[82] Tarn-et-Garonne mag n°90 avr/mai/jun 2017
[82] Tarn-et-Garonne mag n°90 avr/mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de avr/mai/jun 2017

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : une vision constructive de l'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
TARN-ET-GARONNE groupes d'élus Le Conseil départemental de Tarn-et-Garonne, dans le cadre de la loi sur la démocratie de proximité, donne la parole aux différents groupes de l’Assemblée départementale. Ces groupes politiques s’expriment librement. Les textes n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs (art. 68 du règlement intérieur). L’Assemblée Départementale s’est réunie pour débattre des orientations budgétaires pour 2017. Comme nous le craignions, la rétrospective 2016 a montré un effondrement des investissements directs du département de près de - 24% entre 2013 (24,2 M € ) et 2016 (17,9M € ) avec les conséquences qui en résultent tant pour les usagers que pour le carnet de commandes des entreprises. Si le maintien du taux de foncier bâti à son niveau de 2012, a notre assentiment, nous sommes en désaccord sur le recours à un nouvel emprunt de 13 M € alors même que l’excédent de fonctionnement 2016 s’élève à 12,9 M € et qu’aucun éclaircissement n’a été apporté sur les investissements propres à 2017. Au-delà, notre groupe a regretté  : - sur la restructuration de la base de loisirs de Saint Nicolas  : des finitions bâclées ; - sur la durée du temps de travail  : que les conditions, après une pétition de près de 900 agents et un mouvement de grève, n’aient pas été créées pour arriver à un accord unanime avec les représentants du personnel. Enfin, nous nous sommes élevés contre « l’épuration » visant à exclure de certains organismes tout représentant de l’opposition. L’époque du « consensus pour le Tarnet Garonne » est bien révolue. Groupe des Radicaux Républicains et Apparentés Jean-Michel Baylet, Jean-Luc Deprince, José Gonzalez, Christianne Le Corre, Marie-Claude Nègre, Denis Roger, Michel Weill. le Département # 27 # Lors des orientations budgétaires 2017, nous avons salué l'esprit de sérieux qui prévaut pour l'équilibre budgétaire du département, en regrettant qu'aucun projet nouveau, structurant pour notre territoire, ne soit à l'ordre du jour malgré la croissance démographique importante qui nécessite une véritable stratégie en termes d'équipements. Sur les soutiens financiers apportés par l'Etat, rétablissons quelques vérités  : les recettes de fonctionnement du Conseil départemental du 82 ont progressé de 17 millions entre 2013 et 2016 et ce malgré une baisse de la dotation globale de fonctionnement de 7 millions d'euros  : plus de la moitié de cette hausse nette provient de décisions de soutien votées depuis 2012, par le Gouvernement et notre majorité. Le Président du conseil départemental a souhaité lors de cette séance démettre de leurs fonctions l'ensemble des représentants du Conseil Départemental et leurs présidentes à Tarnet Garonne Habitat et au CAUE*. Notre demande d'un vote à la proportionnelle, pour une nouvelle désignation ayant été refusée, (il a eu au final un vote au scrutin majoritaire), nous avons décidé de ne pas prendre part à ce scrutin. *Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement Groupe des Socialistes Catherine Bourdoncle-Larnaudie, Ghislain Descazeaux, Liliane Morvan, Dominique Sardeing-Rodriguez. Le budget 2017 contribue au développement équilibré et durable du territoire départemental par les investissements dans le numérique ou la voirie, le soutien à l’agriculture ou au tourisme, la poursuite d’une politique généreuse d’aides aux communes permettant à tous de bénéficier d’équipements et de services de proximité ou la promotion des modes de consommation et de production responsables. Il favorise l’épanouissement de chacun grâce à son volet social tourné vers l’insertion et l’autonomie des personnes en situation de fragilité, l’effort pour l’équipement des collèges ou l’action en faveur de la démocratisation de l’accès à la culture. Il s’inscrit enfin dans la durée, en garantissant la soutenabilité des finances départementales  : nous poursuivons en 2017, sans augmenter les impôts, le désendettement amorcé en 2016. Ce budget est la traduction de notre projet, qui s’attaque aux problèmes concrets des Tarn-et-Garonnais. C’est pour permettre sa réalisation, en nous assurant que les représentants du département à la présidence des organismes extérieurs les plus importants le partagent, que nous avons procédé au remplacement de Mesdames Barèges et Ferrero. Rassemblés dans le seul but de faire gagner le Tarn-et-Garonne, nous continuons donc à agir au plus près de vous et dans votre intérêt. Groupe « Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne » Christian Astruc, Maryse Baulu, Jérôme Beq, Jean-Claude Bertelli, Jean-Philippe Bésiers, Véronique Cabos, Véronique Colombié, Francine Debiais, Gérard Hébrard, Jean-Michel Henryot, Colette Jalaise, Pierre Mardegan, Marie-José Mauriège, Véronique Riols, Frédérique Turella- Bayol, Léopold Viguié.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :