[85] Journal de la Vendée n°256 août 2019
[85] Journal de la Vendée n°256 août 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°256 de août 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Vendée

  • Format : (290 x 410) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : la Vendée littorale se révèle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 À découvrir NATURE/CIGOGNE BLANCHE ET LÉZARD OCELLÉ ILS FONT LEURS NIDS EN VENDÉE En Vendée, la démographie fait aussi un bond sur certaines espèces animales. Depuis plusieurs décennies, la cigogne blanche fait partie du paysage dans le marais breton. Elle peut d’ailleurs croiser depuis peu le lézard ocellé, de retour du côté du Pays de Monts… Pendant que la cigogne blanche se fait passer la bague au doigt dans le Marais breton, le lézard ocellé lui, a décidé de poser ses valises du côté du Pays de Monts. Il est intéressant d’observer la présence de ces deux espèces sur le dé par tement. Ainsi, en période estivale, le Collectif des amis des cigognes (Clac) Marais breton bague les cigognes blanches, de plus en plus nombreuses à élire domicile sur le magnifique site de l’Île Chauvet à Bois-de- Céné. Un premier nid, installé en 1992, a attiré de plus en plus de cigognes dans le coin. En 2005, le Clac, en référence au TRAVAUX/ATLANTIQUE SCAPHANDRE SONDE L’OCÉAN PROFESSIONNELS ET PASSIONNÉS Les plongeurs d’Atlantique scaphandre forgent leur réputation bien au-delà de la Vendée. Atlantique scaphandre a été créée en 2004 aux Sables-d’Olonne par David Bossard. Joliment située aujourd’hui sur la zone portuaire, à La Cabaude, au sein d’un bâtiment de 1 800 m², l’entreprise spécialisée en travaux sous-marins, allie compétence et passion. « J’ai toujours aimé plonger, explique-t-il, comme mon beaupère avec qui je sondais les fonds sous-marins autrefois. » À sa disparition, il décide de reprendre le flambeau. Et fonde Atlantique scaphandre. Le nom sonne bien, les professionnels, passionnés, ont de nombreux atouts et se font David Bossard tient les rênes d’une entreprise qui a le vent en poupe. rapidement une belle réputation  : « Nous sommes spécialistes de l’urgence et pouvons intervenir jour et nuit, tous les jours, toute l’année ». Peu à peu, l’équipe et le matériel ont eu besoin de s’étoffer, face à la demande croissante. L’équipe compte quatorze plongeurs aujourd’hui et remplit des missions très variées  : « Nous intervenons dans le maritime et le portuaire mais aussi dans les terres, explique David Bossard. Les lacs, les barrages, les stations d’épuration font partie de nos missions ! ». En Vendée et au-delà Les clients sont des scientifiques, des collectivités locales, des entreprises, la CCI ou des compagnies d’assurances… La mission va de la récupération de pièces, au fixage d’une barre de guidage à l’inspection diverse. Soudure, décapage, dévasage, pose d’instruments de mesure, relevage font partie du lot. Le délai d’intervention doit bien souvent être le plus rapide possible  : « Nous avons vite dépassé les limites du département, même si nos interventions se déroulent à 80% dans la région. Récemment par exemple, les plongeurs ont dû aller sur un chantier aux îles Kerguelen ou encore en Martinique … » Mais ne demandez pas à David Bossard de vous donner plus de précisions sur la nature de certaines missions, bien souvent confidentielles. atlantique-scaphandre.fr « claquement » que fait l’oiseau pour se faire entendre, est créé. La 1000 e cigogne s’est vue mettre la bague au doigt, sans bouger d’une plume  : « La cigogne fait la morte quand on la bague. Elle adopte ce comportement par méfiance », explique ce jour-là, Vincent Burot, membre du Clac, tout en commen çant à baguer une fratrie de 4 cigogneaux. Elle se laisse baguer et examiner (poids, taille etc.) sans opposer la moindre résistance. Les différentes données dont les références du baguage sont transmises au muséum de Paris. En bon oiseau migrateur, la cigogne quitte la Vendée mais ce suivi a permis de comprendre que des cigogneaux « vendéens » sont revenus adultes, faire leur nid à Bois-de-Céné et aux alentours. Preuve s’il en était, qu’il fait bon vivre en Vendée ! SPORT/LE FUTSAL FAIT DES ÉMULES CHEZ LES GARÇONS ET CHEZ LES FILLES SPECTACULAIRE ET DYNAMIQUE Le futsal est un sport collectif apparenté au football. Il se joue en intérieur, sur un terrain de handball et il oppose deux équipes de cinq joueurs. Le département compte une vingtaine de clubs dont celui de Montaigu  : « 120 licenciés font partie de notre club de futsal, explique Maxime Éveillé, référent futsal au sein du club montacutain et responsable départemental. Nous avons même une équipe féminine senior et une école de futsal, ce qui n’est pas fréquent ! » Tournoi les 23 et 24 août Ce sport, mixte donc, sera sur le devant de la scène, à la fin du mois  : la deuxième édition du tournoi de futsal se déroule les 23 et 24 août. Quatre nations seront présentes dont les deux meilleures au monde, à savoir l’Espagne et le Portugal mais aussi l’Ukraine et la France. « Cette compétition que nous avons la chance de recevoir L’été est la pleine saison du barbecue. Saviez-vous que vous pouvez faire cuire votre viande ou poisson sur de la rafle de maïs ? Venez découvrir le futsal, fin août, à Montaigu. Un sport où tout va très vite ! BARBECUE/AUX RAFLES DE MAÏS UN COMBUSTIBLE LOCAL ET PROPRE Yves Robert, agriculteur à Saint- Martin-des-Noyers l’a découvert au hasard d’une rencontre. Il est aujourd’hui, l’un des deux plus Yves Robert est également éleveur de volailles Label Rouge à Saint-Martin-des-Noyers. Retour du Lézard ocellé À quelques encablures de là, au Pays de Monts, il en est un qui n’avait plus été vu depuis les années 80 dans la région. Depuis peu, le lézard ocellé, espèce menacée de disparition, a été aperçu par des spécialistes dans la forêt domaniale du Pays de Monts. Redécouvert en 2018, il a été suivi et aujourd’hui, les observations confirment sa présence durable. Plusieurs femelles, un mâle et un juvénile ont notamment été inventoriés. L’Office national des forêts(ONF) va engager des travaux pour mieux le protéger et favoriser son développement. Le lézard ocellé ayant pour habitude d’utiliser comme gîte les terriers de lapins, des enclos en clôtures grillagées seront installés afin qu’il s’épanouisse sans être dérangé par les promeneurs ou les chiens. Et jouir ainsi d’un accueil bien mérité. clacmaraisbreton.over-blog.com onf.fr (Lézard ocellé) en Vendée est une préparation à l’Euro qui se déroule cette année en septembre », poursuit Maxime Éveillé. Mais dans tous les cas, assister à un match de futsal vaut le détour  : moins violent que le foot (pas de tacle autorisé au futsal notamment), il est aussi spectaculaire et dynamique du fait de la dimension du terrain. « Il y a beaucoup plus d’occasions de marquer et les actions ne s’arrêtent jamais ! » Et puis, cerise sur le gâteau, le futsal se jouant en intérieur, il n’est pas soumis aux aléas de la météo. C’est plutôt bon à prendre ! @footballclubmontaigusectionfutsal importants faiseurs de rafles de maïs en France. En 2017, avec son épouse Sylvie, il rachète la société Biochaud. Chaque année, 30 000 sacs de ce combustible sortent de son atelier de conditionnement. « C’est un produit local, propre et rapide à mettre en œuvre, souligne Yves Robert. En plus la rafle absorbe les graisses ». Comment ça marche ? « Allumez le papier dans le barbecue et disposez les rafles sur la grille, explique Yves. La combustion sera meilleure. Ensuite vous versez les rafles dans le barbecue et vous faites cuire votre viande sur la grille ». Bon barbecue ! Renseignement au 02 51 62 85 60 biochaud@biochaud.com Vendée/le journal d’août 2019
Au Quotidien SECOURS/EN IMMERSION CHEZ LES SAPEURS-POMPIERS DE SAINT-JEAN-DE-MONTS AU CŒUR DE L’ACTION Ils sont prêts à intervenir pour vous secourir, jour et nuit, 365 jours sur 365. Les sapeurs-pompiers font aussi face aux besoins croissants l’été. Secours à la personne, feux, sauvetages aquatiques rythment la vie d’un centre de secours du littoral. Immersion. « Anticiper, rester calme, être lucide, avoir un pas cadencé et ne jamais courir », résume le lieutenant Paquier, chef de centre à Saint-Jean-de-Monts depuis trois ans. Voici les maîtres-mots des SPV DANS UN AUTRE CENTRE DE SECOURS « Le label Tourisme et Handicap ne concerne pas seu lement les personnes en situation de handicap, souligne Jacques Herlin, évaluateur pour la marque nationale depuis quinze ans. Les personnes âgées, mais également les familles avec des enfants en poussette ». Décoré de la médaille du tourisme pour son engagement, Jacques Herlin a visité depuis 2003, près de 500 structures vendéennes candidates à la marque. La garantie d’un accueil adapté En situation de handicap moteur depuis quarante ans, Jacques Herlin choisissait sa destination, au petit bonheur la chance. « Je pouvais alors être confronté à quelques surprises dans les gîtes, qualités du SP (sapeur-pompier). Elles sont d’autant plus requises en période estivale car les interventions se multiplient. « Notre zone d’intervention couvre la ville et les communes aux alentours mais nous sommes très souvent appelés en renfort sur d’autres zones de Vendée ». De fait, quelques minutes plus tard, le bip sonne. C’est un départ de feu, fréquent en cette période où le dé par tement est placé en vigilance noire. Direction Saint-Gilles-Croix-de- Vie, en renfort donc, à bord d’un camion-citerne feu forêt (CCF). Sur place, le feu qui avait démarré dans un champ, est rapidement maîtrisé. « Cela peut aller très vite, La Carte à Dom’est un outil qui s’adresse aux plus de 60 ans. L’objectif est de faciliter le retour à domicile après une hospitalisation. Du très très vite. Les facteurs aggravants, comme aujourd’hui, sont le vent et une forte chaleur ». En effet, à peine de retour au centre, deux autres engins « décalent », sirènes hurlantes, en direction de Sallertaine où des flammes impressionnantes s’approchent des habitations. En renfort là aussi, les TOURISME ET HANDICAP/88 STRUCTURES EN VENDÉE UNE MARQUE D’OUVERTURE POUR TOUS les restaurants… Maintenant, avec le label, je suis sûr que ce que je vais trouver est fiable ». La Vendée compte 98 structures touristiques labellisées Tourisme et Handicap. « Elles peuvent ac cueillir en toute confiance les touristes ayant des besoins spécifiques », explique Wilfrid Montassier, président de Vendée Expansion, garant de la marque dans le département. Pour connaître les sites labellisés vendee-tourisme.com OUTIL/LA CARTE À DOM’POUR LES PLUS DE 60 ANS FACILITER LE RETOUR À DOMICILE APRÈS L’HÔPITAL Vous avez plus de 60 ans et bénéficiez d’au moins deux intervenants à domicile ? Demandez la Carte à Dom’. À Saint-Jean-de-Monts, les sapeurs-pompiers interviennent plus de 600 fois en juillet et août. Elle s’appelle Clara Auguin. Le temps d’un été, elle a quitté son centre de secours de Pouzauges, pour celui de Saint-Jean-de- Monts. « J’étais déjà venue en 2018 et ça s’était bien passé donc je reviens cette année », explique la jeune SPV (sapeur-pompier volontaire) de 22 ans, infirmière de profession, fraîchement diplômée. Comme elle, chaque année, ils sont plusieurs soldats du feu à venir renforcer les rangs d’un centre où l’activité estivale est dense voire très dense. Pour ce faire, ils ont au préalable fait leur demande auprès du Sdis85. S’ils sont recrutés, ils partent exercer leur activité de sapeur-pompier au sein d’une nouvelle équipe  : « J’apprends beaucoup, tant sur l’activité du sapeur-pompier que sur la vie en communauté ». Hébergée sur place, au cœur de l’action, elle poursuit un seul objectif qui lui est cher  : « se rendre utile ». Le Centre L’Estran à Noirmoutier-en-l’Île a obtenu le label Tourisme et Handicap en 2018. Il accueille des personnes à mobilité réduite, mais aussi avec d’autres handicaps. même format que la carte Vitale, elle est gratuite et recense les coordonnées de l’entourage et des professionnels intervenant au domicile de la personne. Grâce à elle, en cas d’hospitalisation, la prise en charge est faite au plus près des besoins de la personne. Puis, le retour à la maison est organisé dans les meilleures conditions possibles. Actuellement, 30 000 Cartes à Dom’sont distribuées par les dispositifs Maia du Département de la Vendée à tous les professionnels des secteurs médicaux, sociaux et sanitaires ; il est notamment possible de la demander au pharmacien. Le professionnel distribue et accompagne, si besoin, les usagers à la remplir. maia@vendee.fr pompiers de Saint-Jean-de-Monts font partie des 45 SP mobilisés. 27 incendies en quelques heures Cette semaine-là, début juillet, 27 incendies ont pris en quelques heures, mobilisant 140 pompiers… Le feu est LA mission spécifique du pompier mais, mi-juillet, l’arrivée massive des vacanciers et la présence des Vendéens sur les plages, montrent l’importance de leurs missions. « Il est si difficile de se déplacer en ville en voiture que les SP habitant les plus près de la caserne viennent à pied, pour encore plus de réactivité ». Anticiper, savoir travailler en équipe et en synergie (gendarmerie, élus, police, Smur…) complètent le tableau. SOLIDARITÉ/PLAN DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ACCOMPAGNER DANS LA DURÉE Reyne Douin, présidente des associations La Grande famille et Suzanne parraine, à l’écoute des jeunes sortis de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) pour les aider dans leur insertion. « Mon éducatrice connaît mon histoire, c’est beaucoup plus facile, raconte Nicolas Martin, 19 ans, tout juste sorti de l’ASE. Ma famille d’accueil m’a donné des conseils pour m’en sortir. J’ai choisi de les écouter ». Nicolas, son CAP Services à la personne en poche, travaille aujourd’hui en indépendant au domicile des personnes qui en ont besoin. Depuis le 1er juillet, il loue un studio à Jard-sur-Mer. Le parcours de ce jeune n’est pas unique. Il n’est pas non plus une évidence. Les statistiques sont là pour le rappeler. En France, un SDF sur quatre est passé par l’Aide sociale à l’enfance. « C’est une réalité qui fait mal, reconnaît Yves Auvinet, président du Département. Et en Vendée, nous devons encore plus nous mobiliser pour accompagner la sortie des jeunes qui nous sont confiés ». Dans le cadre EN BREF L’HÉLISMUR PRÉSENT TOUT L’ÉTÉ AU CHD Pour renforcer les moyens du Samu 85 durant tout l’été, l’hélismur régional est présent pendant quatre mois sur l’hélistation du CHD Vendée, site de La Roche-sur-Yon. Il permet de faire face à l’accroissement de besoins en soins sur le département, notamment face à certains secteurs géographiques isolés. Concrètement, il est disponible de 8 h à 22 h et il peut décoller dans les cinq minutes qui suivent la décision du médecin régulateur. Les atouts sont nombreux  : couvrir l’ensemble du territoire, no tamment les îles ; réduire le temps de transfert des patients entre deux établissements ; désengorger les Smur côtiers ; diminuer le temps d’immobilisation des pompiers… L’été 2018, 204 missions ont été réalisées grâce à lui en quatre mois. Soit plus de 169 heures de vol. Et un seul objectif  : une prise en charge plus rapide des malades à l’hôpital. du dé ploiement du plan national de lutte contre la pauvreté, le Département s’est engagé avec l’État. Parmi les 13 mesures inscrites dans la convention, plusieurs concernent la sortie des jeunes accueillis à l’ASE. Dès ses 17 ans, le jeune bénéficiera d’un entretien avec un éducateur pour construire son projet. L’association La Grande famille sera aussi présentée à tous les jeunes pour nouer des liens et éviter l’isolement après leur sortie du dispositif. Le Département agira également avec l’association Suzanne parraine, pour développer les parrainages. « C’est une bonne évolution, considère Reyne Douin, présidente des deux associations. Nous devons absolument éviter les sorties sèches ». Et d’appeler de nouveaux parrains à s’engager. suzanneparraine.com PLAN PAUVRETÉ  : 4 OBJECTIFS ET 13 MESURES Lutter contre les sorties sèches de l’ASE. Faciliter l’accès aux droits en guidant les personnes en difficulté vis-à-vis des démarches administratives et du numérique. Sécuriser le retour à l’emploi des allocataires du RSA. Agir contre les inégalités dès le plus jeune âge. Vendée/le journal d’août 2019 5 L’actualité de Vendée en direct sur www.vendee.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :