[83] Var Mag' n°7 jui à déc 2019
[83] Var Mag' n°7 jui à déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jui à déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Var

  • Format : (226 x 285) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 31,9 Mo

  • Dans ce numéro : les villages de caractère du Var.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Mais c'est bien plus tôt que commence en réalité l'histoire des moulins de Régusse. Le premier, le plus proche du village, a été bâti au 14 e siècle par les Templiers. Le second est érigé un siècle plus tard, alors que la commune est la propriété de la seigneurie Dalbert. Viendront ensuite les Castellane puis les Grimaldi, dont la présence à Régusse reste gravée sur le blason de la commune. Jusqu'à la Révolution, les 70 I DÉPARTEMENT DU VAR I ÉTÉ 2019 NuL VAR AiLLEuRs/pATriMoiNe moulins, propriété des seigneurs, servent à moudre le blé de l'ensemble des cerfs établis sur une distance d'une lieue autour du village. Après la Révolution, ils deviennent privés. Témoins d'une activité passée, ils fonctionnent jusqu'à la moitié du 19 e siècle. On y moud alors, tous les ans, pas moins de cinquante tonnes de grains. Puis, concurrencés par la minoterie industrielle, ils perdent leur utilité. En peu de temps, ces bâtiments tombent en désuétude. Et finissent en ruines. Délabrés et inutilisables, ils suscitent l'intérêt de la municipalité qui, au début des années 90, décide de les restaurer. "Il y a, à ce moment-là, une volonté politique forte de mettre en valeur ce patrimoine, dont il ne reste presque rien", raconte Alain Gasquet, président de l'association Les amis des moulins de Régusse. "Les bâtiments étaient vraiment dans un mauvais état. Il ne restait que les deux tours maçonnées". Un bail emphytéotique de 99 ans est alors signé entre la municipalité et le propriétaire des lieux afin de lancer le projet. Dans un premier temps, il faut débroussailler les terres autour des moulins, afin de les rendre accessibles. Vient ensuite une phase d'études. Un long travail de recherches est entrepris. Grâce au concours de l'architecte des Bâtiments de France, l'équipe en charge du projet récupère des plans d'origine de moulins type Provence, datant de 1640. Un déplacement est organisé à Fontvieille dans les Bouches-du-Rhône, pour visiter le moulin dit de Daudet. Ces investigations et observations servent de bases à la reconstruction des vestiges meuniers de Régusse. Pour le savoirfaire, la restauration du mécanisme, de la charpente et du toit, c'est un charpentier du haut Var, ancien compagnon du tour de France, qui est à la manœuvre. TyPiquEs dE PRoVENcE Les moulins de Provence sont reconnaissables grâce à leurs mensurations. Leur diamètre est égal à leur hauteur  : six mètres. Au dessus de la tour est simplement posé le toit, plus précisément nommé chapelle, qui a été reconstruit en cèdre rouge. "À l'époque c'était du châtaignier", note Alain Gasquet. "Il était important d'utiliser
NuL VAR AiLLEuRs/pATriMoiNe du bois imputrescible pour cette pièce maîtresse du moulin". La chapelle pèse 5,2 tonnes. Pour la faire pivoter et orienter les ailes aux vents, la force de huit personnes est nécessaire. À l'intérieur de cette pièce maîtresse, est fixé l'arbre principal, un morceau de chêne long de sept mètres et pesant pas moins de 800 kg. Mis en rotation, il entraîne la grande roue et donne le mouvement à l'ensemble du mécanisme (ci-dessus). À Régusse, ce savoir-faire perdure grâce à quelques bénévoles, qui, régulièrement, font tourner le moulin. Lors de la fête qui leur est dédiée, le premier week-end du mois d'août, des Journées européennes du patrimoine (21 et 22 septembre 2019) et à bien d'autres occasions tout au long de l'année, ils parent les ailes de leurs voilages avant de les actionner. Le grain est alors transporté jusqu'à l'étage du moulin avant d'être broyé entre les meules. Sous les yeux émerveillés des petits comme des grands, le blé devient boulange. "Ici, nous avons entre 220 et 240 jours de vent par an", précise Alain Gasquet. "Cela laisse à penser que ces moulins tournaient très régulièrement. Le reste du temps, le meunier s'occupait de leur entretien". Sur les deux bâtiments restaurés, tous deux inscrits à l'inventaire des Monuments historiques depuis 1978, un seul a bénéficié de la remise en état de son mécanisme. Le second a été converti en musée. On y trouve divers outils agricoles et quelques photos anciennes du village. n Jusqu'au 30 septembre, visites guidées tous les dimanches matins et jours fériés. en juillet et août, de 18 h à 20h. la fête des moulins se déroule du vendredi 2 au dimanche 4 août 2019. au programme  : découverte du patrimoine meulier, retraite aux flambeaux, défilé en costumes provençaux accompagné d'un groupe folklorique, bal… Plus de renseignements auprès de l'association les amis des moulins de régusse. tél. +33 9 51 14 65 28. courriel  : moulins.regusse@free.fr uN MÉcANisME ET uN VocAbuLAiRE PRÉcis Lanterne, alluchons, trémie… Le vocabulaire propre à la minoterie est aussi précis que son fonctionnement. Car pour faire tourner un moulin de type provence, il faut du vent, bien sûr, mais aussi un savoir-faire. Mais alors, comment fonctionne un moulin ? suivant la force de l'air, que ce soit un vent d'est ou le Mistral, il faut d'abord positionner les ailes et installer les voiles. elles entraînent l'arbre principal qui va lui même actionner le rouet, une grande roue avec quarante dents, appelées alluchons. Le rouet donne à son tour le rythme à la lanterne, équipée de huit fuseaux. C'est par l'intermédiaire du gros fer, solidaire de la lanterne, que la meule tournante est mise en mouvement. Car au cœur du moulin, deux meules sont en action. positionnées de façon horizontale, l'une sur l'autre, elles portent les noms de meule dormante (dessous) et meule tournante (au-dessus). Depuis une trémie, les grains de blé descendent et passent au travers l’œillard (trou au centre de la meule tournante). Les grains se logent entre les deux meules, où ils sont broyés avant d'être récupérés, transformés, au rez-de-chaussée. LE sAVEz-Vous ? Une fois broyés, les grains de blé deviennent boulange. Cette matière première est utilisée pour la réalisation du pain complet. pour obtenir de la farine, il faut encore butter ou tamiser la boulange. Une dernière étape qui permet de séparer la farine du son. DÉPARTEMENT DU VAR I ÉTÉ 2019 I 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 1[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 2-3[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 4-5[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 6-7[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 8-9[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 10-11[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 12-13[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 14-15[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 16-17[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 18-19[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 20-21[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 22-23[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 24-25[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 26-27[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 28-29[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 30-31[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 32-33[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 34-35[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 36-37[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 38-39[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 40-41[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 42-43[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 44-45[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 46-47[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 48-49[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 50-51[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 52-53[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 54-55[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 56-57[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 58-59[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 60-61[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 62-63[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 64-65[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 66-67[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 68-69[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 70-71[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 72-73[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 74-75[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 76-77[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 78-79[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 80-81[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 82-83[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 84-85[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 86-87[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 88-89[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 90-91[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 92-93[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 94-95[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 96-97[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 98-99[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 100-101[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 102-103[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 104-105[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 106-107[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 108-109[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 110-111[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 112-113[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 114-115[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 116-117[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 118-119[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 120-121[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 122-123[83] Var Mag' numéro 7 jui à déc 2019 Page 124