[87] Haute-Vienne le mag' n°160 sep/oct 2019
[87] Haute-Vienne le mag' n°160 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°160 de sep/oct 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Vienne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : lecture publique, une compétence départementale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 LE DOSSIER TÉMOIN "LA BIBLIOTHÈQUE DÉPAR- TEMENTALE DE LA HAUTE- VIENNE EST TRÈS UTILE ET LARGEMENT SOLLICITÉE" DANIELLE CHAUFFIER DIRECTRICE DE LA BIBLIOTHÈQUE DÉPARTEMENTALE DE LA HAUTE-VIENNE La Bibliothèque départementale de la Haute-Vienne est très utile et largement sollicitée avec 46 000 demandes de réservation enregistrées en 2018. Notre collection compte quelque 300 000 documents et elle s'enrichit de près de 10 000 livres, CD ou DVD chaque année, ce qui représente un budget d'acquisition de 180 000 euros. Certes, le prêt reste notre première mission mais nos outils d'animation destinés aux enfants sont également très demandés par les bibliothécaires. Lors de la journée du réseau qui s'est déroulée le 21 mars dernier et à laquelle une soixantaine de professionnels avait pris part, nous avons pu mesurer leurs attentes en termes d'action culturelle. Les bibliothécaires souhaitent le développement de partenariats pour pouvoir accueillir davantage d'auteurs, développer des actions vers la musique mais aussi proposer des ressources numériques. L'atelier "La BDHV de vos rêves" a connu un franc succès. Les participants ont plébiscité la navette qui assure la livraison des documents tous les quinze jours, le prêt d'outils d'animation et l'offre de formation initiale et continue proposée par la BDHV. Demain la navette pourrait, pourquoi pas, faire transiter les documents et outils d’animation que chaque bibliothèque détient afin de mutualiser l'offre. La bibliothèque du futur tendra vers cela. Nos partenaires nous demandent d'apporter plus de collections, de services et d'expertise, nous allons tenter d'y répondre dans les prochains mois. LA LECTURE PUBLIQUE UN ENJEU RÉAFFIRMÉ POUR LE DÉPARTEMENT Le nouveau plan de développement de la lecture publique a été adopté en octobre 2018 par le Conseil départemental. Suite à la Mission sur la lecture confiée à Éric Orsenna, le rapport remis le 20 février 2018 au ministre de la Culture a réaffirmé l'importance du rôle des bibliothèques départementales. En 2016, 40% des Français de plus de 15 ans sont entrés dans une bibliothèque. C'est de loin l'équipement culturel le plus fréquenté. Le Département a adopté quatre axes dans son nouveau plan de développement de la lecture publique. Il s'agit de renforcer le réseau pour offrir un meilleur service à la population en encourageant les communes à se doter de points lecture grâce à une aide sur 3 ans. Il vise aussi à rationaliser l'offre en misant sur les ressources numériques (presse, jeunesse, auto-formation…) et la création d'un nouveau site internet permettant l'accès aux collections « La bibliothèque est de loin l'équipement culturel le plus fréquenté. » de chaque bibliothèque. Le troisième volet prend en compte les publics spécifiques, personnes âgées et handicapées notamment, avec par exemple un partenariat envisagé avec l'association Valentin Haüy pour étendre l'offre en livres audio. Enfin, le Département étudie également une restructuration et un réaménagement de sa Bibliothèque départementale. UN NOUVEAU FESTIVAL DU CONTE Suite à la fusion des régions, le festival Coquelicontes, coordonné par le Centre régional du Livre en Limousin, qui rayonnait sur les trois départements depuis 23 ans, ne sera pas reconduit l’année prochaine. Le Département a donc engagé une réflexion en vue de proposer dès 2020 sur la Haute-Vienne un nouveau festival dédié au conte, en collaboration avec ses partenaires du réseau départemental de lecture publique. » bibliotheque-hautevienne.com » haute-vienne.fr, rubrique "Culture" » 05 55 31 88 90 LA LECTURE PUBLIQUE en Haute-Vienne + d’infos sur haute-vienne.fr
Inauguré en juillet dernier par les présidents du Département et de la Communauté de communes du Val de Vienne, le nouvel atelier de la société Laser 2000 – O 3000 basée à Aixe-sur-Vienne accueillera en fin d'année une nouvelle machine laser capable de découper des pièces plus grandes pour répondre aux demandes de ses clients. Cette extension chiffrée à 350 000 € a été subventionnée par le Département (55 000 € ) et la LE DÉPARTEMENT Un nouvel atelier pour Laser 2000 - O 3000 Grâce au nouveau dispositif d'aide à l'immobilier d'entreprises, la société Laser 2000 - O 3000, spécialisée dans la découpe laser et la découpe jet d'eau haute pression, a pu concrétiser son projet d'extension. 691 m² de surface supplémentaire, financés à hauteur de 30%. EN BREF… Mode d'emploi du dispositif départemental d'aide à l'immobilier d'entreprises Depuis la loi NOTRe, le Département a revu son dispositif d'aide à l'immobilier d'entreprises. Objectif  : continuer à accompagner les acteurs économiques du territoire et l'emploi local. Les communautés de communes qui disposent de la compétence économique peuvent en effet la Communauté de communes Val de Vienne (37 000 € ). Cette nouvelle aide à l'immobilier d'entreprises est sans équivalent en Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental ayant choisi de faciliter l'accès aux financements pour les entreprises. Laser 2000 – O 3000, implantée depuis 1989 en Haute-Vienne, emploie 29 salariés. L'an dernier, son chiffre d'affaires s'établissait à 6 M € . "Les travaux ont démarré voilà un an, déléguer au Département, qui assure l'assistance au montage et le pilotage du projet par le biais de son agence technique (Atec 87). En plus de l'aide de l’intercommunalité, le Département attribue des subventions allant de 5 à 21% du coût HT de l’investissement qui doit être de 100 000 € HT minimum, sa contribution étant plafonnée à 150 000 € . HAUTE-VIENNE, LE MAG #160/LE DÉPARTEMENT & MOI » BONUS VIDÉO explique Guillaume Forgeat, le président-directeur général, nous avions adressé des demandes au Département et à la Communauté de communes qui ont abouti et je les en remercie. La démarche s'est déroulée sans problème, avec des échanges sympathiques et le délai a été très rapide." Aujourd'hui, le bâtiment sert à stocker les matières dans de meilleures conditions, mais l'objectif d'ici la fin d'année, est d'installer un nouvel équipement. "Avec la nouvelle machine laser, notre capacité de production va augmenter et, en contrepartie de l'aide, trois créations d'emploi sont prévues d'ici trois ans" conclut Guillaume Forgeat. 29 emplois créés Depuis la mise en place du dispositif en 2017, 6 entreprises ont été soutenues financièrement pour un montant de 340 000 € , avec en contrepartie, la création de 29 emplois en contrat à durée indéterminée. Pour aller + loin » haute-vienne.fr rubrique "Aménagement du territoire" 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :