[82] Tarn-et-Garonne mag n°96 avr/mai/jun 2019
[82] Tarn-et-Garonne mag n°96 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : enfance et jeunesse, notre priorité !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Les agents de la CDPE traitent ce que l'on appelle des « informations préoccupantes » et qui vont notamment nécessiter des évaluations réalisées par les agents médico-sociaux du Pôle solidarités humaines. Au terme de ces évaluations, des orientations d'accompagnement et de soutien parental peuvent être proposées, grâce à l'intervention des professionnels exerçant sur les Maisons départementales des solidarités  : service social, protection maternelle et infantile, aide éducative à domicile, intervention des psychologues. Dans des situations nécessitant une décision judiciaire, le Procureur de la République peut être saisi et a le pouvoir de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris le placement du mineur, dans l'urgence selon le cas. Sur la question du placement, on peut constater une augmentation de 65% de jeunes confiés à l'ASE entre 2009 et 2015. l'aide sociale à l'enfance c'est 587 mineurs pris en charge au 1er janvier 2019 dont 75% placés chez des assistants familiaux 19% placés en établissements votre Département # 13 # L'aiDe éDucative à DomiciLe (aeD) une mesure pour aider les familles en difficulté Lorsque des parents rencontrent d'importantes difficultés éducatives avec leur enfant mineur, ou lorsque des difficultés relationnelles entre les parents et leur enfant perturbent gravement l'équilibre et le fonctionnement de la famille, les services sociaux proposent voire imposent la mise en place d'une Aide éducative à domicile (AED) qui donnera lieu à la signature d'un contrat entre la famille et le Conseil départemental. Celle-ci sera conduite par un éducateur spécialisé du service de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) qui va intervenir dans différents domaines  : en aidant l'enfant et ses parents à exprimer leurs difficultés et leurs souffrances et à faire une analyse de la situation ; en aidant les parents à adopter un comportement éducatif approprié et à s'impliquer dans le suivi de la scolarité de leur enfant ; en facilitant la communication jeune/parents et école/famille. Une AED est conclue pour une durée de 6 mois et peutêtre renouvelée dans la limite de 18 mois maximum. Bien entendu, les parents ne sont jamais obligés d'accepter une proposition d'AED mais si, malgré la gravité de la situation de l'enfant, ils maintiennent leur refus de bénéficier d'un soutien éducatif, l'ASE peut envisager de saisir la justice pour que soit mise en place une mesure éducative judiciaire. l'aide éducative à domicile c'est de 300 familles accompagnées en 2018 14 éducateurs spécialisés
centre départemental de l'enfance et de la famille pour répondre aux urgences Parfois, lorsque des enfants (entre 6 et 18 ans), des jeunes majeurs de moins de 21 ans ou des familles avec enfants sont en très grande difficulté, il faut pouvoir agir dans l'urgence et avoir la capacité de leur proposer des réponses voire un hébergement. C'est la mission principale du CDEF (Centre départemental de l'enfance et de la famille), un établissement social placé sous l'autorité administrative et budgétaire du Conseil départemental et de son Président. à la fin des années 50, des foyers destinés à recueillir les enfants de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) sont créés dans tous les départements ; à Montauban il est rattaché au centre hospitalier et prend le nom de Foyer de l'enfance. Transféré au Département au début des années 80, le Foyer départemental de l'enfance a considérablement évolué  : en 1983, la capacité d'accueil était de 20 places, elle est aujourd'hui établie à 31 places, cumulant collectif et individuel, de nouveaux services, sans hébergement, ont été créés pour répondre à de nouvelles demandes, en 2020 ce sera le grand déménagement de la direction et des services sans hébergement, vers un nouveau bâtiment qui sera construit à proximité de l'Hôtel du Département. Tous les mineurs qui sont pris en charge par le CDEF sont confiés par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) qui organise les moyens nécessaires à l'accueil et à l'hébergement des enfants confiés, des femmes enceintes ou des familles. Le CDEF met en œuvre les missions du service de l’ASE qui sont notamment de  : protéger ; soutenir sur le plan matériel, éducatif et psychologique ; répondre à François de La Serre SARL l’évolution des besoins et mettre en œuvre les orientations adaptées ; développer des actions de prévention et de soutien à la parentalité ; respecter les droits des personnes accueillies. services avec hébergement Le Service hébergement parents enfants (SHPE) 19 places réparties sur 9 appartements à Montauban permettent l'accueil et l'hébergement de femmes enceintes, de femmes ou d’hommes ou de jeunes couples avec enfant(s). Le plus souvent ce sont des femmes, avec des jeunes enfants, victimes de violences conjugales qui sont accueillies. Mais dans tous les cas, il s'agit de personnes autonomes ayant besoin d'un soutien à la parentalité qui sont suivies par une équipe d'éducateurs et de psychologues. à l’issue du séjour, les personnes accueillies peuvent bénéficier de la prestation Accompagnement éducatif et social de transition. Cette transition s’inscrit dans la poursuite de l’accompagnement vers une nouvelle orientation en facilitant le passage de relais aux travailleurs sociaux de secteur. en 2020 un nouveau bâtiment plus adapté pour le cdef 2,3 m € Pour répondre de façon optimale aux besoins des familles et des enfants, le Conseil départemental a pris la décision de construire un nouveau bâtiment qui regroupera l'ensemble des services administratifs et des services sans hébergement du Centre départemental de l'enfance et de la famille. Ce bâtiment, qui sera construit rue Jeanne d'Arc à proximité de l'Hôtel du Département, fera une superficie de 670 m² sur deux niveaux et un sous-sol. La construction démarrera au début de l'été pour une durée d'environ 16 mois.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :