[86] Vivre en Vienne n°108 décembre 2016
[86] Vivre en Vienne n°108 décembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de décembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vienne

  • Format : (200 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : une aréna Futuroscope en 2021.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 SAPEURS-POMPIERS Le Tour du monde des pompiers Fin novembre, Anne Balas et Yoni Bonifait, jeune couple poitevin, sont partis au Sri-Lanka, première destination de leur tour du monde des pompiers. Ils vont aller dans vingt pays pour rencontrer les pompiers d’Asie, d’Amérique et d’Océanie et découvrir leurs méthodes d’intervention. Leur projet  : faire un film sur les soldats du feu. "Nous voulions faire un tour du monde qui ait du sens, pas juste un voyage ! " Anne Balas et Yoni Bonifait sont unanimes sur le sujet et leur grand périple qui va durer une année, ils le portent depuis deux ans déjà. Pour ce projet ambitieux, il a fallu réunir près de 54 000 € auprès de différents partenaires, un budget significatif pour couvrir tous les frais administratifs, d’hébergement, de repas, de transport, de santé et d’équipement. Pour Anne Balas, qui a effectué ses classes de jeune Sapeur-Pompier à l’âge de 13 ans pour devenir Pompier volontaire à 18, aller à la rencontre des pompiers dans le monde n’est pas un hasard. Elle est diplômée en système d'information géographique (SIG) et justifie d'expériences professionnelles au Centre Opérationnel de Gestion Inter-ministérielle des Crises (COGIC), ainsi que dans différents Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS). Yoni, est, lui, diplômé en informatique et travaille à la Banque Postale. Il a créé un site Internet entièrement dédié à leur tour du monde La Vienne, le magazine qui permettra au public de suivre leurs aventures à travers des reportages vidéos et photos. Objectif film "Les pompiers véhiculent des valeurs universelles et humaines… Notre projet est de les rencontrer pour filmer leur quotidien, leur gestion de crise et leur méthode d’intervention", explique le couple qui espère être hébergé le plus souvent possible, dans les casernes. Le couple part avec une caméra embarquée pour ramener de nombreuses séquences, des témoignages et des interviews qui constitueront la base d’un film réalisé à leur retour. Ils vont fouler le sol de quatre continents, l’Asie, l’Océanie, l’Amérique du Nord et du Sud, et une vingtaine de pays pendant une année complète. Epopée à suivre sur lemondedespompiers.com Leur tour du monde en chiffres 54 000 euros 12 visas 70 000 kms 4 continents 20 pays 12 mois 14 vaccins 1 film
Des bottes au naturel Une balade en forêt ? Une sortie par temps de pluie ? Ou plus simplement une envie de jardiner ? Depuis cent soixante ans, Aigle propose la paire de bottes adaptée à votre style de vie. Dernière entreprise hexagonale à confectionner à la main des bottes en caoutchouc, la marque fraîchement récompensée par le label Origine France garantie "gage indéniable de traçabilité et de qualité, mais également moteur pour l'emploi local", souligne Jacques Pellissier, Directeur des opérations, allie avec succès le savoir-faire séculaire de ses maîtres caoutchoutiers aux nouvelles technologies. Grâce à cette précieuse alchimie, où la relation humaine occupe une place prépondérante, se crée chaque jour 4 000 paires de bottes. Soixante étapes de fabrication manuelle Un puzzle à reconstituer… Avec minutie et dextérité, les mains expertes du maître caoutchoutier découpent et assemblent sur une forme, vingt éléments indispensables pour confectionner chaque botte. Avant la délicate étape du montage (à plat ou enveloppant selon le modèle), le caoutchouc naturel subira le mélangeage pour définir ses caractéristiques propres de résistance et de coloration, avant de poursuivre avec le calandrage pour obtenir de fines couches prêtes à l’apposition des doublures. Avec deux kilos d’hévéa ✔ 172 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016. ✔ 800 000 paires de bottes fabriquées chaque année en France. ✔ 350 magasins dans le monde dont 69 dans l’Hexagone. Que l’on soit chasseur, agriculteur, amateur de nautisme ou aficionado de la mode…, Aigle offre une palette de quatre-vingt-dix modèles classiques et fonctionnels, mais également plus urbains, pour que chaque public trouve chaussure à son pied. Des bottes confectionnées à Ingrandes-sur-Vienne. utilisés pour confectionner une paire de bottes, Aigle, soucieux de préserver l’environnement et de limiter les coûts en matière première, réintègre un minimum de 40% des chutes de caoutchouc dans la chaîne de production. Malaxée, lissée, découpée, assemblée, la botte est ensuite vulcanisée à 140°C pendant une heure, dans un autoclave. Cette étape cruciale lui conférera toute son étanchéité, sa résistance et sa souplesse. Et comme chez Aigle le zéro défaut reste un principe fondamental, chaque botte subira un dernier contrôle d’imperméabilité avant expédition. Entre tradition et modernité Paris-Tokyo-Hongkong ! Présente dans soixante-dix pays, cette entreprise internationale, qui a su préserver ses valeurs artisanales, ne cesse de se renouveler pour séduire le grand public et exporter la french touch dans le monde. Porté par une innovation technique et stylistique permanente, Aigle développe, à l’aide de son bureau d’études, mais également en collaborant avec de nombreux designers (Kitsuné, Paul et Joe, Le slip Français, Swarovski…), des modèles performants, authentiques et tendances, à l’image des collections de prêt-à-porter. Le succès est garanti, notamment en Asie, où la marque française, fortement implantée, fait un véritable carton. La Vienne, le magazine 17 ENTREPRISE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :