[83] Var Mag' n°203 juin 2014
[83] Var Mag' n°203 juin 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°203 de juin 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Var

  • Format : (206 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Var grandeur nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
REPORTAGES Un écrin de fraîcheur ÀBarjols, le vallon des Carmes est un lieu magique. Le Conseil général, propriétaire de l'espace naturel, vient d'ailleurs de recevoir une demande d'autorisation pour y célébrer un mariage tant le site est beau ! Il est classé Natura 2000* et présente plusieurs intérêts. C'est d'abord un magnifique vallon traversé par la rivière du Fauvery. Un itinéraire de promenade en bordure d'eau vous entraîne de cascades en vasques propices à la baignade. Attention la baignade n'est pas surveillée ! Le lieu recèle également un riche patrimoine historique avec un couvent troglodyte mais aussi les vestiges d'une microcentrale électrique. Le Département a réalisé de nombreux travaux pour ouvrir le lieu en toute sécurité au public. Le couvent a été mis en valeur par un parcours moderne éclairé. L'esplanade du couvent a été aménagée et la dalle de la centrale électrique sécurisée. Une sculpture de Michel Stefanini y a été installée. Un ermitage, à une trentaine de mètres du couvent, offre un magnifique point de vue sur le vallon. Des pontons d'observation ont été créés pour s'approcher des cascades et les découvrir de manière confortable. Le site a également été renaturé et la table d'orientation retravaillée. Et une signalétique sur l'histoire et l'environnement du site a été installée. Le Vallon des Carmes vient d'être inauguré par le Président Lanfranchi. *Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1 753 sites. À couper le souffle ! On l'entend avant de la voir… Et on la découvre au dernier moment ! La cascade de Sillans est tout simplement splendide. Et pour mieux en profiter, le Conseil général a entrepris des travaux conséquents. Pour offrir un nouveau point de vue la rive gauche a été réaménagée en toute sécurité. À compter de fin juin, un tout nouveau sentier confortable à parcourir mènera à un belvédère qui surplombe la rivière. 10 à 15 minutes de marche, sur un chemin ombragé, suffiront pour vous trouver face à la cascade. Et ça vaut le coup d’œil, la vue est magnifique ! Le site étant classé espace boisé, aucun arbre n'a été coupé pendant les travaux. Des travaux réalisés sans béton pour ne pas dénaturer le paysage et garder l'aspect naturel du site. Et en rive droite, le mur de soutènement en travertin du Jardin de la marquise vient d’être restauré. 130 000 visiteurs par an viennent admirer la cascade de Sillans-la-cascade. 10 - juin 2014 - VarMag’203 L’ENS du vallon des Carmes à Barjols.
L'agriculture pour protéger le patrimoine naturel Conscient du rôle primordial de l'agriculture dans la préservation des paysages, de l'environnement et de la biodiversité, le Conseil général propose des parcelles de ses ENS à des agriculteurs pour les remettre en culture. C'est le cas sur l'ENS Bigarra-Agnis à Méounes-les-Montrieux où 1,3 hectare de vignes bio vient d'être planté par le domaine de Coulombaud. Une convention a été passée avec l'agriculteur pour 25 ans. Il a été tota lement défriché par l'agriculteur et le Conseil général a restauré et remonté les restan - ques. C'est l'exemple même des opérations que veut réaliser le Département en alliant activité agricole et préservation des paysages et du patrimoine naturel. Port-Cros, un coin de paradis Au départ d'Hyères ou du Lavandou, embarquez pour un petit paradis : Port-Cros. C'est la plus petite des trois îles d'or, mais c'est sans conteste la plus sauvage… Et la plus préservée ! Des falaises abruptes au sud, des eaux turquoises tout autour, trois petites plages de sable, une flore constituée d'espèces rares et protégées… L'île se découvre à pied, grâce aux 35 km de sentiers balisés. Et pour les amoureux de la mer, rendez-vous sur la plage de La Palud, à 45 minutes du port, pour partir à la découverte du monde sous-marin. Palmes, masque et tuba, c'est le seul équipement nécessaire pour parcourir le sentier sous-marin. Vous plongez alors parmi une multitude de poissons, vous découvrez aussi des plantes exceptionnelles… Depuis 1963, Port-Cros est aussi un parc national. C'est le premier parc marin européen. Il comprend l'île de Port-Cros, mais aussi celle de Bagaud, les îlots de la Gabinière et du Rascas ainsi qu'un périmètre marin de 600 m de large. Son action s'étend également à Porquerolles, où il gère les 1000 ha d'espaces naturels et entretient des collections de variétés anciennes cultivées d’arbres fruitiers. Il administre le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles, chargé de la sauvegarde de la flore sauvage. Il gère, avec Hyères et La Croix-Valmer, les espaces naturels de la pres - qu'île de Giens et du Cap Lardier. Il anime la partie française du sanctuaire marin Pelagos. En 1997, le Parc a obtenu, pour l'ensemble de son action, le Diplôme Européen du Conseil de l'Europe. Plus d'infos sur www.portcrosparcnational.fr Parc national de Port-Cros. juin 2014 - VarMag’203 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :