les 3 QUESTIONS à… Jérôme Vuillermoz, dirigeant de la société Ceschin I 01 Depuis quelques mois, vous avez succédé à Patrick Ceschin, la pierre angulaire de cette entreprise. Comment s’est déroulé ce passage de témoin ? Après analyse de mes compétences et qualités humaines, et du potentiel à diriger la structure qu’il conduisait depuis si longtemps, ce chef d’entreprise brillant m’a accordé sa confiance. Notre vision de la société est complémentaire. Patrick a proposé ses services et il s’est mis à disposition du nouveau projet que je désirais développer. En coordonnant nos états d’esprit et nos connaissances, l’entreprise est promise à un bel avenir. I 02 Vous-même, à 33 ans, devenez ainsi un entrepreneur nourri à de nombreuses expériences familiales. Quel est le credo qui vous anime ? La motivation ! Avec Patrick, nous avons décidé ensemble de poursuivre l’œuvre accomplie depuis les lointaines origines de cette société, c’està-dire 1936. Nous ne devons pas avancer à reculons mais faire des choses qui nous plaisent réellement. Dans mon cercle familial, il y a beaucoup d’entrepreneurs (la société Boisdicy), dont mes parents qui m’ont transmis cette fibre… C’est dans les gènes ! I 03 Vous inscrivez parmi les seules limites à votre expansion, la notion de rentabilité. Pourquoi ? Parce que nous ne pouvons pas réaliser n’importe quoi dans notre stratégie de développement ! Nous avons le souci de diversifier énormément nos lignes de produits à base de béton et de nouvelles technologies. Être rentable est le propre de toute entreprise qui se respecte. Ensuite, nous souhaitons que nos collaborateurs ne s’ennuient pas et soient toujours volontaires pour nous accompagner vers cette direction qui est devenue la nôtre : celle de l’innovation… L’entreprise Dulion charpente à Ancy-le-Franc récompensée Le magazine Batirama, lors du 20 e Trophée de l’artisan, a décerné le prix spécial du jury à Benoît et Estelle Dulion, co-gérants de l’entreprise Dulion charpente à Ancy-le-Franc, pour la réfection de la roue hydraulique à auguets de l’Écomusée d’Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin). À travers ce chantier de rénovation, le jury s’est attaché à étudier la maîtrise technique et la qualité de la démarche. Une fabrication en atelier et un assemblage à la main pièce après pièce ont été nécessaires.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :