[82] Tarn-et-Garonne mag n°95 jan/fév/mar 2019
[82] Tarn-et-Garonne mag n°95 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°95 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir se prépare aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Qu'est ce qui vous a le plus surpris, favorablement ou défavorablement, depuis que vous êtes devenu Président ? « Déjà, la plus grande surprise, c'est d'être devenu président ! Je ne m'y attendais pas. Pour le reste, élu au Département depuis 1994, je connaissais bien la maison même si le fonctionnement était différent. Aujourd'hui, les élus, ceux du groupe majoritaire, sont bien plus impliqués que par le passé. Cela vient du fait que nous ne faisons pas de politique, pas de politique politicienne en tout cas ; nous accordons beaucoup plus d'importance à l'intérêt général, à la bonne gestion du Département, au bien-être des Tarn-et-Garonnais. Pour le reste, pas de surprise, je savais que c'était une tâche lourde dans laquelle je devais m'impliquer pleinement ; c'est une mission que je conduis avec la majorité départementale et avec détermination. » Vous êtes soutenu par le groupe majoritaire « Mobilisés pour le Tarnet-Garonne », composé d'hommes et de femmes issus de divers horizons et de sensibilités différentes. Est-ce une force ou cela oblige-t-il à certains compromis ? « Dans notre groupe, même si chacun est libre de penser comme il l'entend, les différences de sensibilité n'empêchent pas de travailler ensemble. Au niveau de l'assemblée départementale, on n'a pas ou on ne devrait pas avoir de discours politique ; quand on réalise un collège, quand on fait des investissements ou quand on prend une décision, il n'est pas question de droite ou de gauche. » Quel bilan tirez-vous de votre action après 3 ans et demi de mandat en tant que Président ? « Nous avons demandé un audit financier de la situation dès notre arrivée. À la lecture de cet audit nous avons fait des choix et établi un plan d'investissement pour la durée du mandat. Nous tenons le cap que nous nous sommes fixé, comme avec le collège de Verdun-sur-Garonne, le gymnase Azaña attendu depuis des années, les travaux de restructuration des Archives départementales que nous avons dû revoir à la baisse au regard du contexte financier, après révision du projet de la précédente mandature qui s'élevait à 16 millions d'euros. À mi-mandat, le pari est tenu et le sera également à la fin du mandat. » votre Département # 13 # Et sur un plan personnel ? « Toutes les rencontres que je fais m'enrichissent et m'apportent beaucoup. Lorsque j'étais maire de Dunes, j'étais au service des administrés. Cela n'a pas changé sauf qu'aujourd'hui je suis au service de l'ensemble des Tarn-et-Garonnais. » On vous sait très attaché à la dimension de proximité du Département. Cela a-t-il encore un avenir ? « Bien sûr. Pour moi, ce qu'il y a de vraiment important c'est la commune, le Département et l'Etat. On assiste en ce moment à des mouvements et sans doute des réformes dans les départements où il y a une métropole. Mais chez nous, dans les départements ruraux, je n'ai pas d'inquiétude. Je crois vraiment que le Département est une strate essentielle, de proximité, à laquelle les citoyens sont attachés. D'ailleurs, les électeurs connaissent leurs conseillers départementaux mais c'est déjà beaucoup moins vrai pour les conseillers régionaux. » Le Département se porte mieux qu'il y a trois ans. Quels sont vos projets pour la deuxième partie du mandat ? « Les projets qui verront le jour dans la deuxième partie du mandat sont forcément déjà bien engagés actuellement. Il s'agit notamment de la restructuration du centre universitaire, des casernes des pompiers, des travaux dans les maisons des solidarités, dans les collèges, le déploiement de la fibre optique sur 100% du territoire... Par ailleurs, la vente de la colonie de Mimizan va nous permettre d'engager de nouvelles opérations. Ainsi, je vais proposer à l'assemblée départementale l'adoption d'un programme de réhabilitation des casernes de gendarmerie et un projet de rénovation et d'extension de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). En tout état de cause, nous ne nous lancerons pas dans des projets simplement pour nous faire plaisir ou pour marquer notre passage. Ce qui nous guide, c'est l'intérêt général et le bien vivre des Tarn-et-Garonnais. »
2015 > 2018 LE DÉPARTEMENT EN ACTIONS La collectivité et ses agents œuvrent dans l'intérêt de l'ensemble des Tarn-et-Garonnais. Il suffit pour s'en convaincre de regarder objectivement ce qui a été fait depuis trois ans. ŒUVRER DANS L'INTÉRÊT DE TOUS LE DÉPARTEMENT TRACE LA ROUTE Mission essentielle du Département, la voirie départementale est un long ruban de 2 530 kilomètres agrémentés d'ouvrages d'art (les ponts) et de nombreux ronds-points. Au cours des trois dernières années, la création, l'entretien et la réparation ont nécessité un investissement de plus de 38 millions d'euros pour 260 kilomètres de routes revêtues, la restauration de 21 ouvrages d'art et la réalisation de 20 opérations de sécurité. Attaché au développement durable et aux déplacements doux, le Département a investi 1 million d'euros pour achever la section de Vélo Voie Verte entre Lacourt-Saint-Pierre et Montauban et en a lancé une nouvelle baptisée « Vallée du Tarn » avec un premier tronçon entre Bressols et Labastide-Saint- Pierre pour un coût de 400 000 € . parole d'élu Jean-Claude BERTELLI Conseiller départemental Président de la commission d'étude travaux publics, voirie, bâtiments départementaux Sur les routes, notre priorité est de garantir la sécurité des usagers. Nos agents interviennent à cette fin quotidiennement sur l’entretien des ponts, la signalisation horizontale et verticale, le fauchage des bas cotés et cela 24 h sur 24, en cas d’intempéries ou d’accidents. Nos 16 antennes réparties sur le territoire départemental assurent ce service de proximité. INVESTISSEMENT + de 38 M € /3 ANS soit 100 chantiers/an 20 opérations de sécurité réalisées 21 ouvrages d'art restaurés 200 000 € Pont Canal Commune de Saint-Porquier (RD 79) 200 000 € Pont Canal Commune d'Escatalens (RD 51) 1 M € Vélo Voie Verte Section Lacourt-Saint-Pierre/Montauban 400 000 € Nouvelle Vélo Voie Verte « Vallée du Tarn » (section Bressols/Labastide-Saint-Pierre) 220 agents départementaux dédiés à la voirie et aux ouvrages d'art # 14 # Tarn-et-Garonne



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :