[86] Vivre en Vienne n°112 avril 2017
[86] Vivre en Vienne n°112 avril 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°112 de avril 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vienne

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : la Poitou au Salon International de l'Agriculture.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ENTREPRISE DELTA 86, un engagement différent Delta 86 est une entreprise adaptée multi-activités installée en Sud-Vienne, à Saint- Pierre-d'Exideuil. Elle est spécialisée dans des prestations de sous-traitance pour le compte de donneurs d’ordres locaux, publics et privés. Ses nouveaux bâtiments, construits par la SEM Patrimoniale de la Vienne, ont été inaugurés début avril. Des personnes en reclassement professionnel suite à un accident de travail, de vie, une maladie, un burn-out cherchent, à Delta 86, un tremplin pour repartir dans la vie. « Ici, nous travaillons sur l’humain dans sa globalité. C’est une mission de PME normale mais avec un accompagnement social plus important », précise Laurent Nouaillat, Directeur Général de Delta86. On devine, quand il parle de sa société, l’homme de conviction, charismatique et passionné par son métier. En 2003, il a créé Sistra à Châtellerault, entreprise adaptée, employant des travailleurs en situation de handicap léger pour intervenir sur des produits industriels. La société, devenue Delta86, est désormais gérée sur deux sites de production, l’un à Châtellerault, l’autre à Saint-Pierre-d’Exideuil. Un savoir-faire multiple Les entreprises adaptées proposent leurs services aux entreprises, collectivités et organismes publics assujettis à l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap. Ces services sont proposés sous deux formes  : la sous-traitance de prestations et le détachement de travailleurs au sein des entreprises. A Saint-Pierre-d’Exideuil, un atelier réalise des sommiers et des sur-matelas pour Duvivier, un deuxième se consacre à l’équilibrage La Vienne, le magazine et à l’emballage de lames de tondeuses pour le compte de Blount, tandis que d’autres missions sont effectuées pour Valéo, Sorégies, Orange… L’obtention récente de la certification Iso 9001 est une avancée pour l’entreprise. « Cela formalise toutes les procédures qualité, nous permet d’être aussi performant et compétent que les autres. Et avec une réelle possibilité de développer de nouveaux marchés ! », précise Laurent Nouaillat. Avec 56 personnes sur les deux pôles, Delta 86 est en croissance. « Nous avons créé 25 emplois depuis 2 ans et demi, et avec l’agrandissement à Saint- Pierre-d'Exideuil, nous envisageons d’embaucher à terme une dizaine de salariés supplémentaires, » complète Laurent Nouaillat. Redonner confiance et rebondir A l’écoute des attentes et besoins de chacun, Delta 86 accompagne d’une manière spécifique ses salariés et leur trouve les meilleures solutions d’insertion et de mobilité professionnelle possibles. On y retrouve, comme dans n’importe qu’elle PME, tous types de profils de salariés avec des compétences et des responsabilités. La capacité d’évolution est possible, cela dépend des personnes et de leur projet. Extension des locaux Sur le Viennopôle Technometal de Saint-Pierred’Exideuil et de Civray, l'extension de Delta 86 a été soutenue par le Département. « La Société d’Économie Mixte locale Patrimoniale de la Vienne a pris en charge le financement de cette opération pour un montant de 724 000e. Le chantier concerne la création de 621 m² supplémentaires, » explique Jean-Olivier Geoffroy, Vice-Président chargé de l’agriculture et de la ruralité, Président de la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou.
La Phase 2 du Schéma Départemental de l’Eau Le Schéma Départemental de l’Eau doit permettre de répondre aux enjeux de l’eau de la Vienne pour les dix prochaines années. Avec une première phase en 2016 sur l’état des lieux et un diagnostic, la deuxième phase de l’étude permet de présenter aujourd’hui les scénarios et priorités d’actions retenus. Le Département de la Vienne et l’Etat copilotent l’élaboration d’un Schéma Départemental de l’Eau, en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire et usagers de l’eau. « Dans un contexte en constante mutation, réglementaire et institutionnelle, l’objectif est d’apporter des réponses aux enjeux de l’eau dans la Vienne, car chaque habitant doit avoir accès à une eau potable de bonne qualité, un système d'assainissement adapté, un milieu naturel préservé et de qualité », explique Alain Pichon, Vice- Président chargé de l'Environnement. La Vienne, c'est plus de 4 400 km de rivières avec cinq principaux bassins versants  : Clain, Vienne, Creuse, Thouet, Charente. C'est aussi un département riche en milieux humides et espèces patrimoniales avec près de 500 km 2 de milieux patrimoniaux classés, à dominante humide (Espace naturel sensible, sites CREN, Natura 2000, réserve du Pinail…), 20 nappes d'eau souterraines. Une démarche novatrice La démarche partenariale de l’élaboration du Schéma Départemental de l’Eau est novatrice et unique car elle traite l'ensemble du cycle de l'eau  : eau potable, assainissement, milieux aquatiques, usages, politiques publiques. C’est un > Antigny document d’orientation stratégique, co-construit avec plus de soixante-dix acteurs. Il n’a pas de portée réglementaire, mais tient compte de la réglementation actuelle, notamment de l’objectif d’atteinte du bon état écologique fixé par la Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE). Il ne se substitue pas aux outils existants du domaine de l’eau, mais doit s’articuler avec eux autant en termes d’objectifs, de moyens que de priorités d’actions, afin de faciliter leur mise en œuvre. Le Grand Cycle de l’Eau La phase 2 s’est déclinée en trois schémas  : l’alimentation en eau potable, l’assainissement et les milieux aquatiques. Elle a été élaborée de manière coopérative avec les acteurs de l’eau, dans le cadre des ateliers techniques et des comités thématiques. Trois axes d’orientations ont été retenus à l’échelle du Grand Cycle de l’eau, les différents objectifs d’intérêts généraux à partager et à atteindre, ainsi que les priorités d’interventions et leurs coûts, la stratégie commune pour atteindre les objectifs. La troisième phase sera une phase d’élaboration de Programmes d’Actions sur 10 ans. La stratégie globale sera déclinée en programmes d’Actions à l’échelle du département, des grands bassins versants et des zones homogènes. En complément des aides attribuées pour l’assainissement collectif, une nouvelle aide à l’assainissement individuel sera apportée aux particuliers à hauteur de 40% (plafonnée à 3 000 € par résidence). La Vienne, le magazine 17 ENVIRONNEMENT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :