[89] Au fil de l'Yonne n°122 novembre 2015
[89] Au fil de l'Yonne n°122 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Yonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, les missions du Conseil départemental...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 TERRITOIRE 19 DÉCOUVERTE CULTURE. La maison natale de Colette à Saint- Sauveur-en-Puisaye accueillera les visiteurs dans le décor d’enfance de l’écrivaine. L’UNIVERS DE COLETTE reconstitué Dans le fond du jardin du haut, une glycine monumentale a été le témoin des premiers pas d’enfant mais aussi d’écrivain de la jeune Colette. Colette est née et a grandi dans la maison de Saint-Sauveur, dont elle a fait l’un des personnages centraux de son œuvre (1). « Dans cette maison, Sido, la mère de Colette, a été très malheureuse avec son premier mari, Robineau-Duclos, raconte Samia Bordji, responsable du Centre d'études Colette. Lorsqu’il décède, elle épouse le capitaine Colette, percepteur. C’est un scandale. » Mais le capitaine administre UN PROJET CULTUREL ET TOURISTIQUE mal sa commune et c’est la ruine. La maison n’appartenant pas en propre à Sido (elle en avait l’usufruit de par son premier mariage), ils sont contraints de la quitter lorsque Colette a 18 ans. La famille vend une partie du mobilier aux enchères ; les visites s’effectuent sur place. « La jeune Colette a vu ces personnes hostiles se réjouir et prendre possession du décor de son enfance. C’est le plus grand traumatisme de sa vie qui va plus tard nourrir ses plus beaux livres. » Dans son premier ouvrage, Claudine à l’école, elle règle ses comptes. « Jusqu’à son dernier livre, Ces dames anciennes, Sauvée d’une dégradation amorcée, la maison natale de Colette achève sa renaissance. Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, label Maison des illustres, elle constitue un patrimoine unique en France  : à la fois un lieu de vie fondamental d’un écrivain et une partie de son œuvre. Le projet de réhabilitation consiste à recréer la maison avec son décor et ses jardins tels que Colette les a connus dans les années 1880, avec les techniques d’autrefois. « Ni fil ni barrière, le visiteur rentrera comme si les occupants venaient de partir, explique Frédéric Maget, président de l’association La maison de Colette, de la Société des amis de Colette et auteur d’ouvrages sur l’écrivaine. L’accès à l’œuvre passera par la sensation et l’intimité. La maison et ses jardins se visiteront comme on feuillette un livre, car à chaque pas on trouve l’équivalent littéraire dans l’œuvre de Colette. » La maison demeurera un lieu d’inspiration et de transmission pour de nouvelles générations (archives Colette sous les combles, studio pour un chercheur ou un auteur en résidence, actions auprès du jeune public), et un lieu culturel qui fera vivre tout le village. « L’idée est de créer une nouvelle offre touristique dans l’Yonne en créant le premier village littéraire de France. Derrière chacune des maisons se cache une anecdote liée à la vie ou à l’œuvre de Colette. Les visiteurs pourront visiter la maison, le musée (qui retrace la carrière et la vie de l’écrivain), la salle de classe reconstituée dans la mairie, suivre un parcours dans le village avec un balisage au sol et en façade, emprunter le sentier Colette qui va être refait par les élèves du collège en sentier littéraire et botanique… Et au-delà nous allons essayer de proposer sur tout le territoire poyaudin des déclinaisons liées par exemple à la nature, la gastronomie, aux arts de la terre, à l’histoire et l’archéologie… » Au fil de l’Yonne - novembre 2015 # 122 LE PROGRAMME en 1954, elle va évoquer l’univers de son enfance. Pièce par pièce, page après page, elle reconstruit tout l’édifice  : la maison, le jardin, sa famille et autour le village. On y recense plus de 200 personnages réels. Une fois les vieilles rancœurs apaisées, c’est un hommage pacifié qu’elle va rendre à tout cet univers. C’est pourquoi tous ceux qui découvrent la maison trouvent tout si familier. C’est ça la magie de l’écriture… » Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec.com (1) Un de ses lecteurs décidera de la racheter pour la lui redonner en 1925. Ouverture en avril 2016. Visites guidées. Rencontres Colette avec le festival Comme ça me chante en juillet et le Festival des écrits de femmes le 2 e week-end d’octobre. Tous les mois durant l’année d’ouverture, une surprise proposée par une personnalité (concert, conférence, lecture…). www.maisondecolette.fr
ÉCONOMIE. En 2000, Jean-Charles Faucheux a choisi de convertir l’exploitation familiale de Lucy-sur-Yonne en agriculture biologique. Des produits bio et locaux D’abord céréalier avec son père, Jean-Charles Faucheux décide en 2000 de convertir l’exploitation en bio et de diversifier son activité en se lançant dans la production de légumes de plein champ. « Je cherchais des filières où le travail de qualité était mieux valorisé », explique-t-il. Si le choc des cultures s’exprime parfois lors des discussions en famille, ses parents (retraités depuis 2002) s’associent aujourd’hui volontiers à sa démarche. 50% DU CA EN VENTE DIRECTE Jean-Charles Faucheux opte pour les circuits courts. La première étape sera le point de vente collectif bio de Toucy Le déjeuner sur l’herbe. Il a aujourd’hui élargi la vente aux magasins spécialisés, aux particuliers (à la ferme, en livraison), restaurateurs, boulangers (farines)… et la vente directe représente environ 50% de son chiffre d’affaires. L’exploitation (130 ha) produit des céréales (blé d’hiver et de printemps, épeautre, seigle, sarrasin, orge « pour des éleveurs ») , des farines (de blé blanche, LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL S’ENGAGE EN FAVEUR DES CIRCUITS COURTS PORTRAIT bise, complète, intégrale ; d’épeautre, de seigle, de lentille, de sarrasin), de l’huile (tournesol, colza, cameline), des légumes (pommes de terre, carottes, oignons, ail, échalotes, topinambours, panais, courges, potimarrons, endives), des légumes secs (lentilles, pois cassés, haricots rouges, blancs, flageolets et haricots de Chéu « une variété locale que nous sommes en train de développer ») … LA RESTAURATION COLLECTIVE FRILEUSE Jean-Charles Faucheux aimerait pouvoir développer un marché avec les cantines et restaurants scolaires du département. Dans cet objectif, il a créé avec d’autres producteurs l’association Restauration collective bio. Mais malgré leurs nombreuses démarches en 2014, les résultats ne sont pas au rendez-vous  : « Nous travaillons seulement avec la cuisine centrale d’Auxerre, le collège de Vermenton, celui de Saint-Georgessur-Baulche et un peu avec le collège de Puisaye… » Le premier frein selon lui  : « Les cuisiniers ne sont pas forcément motivés pour travailler un produit brut ; ils préfèrent des produits semi élaborés. » Deuxième obstacle  : « L’approvisionnement des collèges par le Grap du Nord Bourgogne (Groupement régional d’achat public) est une facilité pour eux. » Mais les mentalités changent. Le contenu des assiettes et le bilan carbone des marchandises deviennent des préoccupations. Et sensibiliser les enfants est un pari pour l’avenir. Nathalie Hadrbolec contact@nathalie-hadrbolec EarlFaucheux, 2 rue Fontenottes, 89480 Lucy-sur-Yonne. Tél  : 03 86 81 78 41. Présence sur la vitrine en ligne BioBourgogne et la plateforme Loc’Halles Bourgogne. En juin 2012, le Département a lancé une action visant à développer l’approvisionnement local dans les services de restauration des collèges. Sur les années scolaires 2012-2013 et 2013-2014, des expérimentations ont été conduites dans huit collèges pilotes de l’Yonne, en s’appuyant sur des groupements de producteurs locaux. Cette action a vocation à être déployée dans l’ensemble des établissements. Le Conseil départemental essaie d’autre part d’accompagner le Grap vers une réflexion sur les circuits courts et l’achat de produits locaux. vous propose depuis juin 2015 une OFFRE GLOBALE sous contrat de construction de maison individuelle. [vameharcuterie-maillotine.fr Concepteur et fabricant de MAISONS OSSATURE BOIS Spécialiste de l’ossature bois depuis plus de 17 ans Retrouvez le catalogue des maisons individuelles sur  : www.charpentiers-du-morvan.com Le partenaire pour la valorisation de votre patrimoine APRÈS L’ISOLATION PAR L’EXTÉRIEUR Confort et économie d’énergie Charcuterie fine #11e17i. avec un revêtement de façade en bardage bois ou enduit minéral www.charpentiersdumorvan.com Z.A. Bonjuan - 89200 MAGNY - 03 86 33 07 27 L’énergie est notre avenir, économisons-la ! Porcs et poulets fermiers Viande crue Plats cuisinés Pâtisseries salées 16 Grande Raie - i010.11 MAILLin 1113. (15 17 53 - Fax. 03 R6 64 99 Oit rharruterip-min FlIni rIP. Fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :