[88] Vivre les Vosges Ensemble n°48 sep/oct 2014
[88] Vivre les Vosges Ensemble n°48 sep/oct 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de sep/oct 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Vosges

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les bibliothèques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
À votre service Les 16 agents d’accueil culturel du Conseil général reçoivent le public sur l’ensemble des sites départementaux. Exerçant au Musée départemental d’Art Ancien et Contemporain à Epinal ou encore sur les sites de Grand et Domremy-la-Pucelle, ils sont la première image que la collectivité donne aux usagers… Zoom sur ces agents de première ligne ! Jacques Arnould, agent d’accueil au musée, et Adeline Maury, agent d’accueil à Domremy 16 Vivre les Vosges ensemble - n°48 - septembre 2014 Les agents d’accueil culturel Chargé d’accueil, agent d’accueil, hôte d’accueil, les dénominations sont nombreuses pour désigner un métier qui consiste essentiellement à accueillir le public. Décliné au féminin comme au masculin, ce métier, dont la principale mission est d’informer, d’orienter et de renseigner les visiteurs implique sens du relationnel et goût du contact. Accueil et accompagnement Les agents accompagnent les visiteurs dans leur découverte ou encore animent, pour certains, des ateliers spécifiques, comme l’explique Virginie Roos, agent d’accueil aux Archives départementales  : « J’accueille et accompagne les visiteurs lors d’ateliers généalogiques animés en binôme, je leur fais découvrir notre « Base généalogique » et, avec ma collègue, nous leur apportons les informations utiles pour faciliter leurs recherches ». Jacques Arnould, agent d’accueil au Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain à Epinal, confie avoir grand plaisir à accompagner et guider les « voyageurs du musée dans leur périple à travers le temps ». Missions complémentaires Dans certains cas, l’agent d’accueil peut endosser la « casquette du gendarme ». « Les enfants des groupes scolaires peuvent parfois être intrépides, nous devons les rappeler à l’ordre afin de garantir leur propre sécurité. Nous intervenons donc exclusivement dans leur intérêt », raconte Adeline Maury, agent d’accueil à Domremy. « Je ne me contente pas de dire aux visiteurs « ne touchez pas les œuvres ! », je leur explique l’importance et la richesse du patrimoine culturel qu’ils ont la chance de pouvoir approcher… » confie avec passion Jacques. « Gestion du courrier, travaux de saisie ou de mise sous pli, gestion de la documentation, des stocks et des commandes de la boutique ou des plannings de réservation des visites de groupes scolaires, quotidiennement nous avons également des tâches plus administratives à accomplir » ajoutent les trois agents. Aux archives, Virginie gère notamment les demandes émanant des personnes consultant les archives en ligne (état civil, recensement). « Les constats de lacunes, problèmes d’indexation ne sont pas rares lorsque quelques 3 millions de pages ont été numérisées ! ». Polyvalence, autonomie Le métier d’agent d’accueil requiert polyvalence et autonomie. Les agents d’accueil doivent avoir une bonne présentation et savoir s’exprimer avec aisance. « Nous devons pouvoir parler avec passion des curiosités présentes sur nos sites culturels et être capables de répondre à toutes les interrogations que pourraient avoir nos visiteurs » raconte Adeline à Domremy. Ils doivent également avoir une bonne résistance physique et nerveuse ; au regard de Jacques qui confie, non sans humour, que, contrairement à ses collègues du Conseil général, il a la chance de travailler dans un « bureau magique de plus de 4 000 m² ». « Il est donc indispensable d’être en bonne forme pour avoir l’œil sur l’ensemble du site en permanence et savoir accélérer le pas en cas de problème ! » ajoute-il. Et courtoisie La courtoisie est de mise en toutes circonstances, expliquent les trois agents de concert. « D’une manière générale, les usagers sont de plus en plus exigeants, ils viennent pour effectuer des recherches précises et s’attendent donc à obtenir rapidement ce qu’ils souhaitent. Nous devons donc les orienter et les conseiller de notre mieux pour les satisfaire. » commente Virginie. « Les questions posées vont bien audelà de notre environnement de travail direct », ajoutent Adeline et Jacques, « nous sommes à la fois les ambassadeurs du Conseil général, mais également de la région et du pays… »
Les graminées N’hésitez pas à planter des graminées dans votre jardin ou même sur vos terrasses. Elles structureront vos espaces de façon naturelle leur conférant un aspect plus ou moins sauvage, selon les espèces. Elles apporteront de l’élégance à vos massifs. Explications de Bruno, responsable pépinière dans une jardinerie du département. Le samedi 24 mai dernier, l’ensemble des familles ayant participé à l’édition 2013/2014 de l’opération « Familles à énergie positive » étaient accueillies au Parc Animalier de Sainte Croix à Rhodes. Au cours de cette journée organisée par le Conseil régional de Lorraine et les Espaces INFO ENERGIE, 15 prix ont été remis par la Région aux meilleures équipes de ce concours. Caractéristiques des graminées Les espèces de graminées sont innombrables et la plupart des variétés sont rustiques ; citons comme exemple  : le blé, le seigle, l´orge, l´avoine, les roseaux, le millet, le maïs, l´herbe de la pampa, le bambou, le Carex comans, le Miscanthus, le Panicum… Les premières floraisons ont lieu dès les mois de mars-avril et s’échelonnent jusqu’en automne. Elles peuvent perdurer jusqu’au cœur de l’hiver ; période durant laquelle, pour le plus grand plaisir des yeux, elles peuvent se couvrir de givre ! Leur teinte est douce et varie du rose, au beige ou au doré. Certains feuillages peuvent avoir des reflets veloutés, bronzés, panachés, bleutés, grisés ou métallisés tranchant ainsi avec les nuances claires des fleurs. Les inflorescences en forme de petits grelots ou d’épis de fourrure ou encore de panache géant apportent de la souplesse à la plante, ondulant au moindre souffle de vent… Défi réussi pour les familles à énergie positive vosgiennes Retour sur le défi dans les Vosges Grâce au soutien de l’ADEME, du Conseil régional de Lorraine, de la communauté d’Agglomération d’Epinal, du Centre Communal d’Action Sociale de Neufchâteau et du Pays de la Déodatie via son Plan Climat, les Espaces INFO ENERGIE vosgiens ont accompagné 27 familles en Déodatie et 53 familles pour l’agglomération d’Epinal et de Neufchâteau, tout au long des 5 mois de relevé des consommations. Distribution de petit matériel d’économie d’eau et d’énergie, guides pratiques, jardinage Où et comment les planter ? Même si elles peuvent être plantées seules en pot, comme le Carex comans ou les Miscanthus, elles sont généralement plantées en massifs et peuvent être associées à des végétaux dont les tiges sont plus rigides, comme les rosiers. Elles peuvent être plantées en haie, comme le bambou, pour former un écran « brise vue » et dense. Elles apprécient d’être exposées au soleil et sont peu sensibles aux maladies. Elles aiment les sols assez légers et plutôt pauvres. Plantez-les de préférence au printemps, voire en septembre (elles pourront ainsi s’enraciner avant l’hiver). suite du texte → réunions d’échange, aides au relevé des compteurs, sont autant de moyens déployés par les Espaces INFO ENERGIE pour soutenir et accompagner les ménages volontaires à réduire leurs consommations d’électricité, chauffage et eau. Les familles ont également été invitées à plusieurs évènements collectifs tout au long du parcours, comme ce fut le cas sur le salon « Planète et Energies ». En Déodatie, l’évènement à mi-parcours a permis de rassembler les familles autour d’un repas « 80 », où 80% des produits viennent de moins de 80 km. 17 fiche septembre 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :