[86] Vivre en Vienne n°118 décembre 2017
[86] Vivre en Vienne n°118 décembre 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°118 de décembre 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vienne

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : en piste pour les animations de Noël !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
En bref 12 nouveaux pavillons individuels à Roiffé La construction de nouveaux logements entre dans le cadre de la programmation spécifique Center Parcs pour 150 logements supplémentaires. Une étude réalisée en 2014 sur l’impact du Center Parcs en termes de logements a décelé un besoin de production et de réhabilitation de logements dans le Loudunais afin d’accueillir les personnels qui travaillent à Centre Parcs. Le Département a mis en place un programme spécifique d’un montant de 1 100 000 € pour financer des opérations locatives de 150 logements supplémentaires pour ce territoire, en dehors des besoins naturels du secteur. A ce jour, 138 logements ont été programmés. 39 ont d’ores et déjà été livrés par Habitat de la Vienne à Berrie et Loudun. Roiffé constitue la troisième opération. Handicap  : diversifier et améliorer l’offre en établissements Dans le cadre de sa politique d’accompagnement des besoins des personnes handicapées en établissements et services médico-sociaux, un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens a été signé en novembre dernier entre le Département et trois établissements médico-sociaux du secteur du Handicap. Pour 2017/2021, une dotation annuelle de 4 875 594 € est attribuée à l’Association pour Adultes et Jeunes Handicapés 86 (APAJH). L’association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public (ADPEP) et l’association PROGECAT (Promotion et Gestion d’un Centre d’Aide par le Travail) recevront respectivement 5 195 861 € et 2 550 202 € . Elaboré pour 5 ans, ce nouveau type de contrat entre dans une démarche volontaire, souple et partenariale avec les établissements. Il détermine les engagements de l’association gestionnaire et les moyens correspondants alloués par le Département. La Vienne, le magazine Notes en scène Le Département, associé au Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou, a remis 22 instruments et matériels de sonorisation à 17 écoles et sociétés de musique de la Vienne. Depuis 1996, "Notes en Scène" a permis l’achat de 598 instruments (cuivres, bois, percussions, vents…) pour un coût total d’achat de 737 634 euros. Le Département et le Crédit Agricole prennent en charge 50% du coût de l’instrument, soit 371 733 euros depuis sa création, le reste est à la charge des structures musicales. Née d’un partenariat engagé entre le Département et le Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou, "Notes en Scène" permet de renforcer la qualité de la pratique musicale amateur et de densifier le parc instrumental des écoles de musique du département. La répartition des instruments recouvre globalement la localisation géographique des structures Parents, enfants mieux communiquer Parents, enfants, ados  : comment communiquer pour de meilleures relations ? Rendez-vous le 2 décembre et le 27 janvier à la Chapelle-Montreuil. L’UDAF de la Vienne poursuit cette formation, conduite à partir de la méthode ESPERE élaborée par Jacques SALOME. C’est une pédagogie de communication qui permet d’apporter des outils contribuant au mieux vivre ensemble. Réunis en petit groupe sur deux sessions d’une journée chacune, les participants pourront notamment apprendre à se positionner clairement devant les enfants, savoir demander, donner, recevoir, refuser. Cette formation est gratuite et ouverte à tous mais soumise à inscription. Infos et inscriptions  : UDAF 86 - 05 49 60 69 18 ou 05 49 60 69 03/institution@udaf86.asso.fr ou Familles Rurales - 05 49 88 11 30 (uniquement le jeudi)/famillesrurales86@wanadoo.fr
Un rendez-vous médical ou administratif, une visite à un proche, un entretien d’embauche ou plus simplement la nécessité de se rendre dans un commerce…, la mobilité reste un paramètre incontournable dans notre société, en particulier dans le monde rural. Mais quid des personnes à mobilité réduite ou sans véhicule ? Facteur d’exclusion sociale, barrière à l’insertion professionnelle ou plus encore, cause d’isolement, le manque de moyen de locomotion handicape le quotidien. Devant ce constat, l’association Dynamob, aidée par le Département, propose depuis quelques mois une alternative efficace avec un nouveau service de transport baptisé T’Solid R. Né de la réflexion du groupe de travail mobilité instauré dans le cadre de la charte territoriale des solidarités de la MSA, ce dispositif, soutenu par La Maison Départementale de la Solidarité de Loudun, L'ACLE, Pole Emploi, CLIC*, a su séduire de nombreux conducteurs et bénéficiaires par sa simplicité. Lever les freins à la mobilité Pas de concurrence avec les taxis ou les bus… Après une rapide phase expérimentale, T’Solid R, lancé en mai dernier, compte actuellement une dizaine de conducteurs volontaires. Retraités, actifs ou salariés à temps partiel, ces hommes et ces femmes T’Solid R, moteur de la mobilité dans le Loudunais Piloté par l’association Dynamob, T’Solid R propose un service de transport de proximité axé sur la solidarité et le volontariat pour accompagner des personnes lors de leurs déplacements occasionnels. mettent leur voiture à disposition chaque semaine, pour quelques heures ou pour quelques jours, pour transporter les bénéficiaires. Après une adhésion annuelle de 5 € pour le conducteur et de 7 € pour le bénéficiaire, le coût du déplacement est facturé 0,40 € par km, dont 0,05 € reversé à l’association. Chaque réservation d’un trajet doit obligatoirement transiter par Dynamob. "Avec une douzaine de bénéficiaires véhiculés ponctuellement sur Loudun et ses environs, cette prestation solidaire permet à ces personnes de retrouver une réelle indépendance visà-vis des familles ou des voisins que l’on hésite parfois à solliciter trop fréquemment de peur de déranger", souligne Lydie Marché, Présidente de Dynamob. Audelà de cette forme d’autonomie recouvrée, T’Solid R apparaît bien plus qu’un simple moyen de transport, mais comme une passerelle intergénérationnelle créant un lien pérenne le temps d’un aller-retour. * Centre local d’information et de coordination Vous avez besoin d’effectuer un déplacement ? Vous souhaitez devenir conducteur volontaire ? Contactez Stéphanie Giroire sur  : dynamob86@yahoo.fr et 05 49 22 76 16 La Vienne, le magazine 9 SOCIAL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :