[86] Vivre en Vienne n°126 oct/nov 2018
[86] Vivre en Vienne n°126 oct/nov 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°126 de oct/nov 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vienne

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : profitez de l'arrière saison dans la Vienne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 HISTOIRE Même si un siècle nous sépare de ce conflit tragique et traumatisant, cette guerre fascine et suscite encore aujourd’hui des débats passionnés. Elle est encore présente dans les mémoires, réactivées même, par la célébration des quatre années commémoratives, tandis que les survivants et témoins de la Première Guerre mondiale se retirent peu à peu du paysage. Si notre département n’a pas connu les tranchées boueuses, ni les champs de bataille dévastés, images terribles que notre mémoire collective a retenues, la Vienne a joué un rôle à l’arrière, durant la Première Guerre mondiale. L’année 2018 marque la fin des commémorations. Pendant quatre ans, particuliers, associations et institutions ont retracé des pans entiers de cette histoire dans la Vienne sous des formes multiples (expositions, publications, reconstitutions, créations artistiques…). Les Archives Départementales reviennent sur ces quatre années de productions en proposant une sélection de projets. Programmation Entrée libre aux Archives jusqu’au 31 octobre pour y voir quatre expositions, La Vienne en guerre, 1914- 1918, Des Chinois à la Manu, Ferdinand Clovis Pin  : un Poitevin sur le front et Une Généalogie des 22 victimes de Lourdines. Des conférences  : Commémorer 14/18, hier et aujourd’hui, le 16 octobre à 18h, Ce que nous disent les images, 1919-1939 le 17 octobre à 18h. Le 18 octobre, cinq conférences auront lieu de 16h à 20h (Le drame des Lourdines, Témoignages de deux précurseurs de la paix, Friedrich Ernst Peters et Jean Fétique, Le monument aux morts de la Vienne, histoire La Vienne, le magazine COM MÉM ORER 14/18 Regards sur la Grande Guerre en Poitou Des expositions, des conférences, des ateliers… Avec les Archives Départementales, le mois d’octobre sera consacré à la Grande Guerre pour célébrer et achever les quatre années de commémoration du centenaire de 1914-1918. d’un objet et Raisons et sens des commémorations de la Grande Guerre). Deux ateliers de recherches seront consacrés, le 17 octobre, aux usagers des archives qui y trouveront des clefs de recherches et des méthodes pour enrichir leurs données en rapprochant les sources locales et les sources nationales. archives.departement86.fr Le nouveau Collège Ferdinand Clovis-Pin C’est officiel, le collège Camille Guérin changera de nom en novembre prochain. Il s’appellera « Collège Ferdinand-Clovis Pin », du nom d’un poilu de la Grande Guerre, originaire de Benassay, mort au Chemin des Dames en 1918. Ferdinand Clovis- Pin est connu des élèves du collège car, depuis plusieurs années, un projet pédagogique autour de la Grande Guerre et de son centenaire a été mené par l’équipe enseignante et les collégiens. En l’été 1914, Ferdinand Clovis-Pin, père de famille et cultivateur, est parti sur le front comme soldat au 325 e Régiment d’infanterie et a entamé une correspondance avec sa famille. Ce fonds d’archives est exploité par des élèves poitevins (école élémentaire Saint- Exupéry et collège Camille-Guérin), sortant définitivement le soldat de l’anonymat. Au terme d’un travail de plusieurs mois, un livre retraçant sa vie a été édité  : « Ferdinand Clovis-Pin, un poilu du Poitou et sa famille dans la Grande Guerre ». Une exposition est visible aux Archives Départementales.
Vous reprendrez bien un peu de lecture ? La nouvelle édition de Lire en Vienne offrira une fois de plus une immersion au cœur du livre, de la musique, du spectacle vivant…, dans les bibliothèques et les médiathèques du département. Ça bouge dans les bibliothèques… Dans les bibliothèques, on emprunte des livres qui vont nous distraire, nous faire réfléchir, nous faire rêver, qu’ils soient sous forme d’un roman, d’une bande dessinée, d’un livre d’art ou d’un guide de voyage… en papier ou en numérique. Mais on y découvre aussi des propositions d’ateliers, des concerts, des rencontres avec des illustrateurs, des romanciers. C’est cette dynamique que relaie la manifestation « Lire en Vienne » à l’automne depuis de nombreuses années. « Initiée par le Département, cette manifestation gratuite propose de partager de belles histoires, en participant à de nombreux ateliers, en savourant des spectacles ou encore en partant à la rencontre de nouveaux romans ou d’un auteur, au cœur des bibliothèques du réseau départemental », souligne Alain Fouché, Conseiller Départemental, en charge de la culture et de l’événementiel. Quoi de neuf, cette année ? Les manifestations sont désormais organisées tout au long de l’année et répertoriées sur le site Internet lireenvienne.fr qui fait office de fil d’Ariane pour informer et orienter le grand public lors de cette nouvelle saison. Avec déjà plus d’une centaine de rendez-vous (expositions, jeux, lectures, concerts, rencontres…), l’agenda, alimenté en permanence par les bibliothèques, offre une affiche alléchante avec notamment la venue d’auteurs comme Stéphane Tamaillon, Fabrice Colin, Carole Trébor, Iben Mondrup, Katrina Kalda ou encore l’artiste Flore Marquis, l’illustratrice Marie Desbon… Autant de rencontres au cœur de l’art et de la culture pour susciter des échanges et des débats passionnants. Pour ne rien rater de l’actualité des bibliothèques, abonnez-vous à facebook.com/lire.en.vienne Coup de projecteur sur les invitées La Bibliothèque Départementale propose aux bibliothèques de la Vienne de participer au prix des lecteurs organisé dans le cadre du festival des Littératures Européennes de Cognac. Ce sont 41 bibliothèques et 405 lecteurs qui vont voter en octobre. La médiathèque de Moussac reçoit, le jeudi 15 novembre à 20h30, la romancière Katrina Kalda, née en Estonie, pour échanger sur son roman « Le pays où les arbres n’ont pas d’ombre ». La médiathèque de Smarves reçoit, le vendredi 16 novembre à 20h30, la romancière Iben Mondrup. Née en 1969 au Groenland, elle se confiera sur son travail d’auteure, en particulier sur son dernier roman « Jeux de vilains » mais également sur sa carrière d’artiste spécialiste de la performance. Vous pouvez également découvrir, sur le site lireenvienne.fr, la liste des six romans sélectionnés pour le prix Renaudot des Lycéens et rencontrer l’auteur primé en décembre à l’Espace culturel René Monory de Loudun. Les romans sont téléchargeables depuis ce site. Toutes les rencontres sont gratuites. Il est conseillé de réserver auprès des bibliothèques. lireenvienne.fr facebook.com/lire.en.vienne La Vienne, le magazine 17 CULTURE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :