[88] Vivre les Vosges Ensemble n°6 sep/oct/nov 2019
[88] Vivre les Vosges Ensemble n°6 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Vosges

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : les collèges font leur rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
DOSSIER La rentRÉe des collèges LES COLLÉGIADES DES GOURMETS C’est le 3 juillet dernier en présence de Jean-Claude Aiguier, chef étoilé, que François Vannson, Président du Conseil départemental et Nathalie Babouhot, Vice-présidente déléguée à l’Éducation ont officiellement donné le coup d’envoi des « Collégiades des Gourmets », une opération inédite destinée à valoriser le savoir-faire des chefs de cuisine. Durant toute l’année scolaire, ces 33 chefs et leurs équipes vont relever un ou plusieurs défis culinaires individuels et/ou collectifs comme par exemple la réalisation d’un dessert en « trompe l’œil », d’un repas à base de produits issus de la filière locale ou d’un repas gastronomique au plus près du « coût assiette » (denrées alimentaires) arrêté à 1,80 €  ! ON COMPTE POUR VOUS 8,10 € C’EST LE COÛT MOYEN DE LA PRODUCTION D’UN REPAS 1,80 € COÛT ASSIETTE (CHARGES DE DENRÉES) Z, la Mascotte des collégiens vosgiens a revêtu sa tenue de cuisinier tandis que les chefs recevaient la leur floquée aux couleurs de la marque « Je Vois la Vie en Vosges » et brodée à leur nom ! 400 000 € INVESTIS DANS LES ÉQUIPEMENTS DE CUISINE (CHIFFRES 2019) VOSGES MAG PITUS 3 QUESTIONS À… Jean-Claude Aiguier Parrain de l ‘événement V. Mag  : Pourquoi avez-vous accepté de parrainer cet événement ? Jean-Claude Aiguier  : Parce que cet événementiel représente mes valeurs et les valeurs de la gastronomie lorraine et vosgienne que je défends. On a tellement de bons produits sur notre territoire que l’on peut cuisiner et transformer en plats formidables… V. Mag  : Quel sera votre rôle ? J-C. A. Pour un conseil, pour trouver un produit, pour une astuce, je suis à leur disposition. Ils peuvent compter sur moi. S’ils le souhaitent je suis même prêt à me rendre sur place. La cuisine c’est toute ma vie ! V. Mag  : Gastronomie et restauration collective même combat ? J-C. A. Quel que soit le type de restauration, il n’y a que des cuisiniers. Chacun a sa façon de travailler mais la passion est la même. Quant aux élèves, ils ont besoin qu’on leur fasse découvrir et aimer de nouvelles saveurs, le plaisir du bien manger. Les 33 chefs des collèges vosgiens vont s’en charger, j’en suis persuadé. RENDEZ-VOUS EN JUIN 2020 POUR LA CÉRÉMONIE DE REMISE DES PRIX ET TOUT AU LONG DE L’ANNÉE SUR VOSGES MAG POUR SUIVRE CES DÉFIS. PLUS D’INFOS SUR Vosgesmag.fr 27
28 du côTÉ de chez noUS ActiON CŒUR DE VILLE LE DÉPARTEMENT AUX CÔTÉS D’ÉPINAL ET DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES Retenues à l’issue d’un appel à projets, Épinal et Saint-Dié-des-Vosges font partie des 222 communes françaises inscrites dans le Plan d’action « Cœur de Ville » lancé en 2018 par l’État pour redynamiser les villes moyennes. Un dispositif doté de 5 milliards d’euros, auquel le Conseil départemental des Vosges apporte son soutien technique, humain et financier. Qualifié « de priorité nationale » par Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, le programme « Action cœur de ville » vise à améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et devrait permettre à l’horizon 2023 « de conforter les villes moyennes dans leur fonction de centralité et renforcer leur rayonnement administratif, éducatif, culturel, patrimonial, économique et commercial ». UN PLAN POUR FAIRE RÉUSSIR LES CŒURS DE VILLE Élaboré en concertation et en partenariat avec les élus et l’ensemble des acteurs économiques, techniques et financiers du territoire, ce programme « constitue donc un maillon essentiel de l’action menée pour renforcer l’attractivité du territoire et complète utilement l’action de revitalisation des Ma P’tite garderie à Épinal bourgs-centres pilotée par le Département en partenariat avec l’État » souligne Martine Gimmilllaro, viceprésidente déléguée aux Collectivités et à l’Environnement. 1 235 000 € ATTRIBUÉS À CE JOUR PAR LE DÉPARTEMENT C’est donc tout naturellement que l’Assemblée départementale a décidé de rejoindre les partenaires du dispositif et de signer avec les cités déodatienne et spinalienne une convention pluriannuelle assortie de moyens financiers complémentaires pour la mise en œuvre de différentes actions. 800 000 € ont ainsi déjà été attribués à Épinal pour l’Opération d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain (OPAH RU) et 435 000 € à Saint-Dié-des- Vosges pour les aménagements réalisés en cœur de ville (parc Simone Veil et création d’un skate park) et pour l’étude Les mercredis, vendredis et samedis de 13h30 à 19h30, pendant qu’ils font leurs courses, les parents peuvent déposer leurs enfants âgés de 3 à 10 ans à « Ma p’tite garderie » de centreville installée depuis la fin de l’année 2018 dans la galerie marchande Saint Nicolas. L’ouverture de cette structure est une des actions mises en œuvre dans le cadre de l’opération « Épinal au Cœur » afin de stimuler le commerce local. Sans inscription préalable, ce service simple et pratique est facturé 1 € /h. Renseignements auprès de la Mairie d’Épinal #6 OCTOBRE 2019 pré-opérationnelle à l’OPAH RU. Ces sommes viendront abonder les dotations accordées par l’État, la Région Grand-Est, la Caisse des Dépôts et Consignations et des nombreux autres partenaires publics et privés sollicités. Une fois le diagnostic complet de la situation réalisé, ces moyens financiers permettront aux deux communes et à leurs communautés d’agglomération de mettre en œuvre les actions nécessaires à la revitalisation de leur cœur de ville. Les actions à engager devront s’organiser autour de 5 grands axes  : ▶ Développer une offre de logements attractifs en centre-ville ; ▶ Favoriser le développement économique et commercial équilibré ; ▶ Améliorer l’accessibilité, la mobilité (en particulier les circulations douces) et les connexions entre les quartiers ; ▶ Mettre en valeur les patrimoines et l’espace public ; ▶ Faciliter l’accès aux équipements et aux services publics. En savoir + Connectez-vous sur www.actionscoeurdeville.gouv.fr www.cohesion-territoires.gouv.fr/programme-action-coeur-de-ville www.epinal.fr www.saint-die.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :