[82] Tarn-et-Garonne mag n°89 jan/fév/mar 2017
[82] Tarn-et-Garonne mag n°89 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : petite enfance, accompagner et protéger.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
TARN-ET-GARONNE assemblée 5 e séance du Conseil départemental Une recomposition nécessaire Mardi 20 décembre, pour la dernière fois de l'année, les Conseillers départementaux étaient réunis en assemblée plénière pour examiner deux rapports. Le premier était une conséquence de la mise en place de la loi NOTRe ; le Département n'étant plus compétent en matière économique, il doit se retirer du syndicat mixte d'aménagement et de gestion du marché-gare de Montauban. L'autre rapport consistait en un remaniement de la commission permanente. Celle-ci est l'instance restreinte de décision de la collectivité et elle est composée de 19 membres représentant, de façon proportionnelle, l'ensemble des le Département # 11 # groupes politiques. Elle agit par délégation de l'assemblée plénière et se réunit une fois par mois pour régler les affaires du Département. Il fallait donc, au travers des procédures réglementaires, adapter la composition de la commission et la répartition des postes de vice-présidents à la majorité en place depuis un an. En effet, en novembre 2015, la majorité soutenant le Président Christian Astruc s'est rassemblée au sein du groupe « Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne », laissant à l'extérieur tous ceux qui ne partageaient pas les mêmes méthodes, visions et objectifs pour le Tarn-et-Garonne. Mais, la recomposition de cette nouvelle majorité ne s'était pas accompagnée d'une clarification des responsabilités opérationnelles de chacun, ce qui pouvait parfois porter à confusion quant à la cohérence d'une majorité pourtant bien définie en terme d'acteurs et de volonté politique. Il était donc utile de procéder à ce remaniement de façon à ce que tout le monde sache exactement à quoi s'en tenir. Cette séance a permis à M. Hébrard et Mme Riols de devenir vice-présidents en lieu et place de Mmes Ferrero et Barèges. Cette dernière a également laissé sa place à Gérard Hébrard au sein de la commission permanente. Le Conseil départemental s'est donc doté d'une nouvelle commission permanente, forte de 19 membres, et de nouveaux vice-présidents dont voici le détail dans l'ordre du tableau  : Marie-José Mauriège ; Pierre Mardegan ; Jean-Michel Henryot ; Gérard Hébrard ; Jean- Philippe Bésiers ; Véronique Riols ; Colette Jalaise ; Jérôme Beq ; Véronique Cabos.
zoom TARN-ET-GARONNE 10 millions d’euros d’investissement en 2017 Le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique de Tarn-et- Garonne a fait l’objet d’avancées importantes en 2016, avec la création du syndicat Tarn-et-Garonne Numérique par le Conseil départemental et les intercommunalités, et le lancement des premiers marchés de travaux. Le programme ambitieux du syndicat vise à desservir tous les Tarn-et-Garonnais avec des débits performants (5 à 200mbits/s) d’ici 2022, notamment grâce à la fibre optique qui équipera plus des 2/3 des foyers du département d’ici 5 ans. Le lancement des travaux de déploiement de la fibre optique débutera en 2018, mais avant cela, la priorité a été donnée aux secteurs les plus pénalisés à ce jour. Coup d’envoi des travaux de montée en débit de l’ADSL Le premier volet du programme concerne l’augmentation des débits disponibles sur le cuivre sur les secteurs les plus en difficulté. Pour cela, un premier marché a été attribué en octobre 2016 à ORANGE en partenariat avec SPIE et ENGIE notamment  : il va permettre d’augmenter considérablement le niveau de service ADSL dans les territoires jusqu’ici les plus pénalisés. à l’échelle départementale, ce sont près de 16 000 foyers qui sont concernés par cet investissement de près de 10 millions d’euros. Les travaux de restructuration du réseau vont se dérouler en 2017 pour une livraison prévue à l’automne 2017 et jusqu’au début 2018. Au total, ce sont près de 80 nouveaux centraux opticalisés qui sont programmés sur le département. Cette première opération concrétise un effort financier important du Département et des collectivités locales, appuyés par l’état, la Région et l’Europe  : près de 10 millions d’euros pour 2017, et environ autant chaque année jusqu’en 2022, date d’achèvement de ce premier programme. Près de 90 communes sont impactées par les opérations en 2017  : pour savoir si vous êtes concernés par les travaux en cours consultez les cartes par intercommunalité qui seront mises en ligne prochainement sur le site du Conseil Départemental  : www.ledepartement.fr Les premières opérations du programme 2017 # 12 # le Département



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :