[83] Var Mag' n°206 octobre 2014
[83] Var Mag' n°206 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°206 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Var

  • Format : (205 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : état des lieux de la sécurité routière.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
REPORTAGES À 50 km/h il faut 25 mètres à un véhicule pour s’arrêter, soit environ deux fois la longueur d'un car. 10 - octobre 2014 - VarMag’206 Collégiens, relevez le challenge ! Cette année, c'est le collège Marie Mauron à Fayence qui a remporté le 17 e challenge Inter-collèges. Le Totem La sécurité routière en Boite (photo), composé d'assemblage de scènes d’accident et de messages de prévention a séduit le jury. Deuxième et troisième prix  : le collège Gustave Roux à Hyères et le collège Henri Nans à Aups. Sept autres établissements ont été récompensés pour leurs productions. Au total, 24 collèges ont participé en 2013-2014 à cette grande opération de sensibilisation des jeunes organisée par le Conseil général en partenariat avec l’Éducation nationale et la Préfecture - soit 8 000 élèves. Ils ont bénéficié de 6 ateliers animés par les forces de l'ordre, le Conseil général et des structures partenaires. Les thèmes ? Le port du casque, l'alcool et la vitesse, la conduite sous cannabis et les addictions, la sécurité à vélo, et pourquoi la sécurité destinés aux 4 es et 5 es. Pour les 6 es, l'accent était mis sur la sécurité dans les transports scolaires (voir page 11). "Les interventions proposées sont percutantes et toutes intéressantes", apprécie Jean-François Costa, principal adjoint, référent sécurité routière au Collège Marie Mauron de Fayence, lauréat de la saison. "La vidéo sur les accidents de scooter, par exemple, leur fait prendre conscience des dangers et de l'intérêt de l'ASSR 1 et 2, les attestations scolaires de sécurité routière, désormais obligatoires". L'opération est relancée pour l'année 2014-2015. Rendez-vous au printemps pour la remise des prix aux élèves pour les œuvres produites avec leurs professeurs à l'issue des ateliers. Le choc Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 15-24 ans et le comportement des usagers de la route intervient dans 9 accidents sur 10. T " rauma crânien, paralysie et amputation sont les trois séquelles irréversibles des accidents de la route. Le corps humain est bien fait, mais il est vulnérable. Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc dans un accident", témoigne Fabrice Chabaury. L'ancien artisan parle d'expérience  : une collision lui brise les cervicales en 2005 alors qu'il rejoint sa femme et ses deux jeunes enfants. L'accident le laisse tétraplégique  : sa vie et celle de sa famille basculent. Pour sensibiliser les usagers de la route, il décide de rendre publique son expérience à travers son association Vivr'handi, dont le siège est à Entrecasteaux. L'an dernier, il a participé à 70 journées d'information avec la Maison de la sécurité routière du Var (MSR). "Il ne suffit pas de survivre à l'accident, il faut survivre à ses blessures, retrouver sa place d'époux, de père, d'homme dans la société. J'aborde aussi la dimension économique, très importante et la question de responsabilité. Financièrement, conduire sans casque, sans ceinture, sous l'influence de l'alcool, du cannabis, au téléphone, ou sans assurance peut être lourd de conséquences". Son intervention marque les esprits. Comme les autres ateliers et conférences-débats organisés par la MSR. Cette structure, lancée en 2006 et co-gérée par l’État et le Conseil général, a été précurseur. Seules 10 MSR existent aujourd'hui en France. La MSR du Var aura sensibilisé cette année près de 16 000 personnes à travers 200 actions dans les collèges, les lycées, les CFA, en milieu professionnel, ou sur des événements grand public. Retrouverez la MSR du Var sur la 12 e et ultime édition du Dark dog tour les 4 et 5 octobre à Toulon, sur www.msr83.fr et sur twitter.
Motards  : pas de comportements inadaptés ! Déhanchement, dépassement sans visibilité, vitesse... Sur la RDN8, entre le Beausset et le circuit du Castellet, les comportements à risque des conducteurs des deux roues motorisés sont loin d'être rares. Un travail partenarial avec la Gendarmerie et la Fédération Française des Motards Citoyens a permis d'échanger sur l'analyse détaillée des accidents sur cette route. Pour faire prendre conscience des dangers aux motards, ce partenariat se poursuit. Une campagne de sensibilisation est prévue dans la montée au circuit du Castellet à l'occasion du retour du Bol d'Or au circuit Paul Ricard en 2015. Pilote et responsable ! Relais Motards O n le sait. Les deux roues, et plus particulièrement les motos, sont les usagers les plus vulnérables. En 2013, 26 motards ont perdu la vie. Pour lutter contre l’accidentologie des deux roues motorisés, une action de prévention régionale a été organisée le 14 septembre dernier. Dans le Var, 3 relais motards ont été mis en place sur des sites touristiques ou fréquentés par les deux roues à L'abbaye de La Celle, sur la commune de Sainte-Anne d'Evenos et à Saint-Raphaël. Cette opération de sensibilisation des deux roues de grande envergure a été organisée en collaboration avec tous les acteurs de la sécurité routière des départements de la région Paca. Transport scolaire, la bonne attitude Quand le chauffeur du car freine brusquement, les élèves sont surpris. Ils avaient beau s'y attendre, ça secoue. Le car n'allait qu'à 15-20 km/h, alors ils imaginent facilement l'impact à 50 ou à 90 km/h. Pour cet atelier organisé dans le cadre du challenge Inter-Collèges, tous ces jeunes de 6 e étaient bien sûr attachés. "Le but est de leur faire comprendre pourquoi mettre la ceinture en car est essentiel pour la sécurité", remarque Michèle Henry de l'association l'Anateep qui anime cet atelier. "Le choc est vite violent.On leur explique aussi que leur famille risque 135 € d'amende s'ils ne s'attachent pas, et on insiste sur les incivilités qui mettent en jeu la vie de tout le monde. C'est un problème que tous les chauffeurs nous signalent". Organisé en deux temps, l'atelier démarre d'abord par la projection de films, dont un sur un crash test à la sortie du car. Un danger mortel qui tue chaque année en France 20 jeunes et en blesse 200. "En descendant du car, il ne faut jamais se mettre derrière, il peut reculer. Ni devant ou trop près à côté. Et pour traverser, il faut toujours attendre qu'il s'éloigne, utiliser un passage piéton ou n'avoir aucun véhicule en vue en zone rurale". Tous ces conseils salvateurs sont ensuite mis en pratique dans un car du réseau Varlib. Freinage, évacuation en moins de 30 secondes, comportement autour du car… Les jeunes testent les bonnes attitudes. Et Michèle Henry de conclure  : "La coopération avec les conducteurs est très appréciable. Elle a un impact vis à vis des élèves". octobre 2014 - VarMag’206 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :