[83] Var Mag' n°206 octobre 2014
[83] Var Mag' n°206 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°206 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Var

  • Format : (205 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : état des lieux de la sécurité routière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
EXPRESSION - Tribune libre réservée au groupe de l’opposition départementale Tout a été dit ou écrit sur Jean Jaurès, mais le Var, de par sa propre histoire, se devait même brièvement, par l’intermédiaire de son magazine départemental officiel  : VarMag’, d’évoquer ce célèbre personnage politique, journaliste et philosophe, assassiné par un ultranationaliste, voilà tout juste 100 ans. Jean Jaurès le Républicain  : un Républicain convaincu et militant, affirmé par son sens aigu de la démocratie et de la justice, par sa volonté constante de faire progresser la République et de défendre ses valeurs. Jean Jaurès, un homme épris de liberté, d’égalité et de fraternité, dont tous ses discours étaient imprégnés. "Dans notre France moderne, qu’est-ce donc que la République ? C’est un grand acte de confiance. Instituer la République, c’est proclamer que des millions d’hommes sauront tracer eux-mêmes la règle commune de leur action ; qu’ils sauront concilier la liberté et la loi ; le mouvement et l’ordre ; qu’ils sauront se combattre sans se déchirer ; que leurs divisions n’iront pas jusqu’à une fureur chronique de guerre civile, et qu’ils ne chercheront jamais dans une dictature même passagère une trêve funeste et un lâche repos. Instituer la République, c’est proclamer que les citoyens des grandes nations modernes, obligés de suffire par un travail constant aux nécessités de la vie privée et domestique, auront cependant assez de temps et de liberté d’esprit pour s’occuper de la chose commune". (1) Tout est dit ! Les Varois attachés historiquement eux aussi aux valeurs républicaines ; le Var, terre de République, s’est notamment élevé, courageusement, contre le coup d’Etat de 1851, témoignant lors de "cette insurrection, l’attachement de la population varoise aux valeurs républicaines, (ce) mouvement fédérateur est la première et la plus forte manifestation de ce que nous pouvons appeler une identité varoise" (2). Qui autre que le Var est mieux qualifié pour honorer la mémoire de Jean Jaurès, le Républicain ; nous devons, ici plus qu’ailleurs, collectivement et unanimement, le saluer. Ce sera aussi l’occasion pour nous, de rendre un hommage reconnaissant à Martin Bidouré, fusillé deux fois à Aups ! Jean Jaurès le Socialiste  : Socialiste parce qu’il savait parler, fédérer et défendre le monde du travail, les valeurs morales et matérielles des travailleurs, (les mineurs de Carmaux, les verriers d’Albi,…) pour qu’ils accèdent à plus de justice sociale, de respect et de reconnaissance, face au monde du capital, de la spéculation, et tout simplement de la finance. 22 - octobre 2014 - VarMag’206 Jean Jaurès… le Républicain, le Socialiste, le Pacifiste… et le Prophète ? Jean-Jaurès le Pacifiste  : il restera certainement la première victime symbolique de la Première Guerre Mondiale, il ne voulait pas de ce conflit dont il pressentait, lui, assez isolément, le carnage à venir… L’humanité, si on peut encore employer ce terme en pareille circonstance, choisira la guerre et ses millions de morts ! Cet internationaliste, mais aussi patriote, prétendait que les peuples devaient prendre en main leur propre destin, pour tenter d’empêcher ce qu’il redoutait. Il déclarait cependant qu’il n’avait pas pour autant peur de la guerre, "si elle éclate, nous saurons regarder les événements en face, pour faire tourner de notre mieux à l’indépendance des nations, à la liberté des peuples…". Il appréhendait le désastre humain à venir, il ne le vivra pas ! Jean Jaurès le Prophète (3)  : cet homme laïque, plus que méfiant à l’égard des religions, il contribuera à séparer les Églises de l’État, en terme de gouvernance, et surtout pour permettre à chacun de dégager sa liberté de conscience. Jaurès était-il croyant ? Croyait-il, lui aussi aux forces de l’esprit ? S’il fût prophète, au sens qu’il a pressenti l’avenir, oui ; mais à analyser ses réflexions, ses comparaisons et ses allusions sur la Nature, ses évolutions, sa création, on constate qu’il laissait volontiers planer le doute. Détaché et libéré qu’il était de tous les dogmes religieux, doté d’une puissance et d’une liberté de pensée, il aurait pu faire progresser l’humanité sur le chemin de la vérité si sa vie n’avait pas été stoppée aussi brutalement. Il nous reste aujourd’hui l’icône d’un humaniste, et avant tout l’image d’un être pensant, doutant, et cherchant. Jean Jaurès était donc avant tout un Homme, un vrai, un de ceux que cherchait Diogène, un philosophe également, en plein jour, dans les rues d’Athènes, avec une lanterne éclairée. Il aurait pu trouver Jaurès à l’aube de la démocratie… ou plutôt son esprit, compte tenu du temps et de l’espace qui les séparaient ? Mais c’est bien justement à cela que servent les esprits, qui sait ? Et si aujourd’hui, tout le monde ou presque se réfère ou se revendique de Jaurès, au risque quelque fois de frôler l’imposture, il appartenait au Var en premier lieu, et à la Gauche Varoise, plus particulièrement, de vous parler un peu autrement de cet homme politique aussi adulé que critiqué par ses contemporains. Il convenait de lui rendre l’hommage qu’il mérite, en ce triste anniversaire du centenaire de son assassinat, c’est chose faite ! ● André Guiol, Maire de Néoules, Conseiller général du Var (1) Extrait du Discours à la jeunesse  : 31 juillet 1903 au lycée d’Albi (2) Extrait de « En 1851 le Var républicain s’enflamme »  : opuscule édité par le Conseil Général en 2001 pour le 150ème anniversaire de la Résistance Varoise au coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte. (3) « Jaurès le Prophète » d’Eric Vinson et Sophie Viguier-Vinson, Chez Albin Michel
Michel Eisenlhor. La Croisée des arts à Saint-Maximin Des spectacles variés et de qualité, c'est ce que vous propose pour la 3 e saison la Croisée des arts à Saint-Maximin. À venir ce moisci  : le 4 octobre à 20h30, La face cachée de la lune (notre photo), un projet musical de Thierry Balasse qui fait revivre la musique de Pink Floyd. Le 11 octobre, ce sera du théâtre avec la pièce Le charlatan. Le 18, Omar Sosa, pianiste cubain, et ses musiciens vous invitent à un voyage rythmé de jazz et d'afro-cubain. Et le 25, c'est pour le jeune pu blic qu'est programmé le spectacle Imagine toi. Retrouvez la programmation sur ww.var.fr Infos  : 04 94 86 18 90 ou croiseedesarts@st-maximin.fr L'application Estérel-Côte d'azur Il se vend aujourd'hui plus de tablettes que de PC portables ! À l'instar de VarMag', le pôle touristique Estérel-Côte d’Azur, soutenu par la Conseil général, lance son application. Vous pourrez accéder à toute l'info géolocalisée et mise à jour par les offices de tourisme  : lieux à visiter, réservation d'hébergements, agenda, informations pratiques. Téléchargez l'application Estérel – Côte d’Azur sur AppStore ou Google Play. On aime… La 2 e édition du salon Autour du vin Vous aimez la gastronomie, les produits du terroir, le vin ? Autour du vin, organisé les 25 et 26 octobre à l'espace Saint-Exupéry à Draguignan, est fait pour vous. Au program me, plus de 60 exposants, domaines viticoles, produits du terroir, artisanat d'art et métiers de bouche, mais aussi des Toques Show des chefs étoilés et maîtres restaurateurs de la Dracénie, des dégustations par la Maison des Vins de Pro vence. Tout pour donner l'eau à la bouche ! Plus d'infos auprès de l'office de tourisme intercommunal de la Dracénie au 04 98 105 107 ou autourduvin@dracenie.com. Les entrepreneuriales dans le Var Comment créer son entreprise ? C'est ce que découvrent les étudiants grâce aux entrepreneuriales PACA. Le programme forme les jeunes à la création d'entreprise. À partir de bac + 2, par équipes pluridisciplinaires, ils doivent imaginer, pendant 5 mois, une idée d'activité et s'entraîner à créer leur entreprise. Ils participent à des soirées de formation et bénéficient d'un encadrement par des professionnels. Plus d'infos sur www.les-entrepreneuriales.fr/region/provence-alpes-cote-d-azur Les expositions de l'Hôtel des arts Sur le parvis de l'Hôtel des arts de Toulon, le CAUE Var, le Conseil général et le syndicat des architectes du Var organisent du 3 au 12 octobre, l'exposition 22 envies d'architecture, réalisations varoises, contemporaines, durables. 22 projets réalisés dans le Var. Le 16 octobre, la conférence Produire des logements de qualité dans le Var se tiendra dans l’amphi 500.1 de la faculté de droit de Toulon à 17 h 30. Ouverture de l'exposition tous les jours de 10 h à 18h. Entrée libre. À partir du 18 octobre, c'est Enki Bilal qui est à l'honneur à l'Hôtel des arts. Le public découvrira les talents de cet artiste hybride  : BD, mais aussi illustrations, affiches de films et de spectacles, clips vidéo... Près d’une centaine d’œuvres seront exposées. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18h. Entrée libre. Tél. 04 83 95 18 40 hoteldesartspublics@cgvar.fr Le Conseil général propose une exposition hors-les-murs de sa collection d'art à la Chapelle de l’Observance de Draguignan, du 25 octobre au 6 décembre 2014. Peintures, dessins, photographies et installations de 31 artistes composent l'exposition Atmosphères contemporaines. Ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18h. Entrée libre. Tél. 04 94 84 54 31 ● octobre 2014 - VarMag’206 - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :