[82] Tarn-et-Garonne mag n°92 jan/fév/mar 2018
[82] Tarn-et-Garonne mag n°92 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : les projets se concrétisent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
TERROIR TARN-ET-GARONNE Bien manger en Tarn-et-Garonne Joindre l'utile à l'agréable La gastronomie française est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Notre agriculture et les produits qui en sont issus ont acquis depuis longtemps une renommée mondiale. Les chefs français et les artisans des métiers de bouche sont réputés dans le monde entier. Autant de raisons et de possibilités de bien manger, particulièrement chez nous en Tarn-et-Garonne où la conjonction du climat, de la géographie et des multiples savoir-faire de nos agriculteurs transforme notre territoire en un véritable pays de Cocagne. Et il serait sans doute sacrilège de ne pas en proiter. Bien manger, en Tarn-en-Garonne, est ancré dans nos traditions et dans notre culture. C'est à la fois un plaisir et un besoin. Mais, aujourd'hui, à la lueur des nouvelles questions sanitaires, environnementales et économiques, cela devient un objectif. Il est de plus en plus nécessaire de bien manger. Désormais, les Tarn-et-Garonnais, s'inquiètent de la qualité des produits qu'ils mettent dans leur assiette et dans celles de leurs enfants. Ils veulent savoir ce qu'ils mangent, connaître le mode de production, l'origine et l'impact environnemental. Ils sont devenus exigeants et c'est bien naturel. C'est pourquoi le Département, conscient de ces nouvelles attentes et de l'opportunité que cela peut représenter pour la production agricole de notre territoire, a décidé de lancer un programme d'actions de nature à créer une dynamique favorisant à la fois le « bien-manger » et les produits locaux. Ce plan se décline en 14 mesures complémentaires et convergentes  : lancer un appel à projets sur la thématique « bien manger en Tarn-et-Garonne » en direction des collégiens, adopter une charte « bien manger au collège », le Département # 13 # généraliser la mise en place des « salad'bar » dans les cantines des collèges, mettre en œuvre le dispositif « un fruit pour la récré », créer et diffuser un livre de recettes des cuisiniers des cantines scolaires et des sites de restauration collective du Département en association avec les restaurateurs locaux, adopter un plan de prévention « moins gaspiller pour mieux manger » sur 3 collèges pilotes, proposer un contrat assorti d'une incitation financière par le Département pour les établissements qui s'engageraient dans une démarche d'approvisionnement de produits frais de saison et de proximité, renouveler la distribution gratuite de goûters composés de produits de saison sur les manifestations départementales, développer la mise à disposition de « bars à fruits », maintenir la promotion des produits du département dans les manifestations extérieures et les salons internationaux, orienter les critères et allotir les dossiers de consultation pour favoriser l'achat des denrées alimentaires pour le Département, proposer aux acheteurs des collèges des formations et échanges de bonnes pratiques pour cibler leurs achats, mener des actions de sensibilisation et d'accompagnement pour les producteurs locaux qui souhaitent répondre à des marchés publics, élaborer et diffuser un annuaire de producteurs tarn-et-garonnais de denrées alimentaires. L'ensemble de ces mesures répond aux trois axes du projet territorial départemental  : lutter contre la fracture territoriale, en veillant à la qualité nutritionnelle des repas servis à tous les collégiens et en renforçant l'attractivité de nos territoires ruraux grâce à l'impulsion donnée à l'agrotourisme, des citoyens épanouis et émancipés, en favorisant une éducation au goût et en demandant aux collégiens de porter eux-mêmes des projets qui seront soutenus par le Département, une action durable, en limitant les transports dans l'approvisionnement, en luttant contre le gaspillage et en offrant des débouchés à une agriculture responsable.
DOSSIER TARN-ET-GARONNE Assemblée plénière Les projets se concrétisent La quatrième réunion de 2017 de l'assemblée départementale, autrement appelée décision modiicative, s'est déroulée mercredi 18 octobre. 43 dossiers étaient à l'ordre du jour et soumis à l'approbation de l'ensemble des conseillers départementaux. Les premiers dossiers émanaient de la commission « finances » et concernaient à la fois des décisions modificatives pour la base de loisirs du Tarnet de la Garonne, le centre départemental de l'enfance et de la famille, l'institut médico-éducatif et professionnel de Tarn-et-Garonne, le service d'assistance technique au traitement des effluents, le laboratoire vétérinaire départemental et Tarn-et-Garonne conseil collectivités, mais également des décisions comptables. Cette décision modificative s'équilibre à 9 025 007 € , soit 2,4% du budget principal, lequel intégrait les résultats et les restes à réaliser de l'exercice précédent. Ces 9 millions se répartissent ainsi  : 8 M € de dépenses et 2 M € en investissement, 1 M € de dépenses et 7 M € de recettes en fonctionnement. De nombreux autres dossiers étaient soumis au vote de l'assemblée. # 14 # La décision modiicative s’élève à 9 025 007 € soit 2,4% du budget principal Transfert de la compétence transports à la région Occitanie L'application de la loi NOTRe impose le transfert de la compétence transport (transports non urbains et transports scolaires) des départements vers les régions. Le transfert sera effectif le 1er janvier 2018. C'est donc le service chargé de ces missions ainsi que les agents qui y sont affectés, au nombre de 13, qui travailleront désormais sous la bannière occitane. Une halle sportive pour le collège Manuel Azaña de Montauban Lors de la réunion consacrée au budget primitif de 2017, le principe de construction d'une halle sportive pour le collège Azaña a été adopté. Depuis, des concertations ont été menées avec les utilisateurs, les parents d'élèves et le maître d'œuvre désigné. Ces concertations ont fait apparaître le besoin de rajouter des options à la configuration retenue, dont un mur d'escalade avec son rideau spécifique de séparation ainsi qu'un système de chauffage. Le coût de l'opération s'établirait à 2 000 000 € . Ce nouvel équipement permettra d'accueillir simultanément deux classes et leur encadrement dans le temps scolaire, et jusqu'à 100 utilisateurs dans le cadre de l'UNSS. le Département



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :