[86] Vivre en Vienne n°123 juin 2018
[86] Vivre en Vienne n°123 juin 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°123 de juin 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vienne

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : balades dans les espaces naturels sensibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 DOSSIER > Analyse de l'eau et carottage sur le site du Fontou. Quatre Espaces Naturels Sensibles ont été acquis par le Département pour préserver la qualité des paysages et des milieux naturels  : la lande du Bois de la Loge à Pouillé, le bocage de la Verrerie à Béruges, la zone humide du Domaine du Léché à Saulgé et la zone humide de Fontou à Payré. « Les promeneurs du dimanche, les familles aimant la nature, en recherche de loisir et de détente sont invitées à parcourir les sentiers aménagés des sites naturels protégés, avec la possibilité de découvrir la faune et la flore grâce à des panneaux d’interprétation, explique Alain Pichon, Vice-Président en charge de l’Environnement. Ces promenades pédagogiques, en totale immersion nature, sont accessibles à tous, même aux personnes à mobilité réduite ou présentant d’autres formes de handicap. » Un parcours d’interprétation, c’est une expérience de visite motivante qui incite les visiteurs à apprécier ces sites remarquables  : des points de vue, des sons, des odeurs, des curiosités, des ambiances, des indices de présence de vie. Le site magique de Fontou vient d’ouvrir L’Espace Naturel Sensible a été acquis par le Conseil départemental en 2010 pour y préserver la faune et la flore remarquables qui y vivent. Comme celui du Bois de la Loge à Pouillé (le premier ouvert au public dans le département en 2015), le site du Fontou vient d’être aménagé et inauguré. Il propose désormais un sentier d’interprétation, accessible aux personnes à mobilité réduite ou présentant d’autres formes de handicap, qui permet de découvrir une zone humide d’une superficie de 3,5 hectares où serpente le ruisseau « Fontou ». Ce petit cours d’eau, charmant, roulant ses graviers sous une voûte végétale romantique, traverse successivement une cariçaie (zone marécageuse), une roselière et un La Vienne, le magazine bois marécageux composé d’aulnes, de saules et de frênes, qu’il inonde en période hivernale. Cette mosaïque d’habitats humides permet de concentrer une grande richesse d’espèces palustres tant végétales qu’animales, paradis des oiseaux et des insectes en tout genre (libellules, papillons, dytiques et autres capricornes). La Fougère des marais, espèce végétale rare et menacée, est la découverte de ce site. Financé par le Département (132 000 € ) , le nouveau sentier long de 800 mètres et balisé par neuf panneaux pédagogiques, dévoile, en fin de parcours, un décor magique à la lumière discrète, une grotte au pied d’une falaise abrupte d’où s’échappe une eau claire et donne vie à un bassin naturel vert de cresson. Le terme de Fontou, d’ailleurs, vient du latin « fons » qui signifie source, racine qu’on retrouve dans le mot « fontaine ». Un second chantier pour relier le site de Fontou aux Iles du Payré est actuellement à l’étude et devrait se concrétiser en 2019. Le site est libre d’accès. Le parking se situe aux Iles de Payré. Un projet co-construit avec les acteurs locaux Un diagnostic écologique a été réalisé afin de connaître et faire découvrir la biodiversité remarquable du Fontou, tout en la conciliant avec les activités déjà existantes. Le projet a été mené dans une logique partenariale avec la commune de Payré, la LPO, Vienne Nature, le spéléo-club poitevin, la Fédération départementale des pêcheurs, le Syndicat mixte des Vallées du Clain Sud et l’Association Communale de Chasse Agréée de Payré. Le site sera utilisé par les partenaires pour l’organisation de sorties pédagogiques à destination du grand public et des scolaires. Un agenda de ces sorties est en ligne sur le site du Département.
> La richesse du bocage de la Verrerie. Bocage de la Verrerie à Béruges D’une superficie de 49 ha, le site de la Verrerie est un bocage traditionnel, composé de grandes prairies entourées par un réseau de haies anciennes, d’arbres remarquables et de deux mares. Ce paysage, entièrement façonné par l’homme, constitue un habitat protecteur et nourricier pour de nombreux animaux  : la moitié des espèces d’amphibiens du département, dont le Triton marbré, et près de 30% des espèces de papillons ont été recensés sur ce site. Les sentiers de la Lande du Bois de la Loge A Pouillé au Bois de la Loge, sur une superficie de 14,54 ha, il y a deux sentiers d’interprétation, détaillant la faune et la flore. Le premier chemin, long de 800m, avec une accessibilité aux promeneurs à mobilité réduite ou malvoyants grâce à un large passage parsemé de panneaux informatifs en braille, pénètre dans une importante lande à bruyère vagabonde. La deuxième boucle, qui s’étend sur 1 km d’un parcours forestier, à travers bois et rejoignant l'ancienne voie romaine, est ouverte aux randonneurs valides. Cette petite randonnée passe dans un boisement de chênes sur lequel vient se greffer une mosaïque Les animations pédagogiques dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vienne agenda-ENS.indd 1 30/04/2018 15:35 Agenda avril à novembre 2018 Sortez nature ! d’habitats naturels plus petits, tel une lande sèche et une prairie calcicole appelées « brandes ». Chaque type d’habitat accueille des espèces bien particulières et enrichit ainsi la diversité végétale et animale globale du site. La lande à bruyère vagabonde en est la spécificité. C’est la plus grande station connue de cette espèce dans la Vienne lui donnant ainsi un caractère exceptionnel qui justifie à lui seul le classement en Espace Naturel Sensible. La bruyère cohabite avec les genêts ailés, les ajoncs et les orchidées qui, avec le bois, offrent une multitude d’écosystèmes étonnants où la biodiversité foisonne. Vous pourrez y rencontrer l’argus bleu nacré, virevoltant de fleur en fleur, ou la discrète couleuvre verte et jaune prenant un bain de soleil. Les deux autres Espaces Naturels Sensibles du Département ne sont pas encore aménagés pour les visiteurs mais sont accessibles au travers des animations qui sont proposées tout au long de l’année (voir encadré). Zone humide du Domaine du Léché à Saulgé Le site des étangs de Beaufour et du Léché, bordé d’une végétation palustre et entourés de prairies et boisements, est considéré comme l’un des sites ornithologiques les plus riches de la Vienne. Sa mosaïque d’habitats aquatiques diversifiés en fait un site remarquable. > Retrouvez les vidéos sur lavienne86.fr > Un observatoire implanté à l'étang du Beaufour ». Jusqu’en novembre 2018, découvrez toutes les richesses du patrimoine environnemental en participant aux visites et animations pédagogiques dans les quatre Espaces Naturels Sensibles de la Vienne et en consultant l’agenda 2018 ! Ce catalogue recense les dates des projets pédagogiques de sensibilisation au patrimoine naturel. Agenda à consulter ou télécharger sur vienne86.fr La Vienne, le magazine 13 DOSSIER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :