[88] Vivre les Vosges Ensemble n°6 sep/oct/nov 2019
[88] Vivre les Vosges Ensemble n°6 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Vosges

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : les collèges font leur rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ACTUS Solidarité PROTÉGER LES ENFANTS  : UNE MISSION DU DÉPARTEMENT La prévention et la protection de l’enfance sont des compétences majeures du Conseil départemental. Elles visent à garantir la prise en compte des besoins fondamentaux de l’enfant de 0 à 21 ans, à soutenir son développement physique, affectif, intellectuel et social et à préserver sa santé, sa sécurité, sa moralité et son éducation, dans le respect de ses droits. Pour mettre en œuvre ces missions, le Département mène, dans le cadre du « Plan Vosges ambitions 2021 », une politique offensive, qu’il articule notamment avec la stratégie de soutien à la parentalité, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et la stratégie nationale de santé. L’engagement de la collectivité a d’ores et déjà permis de développer une politique familiale innovante et adaptée aux besoins des familles et aux priorités des pouvoirs publics. Le déploiement du Schéma Départemental des Services aux Familles en est un exemple. Elle offre également des services adaptés sur l’ensemble du territoire vosgien en faveur des enfants et de leur famille. Par ailleurs, en matière de jeunesse, l’action menée a récemment permis d’étendre l’intervention des équipes de prévention spécialisée sur tout le territoire de la Communauté d’agglomération d’Épinal. Sur l’ensemble du département, elle poursuit le développement de chantiers éducatifs et d’actions socio-éducatives permettant à des jeunes en devenir d’accéder à un statut d’hommes et de femmes émancipés. Au titre de la protection, 1 116 enfants sont confiés au Département en exécution d’une décision administrative ou judiciaire. En vue de leur assurer un accueil de qualité, le Conseil départemental a autorisé, en 2018-2019 l’ouverture de deux Maisons d’Enfants à Caractère Social à Raon l’Etape et à Bruyères, en lien avec la FMS et l’AVSEA. Enfin 232 jeunes pris en charge sont des Mineurs Non Accompagnés pour lesquels le Département des Vosges mène une politique volontariste d’intégration en les orientant vers des métiers en tension, où les entreprises peinent à recruter. UNE AMBITION ET UNE VISION POUR L’ENFANCE RÉAFFIRMÉE Le chemin parcouru depuis plus de quatre ans a permis à la politique vosgienne de prévention et de protection de l’enfance d’atteindre sa pleine maturité. Nul doute qu’en vue d’assurer la pérennité de cette politique, le récent schéma de prévention et de protection de l’enfance adopté par les élus du Conseil départemental portera haut l’ambition de garantir une égalité des POINT DE VUE Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, Vice-Présidente en charge de l’Enfance et de la Famille Le nouveau schéma de prévention et de protection de l’enfance adopté cette année a fait de la prévention et du renforcement de la qualité de la prise en charge des enfants une priorité. À cette ambition, s’ajoute une réelle volonté de promouvoir les droits des enfants et de leur famille et de travailler en partenariat avec les acteurs de la protection de l’enfance dans le cadre d’une culture commune et partagée. Avec toujours en ligne de mire l’intérêt supérieur des enfants. » VOSGES MAG chances à ces enfants que le destin a décidé de bousculer, parfois dès les premières années de leur vie. Renforcer et diversifier les modalités d’intervention en prévention, améliorer la qualité du dispositif de repérage et de traitement des informations préoccupantes, sécuriser la continuité du parcours des enfants, diversifier et structurer les réponses adaptées, autant d’objectifs affirmés dans ce nouveau schéma, qui devront permettre aux enfants vosgiens et à leur famille de garantir et promouvoir le plein exercice de leurs droits. Pour décliner ces objectifs, les équipes du Département et des organismes partenaires sont déjà à l’œuvre afin de mettre une fin définitive aux sorties sèches de l’Aide Sociale à l’Enfance, prévenir les violences intrafamiliales, remédier aux violences faites aux enfants et faire de la prévention en santé une priorité. En savoir + Contacter le Pôle du Développement Social du Conseil départemental au 03 29 29 88 88 CRIP  : 03 29 38 52 39 SNATED  : 119 19
20 DOSSIER LA RENTRÉE DES COLLÈGES Avec plus de 17 000 jeunes scolarisés, l’éducation est naturellement au cœur des priorités du Département. Les 25 M € qu’il consacre chaque année à la modernisation, à l’entretien et à l’équipement des bâtiments, aux actions éducatives et à la restauration scolaire témoignent de l’intérêt qu’il porte aux jeunes Vosgiens et aux équipes qui les entourent au quotidien. Bienvenue dans les collèges vosgiens ! Le Conseil départemental investit chaque année des sommes considérables pour entretenir, rénover, moderniser, équiper et faire fonctionner les collèges… L’objectif  : offrir des condi tions de travail optimales aux élèves et à l’ensemble des équipes éducatives et, ainsi donner aux jeunes les meilleures chances de réussite. DES BÂTIMENTS ADAPTÉS AUX NORMES ACTUELLES C’est dans cet esprit que la reconstruction du collège Elsa Triolet – un établissement à structure métallique construit il y a 40 ans – a été décidée en 2014. Et, tandis que ce bâtiment vient d’accueillir le 2 septembre ses premiers élèves, une autre opération d’envergure, la reconstruction du collège de Vagney, est déjà sur les rails… Là encore le budget alloué est à la hauteur de l’enjeu  : plus de 18 M €  ! L’ACCESSIBILITÉ  : UNE PRIORITÉ Outre ces opérations « exceptionnelles », le Département poursuit les travaux de mise en accessibilité de ses collèges conformément à l’AdAP (Agenda Accessibilité Programmée) établi en 2016. Le montant de ce programme est estimé à 16 M € . Créations d’ascenseurs et de sanitaires accessibles, aménagement d’escaliers, pose de rampes, adaptation des hauteurs d’équipements sur les 36 collèges vosgiens  : 17 sont déjà accessibles. Les collèges de Contrexéville, Dompaire, Mirecourt, Remiremont Le Tertre et Charlet, Le Thillot, Cornimont, Xertigny et Eloyes bénéficient actuellement de travaux. #6 OCTOBRE 2019 Le collège de Fraize LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE  : UNE NÉCESSITÉ Soucieux de réduire les dépenses d’énergie, le Conseil départemental qui a déjà consacré 8,3 M € à la rénovation thermique des collèges poursuit son effort. 700 000 euros seront ainsi in vestis durant les deux prochaines années dans les collèges de Raon-l’Etape et de Bruyères. Dans ce dernier, la toiture



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :