[82] Tarn-et-Garonne mag n°89 jan/fév/mar 2017
[82] Tarn-et-Garonne mag n°89 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : petite enfance, accompagner et protéger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Orchestre baroque Les Passions En 2016, Les Passions-Orchestre Baroque de Montauban et son directeur musical Jean-Marc Andrieu ont à nouveau effectué une tournée en Amérique du Sud et participé à plusieurs festivals en France. La formation tarn-etgaronnaise a brillamment fêté son trentième anniversaire avec la création d’un programme inédit donné aux prestigieux festivals de Radio France à Montpellier, Toulouse les Orgues ainsi qu’à Montauban, enrichi d’expositions, d’un colloque universitaire international, suivi par la sortie d’un disque couronné de nombreuses récompenses. Le succès public et médiatique a été au rendez-vous pour tous ces événements. Pour démarrer 2017, l’Association Les Amis des Passions lance la 4 e édition de la biennale Passions Baroques à Montauban. Samedi 25 février, au Temple des Carmes, Jean-Marc Andrieu réunit Les Passions-Orchestre Baroque de Montauban, deux formations vocales toulousaines - Archipels (Joël Suhubiette) et la Maîtrise le Département # 23 # du Conservatoire de Toulouse (Mark Opstad) - les solistes Julia Wischniewski, Guillemette Laurens, Sébastien Obrecht, Stephan Imboden, Alain Buet pour offrir un des plus beaux oratorios de J-S. Bach  : La Passion selon Saint-Jean. Ce concert sera ensuite donné à Toulouse, Albi et Pamiers, en hommage à Alix Bourbon décédée en novembre 2016. Vendredi 10 mars, à l’Espace des Augustins à Montauban, résonnera le violon baroque du brillant Enrico Gatti, accompagné au clavecin par Guido Morini, pour nous faire déguster deux siècles de musique italienne. Le public est invité à La Petite Comédie le lendemain à 15h pour une « causerie-goûter » avec Enrico Gatti et Jean-Marc Andrieu. Samedi 11 mars, au Théâtre Olympe de Gouges, la sublime soprano Magali Léger, « Révélation » des Victoires de la Musique en 2003 qui se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde, chantera pour la première fois à Montauban. Entourée des cordes des Passions, sous la direction de Jean-Marc Andrieu, elle interprètera avec l’alto Paulin Bündgen, le Salve Regina d’A. Scarlatti, puis une des œuvres les plus émouvantes du répertoire  : le célèbre Stabat Mater de Pergolèse. Mardi 21 mars, l’Orchestre participera à la Journée Européenne de la Musique Ancienne (JEMA) en organisant à la MEMO de Montauban deux séances scolaires afin de faire découvrir aux élèves les beautés infinies de la musique des siècles passés. Passions Baroques à Montauban Renseignements  : 05 63 22 19 78 www.les-passions.fr Tarif concerts  : de 20 à 12 € Gratuit pour -12 ans Pass festival  : 45 € Causerie  : entrée libre Réservations sur  : les-passions.festik.net Manifestation organisée par Les Amis des Passions Photo  : F. Azéma
culture TARN-ET-GARONNE Piano à Montauriol Un moment de pur bonheur Mercredi 30 novembre, à l'initiative de l'ADDA (Association Départementale pour le Développement des Arts), en collaboration avec le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Montauban et avec le Conseil départemental, c'est un excellent moment qui a été offert aux agents de la collectivité et à tous ceux qui avaient pris la peine de se déplacer jusqu'à l'Hôtel du Département ; un concert de piano était donné par huit jeunes pianistes du conservatoire, Léo Mahieux, Loïc Deschamps, Manon Fort, Guillaume de Labriolle, Méguy Gabet, Juliette Faget, Jan Mohammad Kirchoff et Clara Murillo. Au programme, de la musique romantique au travers des pièces de Bach, Mozart, Beethoven et autres Schubert ou Chopin, mais surtout du plaisir pour les oreilles des nombreux Adda 82 Musique pour tous à travers l’action de l’ADDA 82 (Association Départementale pour le Développement des Arts en Tarn-et-Garonne), le Conseil départemental coordonne le Schéma Départemental des Enseignements et de l’éducation Artistiques, souvent appelé « SDEEA ». Mais de quoi s’agit-il exactement ? Le SDEEA a pour objectif d’améliorer l’enseignement de la musique, de la danse et du théâtre dans le département. Pour y parvenir, il agit à différents niveaux  : Aide financière  : le Conseil départemental verse une subvention aux écoles de musique, pour leur fonctionnement quotidien mais aussi pour l’aménagement des locaux ou l’achat d’instruments. Formations  : L’ADDA 82 propose des formations aux enseignants des écoles de musique, de danse et de théâtre, mais également spectateurs présents (plus de 130 personnes étaient là pour profiter de ces instants magiques). Durant près d'une heure, les jeunes musiciens se sont succédés pour interpréter leurs morceaux sur le magnifique piano Steinway mis à leur disposition par l'ADDA, et ils ont soulevé l'enthousiasme d'un public vraiment ravi. Sous l'oeil vigilant et bienveillant de leurs professeurs (Emilie Véronèse et Eric Lesage) et du directeur du conservatoire M. Jean-Marc Andrieu, malgré le trac bien naturel qu'ils éprouvaient, ils ont fait la démonstration éclatante aux professeurs des écoles, des collèges et des lycées du département qui souhaitent acquérir ou faire reconnaître de nouvelles compétences. Organisation du Brevet Musical Départemental  : le BMD est un diplôme de fin de 1e cycle d’études musicales auquel tout élève inscrit dans une école participant au SDEEA peut concourir. Conçu en concertation par les professeurs de ces écoles, le BMD garantit un niveau homogène de l’enseignement musical sur le département. Mise en réseau  : sous l’initiative de l’ADDA 82 et du Conservatoire du Grand Montauban, les enseignants des différentes écoles de musique se retrouvent régulièrement pour échanger sur leurs bonnes pratiques et construire des projets communs. Des ateliers avec des danseurs professionnels dans les collèges et les écoles de danse du département pour encourager la pratique de la # 24 # de leur talent. Et, au terme de leur prestation, ils ont reçu la plus belle des récompenses, les sourires et les applaudissements du public. Au terme du concert, la 1 ère vice-présidente Marie-José Mauriège, précisait que cette première de « Piano à Montauriol » ne serait certainement pas une dernière ; c'était une belle réussite et cela donne forcément des idées pour la suite... Le Département fournit le lieu, l'ADDA prête son instrument, et le Conservatoire propose ses talents ; un partage qui donne lieu à d'excellents moments que l'on aura plaisir à renouveler. danse et faire découvrir le répertoire chorégraphique. L’aide aux projets des écoles de musique, qu’il s’agisse par exemple d’un projet de comédie musicale, de la création d’une fanfare départementale, du stage de l’Orchestre Départemental d’Harmonie, etc. La diffusion de l’Orchestre Départemental d’Harmonie (lors du festival Les Résonances), de spectacles des écoles de danse, de la Fanfare départementale ou des grands élèves pianistes du Conservatoire dans le cadre de Piano à Montauriol. Le SDEEA en chiffres pour l’année 2016  : 170 h de formations dispensées 63 h d’ateliers de danse 246 élèves inscrits au BMD ; 50 lauréats 1000 spectateurs venus assister à un concert donné dans le cadre du SDEEA le Département



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :