[87] Haute-Vienne le mag' n°122 septembre 2012
[87] Haute-Vienne le mag' n°122 septembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122 de septembre 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Vienne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée dans les collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
DOSSIER Nouveautés côté self Les produits de qualité se diversifient dans les assiettes Depuis 10 ans, le Département fi nance le surcoût lié à l’achat de viande bovine limousine certifiée ou labellisée par les restaurants scolaires. Objectifs : améliorer la qualité des viandes consommées, participer à l’éducation au goût et promouvoir la viande limousine. Le dispositif a ensuite été étendu à la viande ovine limousine certifiée, puis aux produits issus de l’agriculture biologique : fruits, légumes, produits laitiers et pâtisseries. Dans une logique de développement durable, l’accent est mis désormais sur le développement des circuits courts : le Conseil général élargit la gamme subventionnée à des produits locaux ou situés à proximité de la Haute-Vienne. 60 000 € sont réservés à ce dispositif sur le budget départemental 2012. Un tarif social d’accès à la demi-pension Deux tarifs sociaux de 1,50 € ou 2 € par repas sont appliqués dès cette rentrée dans les collèges hautviennois sur la base du quotient familial retenu par la CAF pour ses prestations. Avec ce dispositif, le Conseil général renforce son engagement en faveur des enfants des familles défavorisées. Le fonds social départemental, très sollicité jusqu’alors pour la prise en charge des repas, pourra ainsi être utilisé afi n de subvenir à d’autres besoins liés à la scolarité des enfants. LA MEILLEURE NOTE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE DE JEAN ROSTAND ! Les services de restauration scolaire aussi sont évalués et notés ! Au collège de Saint-Sulpice-Laurière, l’équipe conduite par Hervé Vilbois, chef de cuisine, a obtenu la notation « A » HAUTE-VIENNE, le mag’12 Les agents de restauration mieux formés Sur l’année scolaire 2011-2012, le conseiller hygiène et sécurité du Conseil général est intervenu sur l’ensemble des collèges dans le cadre de l’amélioration et de la sécurisation de la restauration collective, en collaboration avec la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Parallèlement, les agents de restauration ont bénéfi cié de plusieurs formations dans ces domaines. lors de l’inspection du restaurant scolaire par les services de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, le 20 avril 2012. La DDSCPP procède en effet à des contrôles aléatoires une fois par mois, avec prélèvements sur les surfaces et les aliments, et enquête sur la démarche qualité des produits alimentaires et des mesures d’hygiène (affi chage des procédures, lavage des mains, conservation des aliments…). Bravo à l’équipe du collège Jean Rostand, dont le travail a permis d’atteindre ce niveau d’excellence pour la première fois dans un établissement de la Haute-Vienne. « Nous avons notre « triple A » ! », dit avec humour Hervé Vilbois. « Cette note est très valorisante pour notre collège ; elle a permis de « booster » l’équipe de restauration, qui doit maintenant s’appliquer à conserver ses bonnes pratiques… et son titre », indique Laurence Chronopoulos, Principale du collège.
Une porte d’entrée par communauté de communes La nouvelle organisation se fonde sur la carte des communautés de communes (et non plus sur le périmètre des Pays). Ainsi, 19 sites hors agglomération de Limoges assurent la fonction de « porte d’entrée » du Conseil général, ainsi que 10 sites dans Limoges. Ces nouvelles portes d’entrée sont situées dans des Maisons du département existantes (MDD), dans des services sociaux (Maisons de la solidarité du Département) ou dans des locaux techniques (Maisons de l’aménagement du Département). Objectifs : proximité et polyvalence Situées à moins de 15 minutes du domicile de chaque Haut-viennois, les nouvelles Maisons du Département gagnent en accessibilité et en proximité : elles permettent ainsi d’améliorer la qualité des services pour les usagers. Sur chaque site, un agent référent peut informer l’usager sur toutes les compétences du Conseil général, l’orienter vers le service recherché ou le professionnel compétent, et l’accompagner dans ses démarches : réception de demandes et de courriers, retrait et dépôts de formulaires APA, RSA, aide pour compléter un dossier, etc. HAUTE-VIENNE, le mag’13 ON VOUS SIMPLIFIE LA VIE Les Maisons du Département, « portes d’entrée » du Conseil général Afi n d’améliorer l’accessibilité des services aux usagers, une nouvelle organisation territoriale des services départementaux est mise en place depuis début septembre. Une Maison du Département est désormais ouverte dans chaque communauté de communes de la Haute-Vienne, avec une fonction d’accueil, d’information et d’orientation pour tous les usagers. Saint-Junien Rochechouart Saint-Mathieu Chalus * A partir du 01/09/2013 ** Jusqu’au 01/09/2013 Le Dorat Bellac Nantiat Aixe-sur-Vienne Saint-Laurent-sur-Gorre Magnac-Laval Châteauponsac Nexon Saint-Yriex-la-Perche Bessines-sur-Gartempe Ambazac Saint-Léonard-de-Noblat Eymoutiers Châteauneuf-la-Fôret Saint-Germain-les-Belles Landouge René Coty Maréchal Joffre F.Perrin Les Carmes* ** D’INFOS cg87.fr Trouvez en ligne les coordonnées de votre Maison du Département. La Bastide Beaubreuil Les Coutures Résistance Limousine Les Portes Ferrées



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :