[82] Tarn-et-Garonne mag n°88 oct/nov/déc 2016
[82] Tarn-et-Garonne mag n°88 oct/nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°88 de oct/nov/déc 2016

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (190 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : un atout majeur pour le département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Château Bouissel Le fruit de la passion En Tarn-et-Garonne, on produit des pommes, des noisettes, du chasselas et beaucoup d'autres très bons produits agricoles qui font notre réputation. En revanche, même si on y fait également de l'excellent vin, celui-ci souffre encore d'un déficit de notoriété et de reconnaissance. Grâce à des producteurs talentueux et passionnés, cela va rapidement changer. Lorsqu'en 1928 la famille Selle s'est installée sur le site actuel de la propriété familiale à Campsas, une des parcelles portait le nom des « Graves de Bouissel » et elle était déjà plantée en Négrette, le cépage typique des vins de Fronton. Naturellement, Adrien Selle, le grandpère du dirigeant actuel, s'est donc lancé dans la viticulture, tout en poursuivant une activité d'élevage et de culture de pêchers. Dans les années 70, son fils Pierre Selle s'est passionné pour la vigne et a décidé de se spécialiser dans ce domaine. Au milieu des années 80, en dépit du risque que cela impliquait, il a décidé de quitter la cave coopérative à qui il confiait une partie de sa production pour vinifier chez lui la totalité de ses raisins. Il a développé son savoir, sa technique et son équipement afin de réaliser un produit de qualité tout en conservant une dimension artisanale. Et en 1989, le premier millésime du Château Bouissel, la marque tout juste créée, est mis en bouteilles ; il rencontre un succès immédiat puisqu'il remporte un prix au concours de vins de Fronton. C'est le début d'une longue et belle série. Cette récompense est un encouragement pour Pierre Selle et son épouse à poursuivre dans la voie qu'ils ont choisie, celle du travail bien fait et de la qualité. Une voie royale qui permet de développer la notoriété du château tout au long des années 90. Success(ion) story le Département # 9 # Quasiment né dans les vignes, Nicolas Selle, fils de Pierre et petitfils d'Adrien, a toujours travaillé sur le domaine. Après des études consacrées au travail de la vigne et à l'œnologie, il a intégré l'entreprise familiale en 2009. Au côté de son père, avec Isabelle sa compagne, il a favorisé les évolutions qui semblaient nécessaires et en particulier la conversion de la totalité du domaine à l'agriculture biologique. Ce changement est à la fois le fruit d'une réflexion philosophique sur l'avenir de l'agriculture, et la volonté d'obtenir un vin d'encore meilleure qualité, même si, comme c'est le cas, cela demande encore plus de travail et d'acharnement. Et là encore, la récompense est au bout du chemin puisqu'en juin 2015 « Le Bouissel 2011 » obtenait une prestigieuse récompense internationale  : le Prix Decanter. Il s'agit d'un concours au cours duquel 16 000 vins sont dégustés à l'aveugle par un jury de 250 professionnels ; à l'arrivée, 35 vins ont reçu le « Decanter World Wine Awards Gold », parmi lesquels 8 vins français, dont deux vins rouges, un vin de Bourgogne et un Fronton, le Bouissel. C'est une reconnaissance extraordinaire, qui permet et permettra de franchir un nouveau cap à l'international puisque désormais, grâce à ce prix, la notoriété de Bouissel a franchi les frontières et traversé les océans. Cette récompense a été le point d'orgue de la carrière de Pierre Selle qui, depuis, a décidé de goûter aux joies de la retraite et de laisser les clés des chais et des champs à son fils Nicolas. C'est à lui désormais qu'il appartient de poursuivre l'aventure, dans la tradition familiale, tout en apportant sa propre pierre et sa propre vision. La pression est forte mais le jeune homme a toutes les qualités requises pour réussir dans son entreprise. Il a surtout la passion de son métier et sans doute un peu de vin qui coule dans ses veines, du Fronton évidemment. On n'a pas fini d'entendre parler du Bouissel, et on n'a pas fini d'en boire... Château Bouissel 200 chemin du vert 82 370 Campsas Tél  : 05 63 30 10 49 www.chateaubouissel.com Nicolas Selle et Isabelle dans les vignes du Château Bouissel
dossier TARN-ET-GARONNE Session budgétaire Les temps forts La 4 ème réunion de 2016 du Conseil départemental en assemblée plénière s'est déroulée le 19 octobre dernier. Outre le projet de décision modificative, comportant les ajustements apportés au budget 2016, 54 projets de délibération étaient soumis à l'approbation des conseillers départementaux. Création de « Tarn-et-Garonne Conseils Collectivités » Lors de la Décision Modificative du 19 octobre dernier, 4 ème réunion de 2016 du Conseil départemental en assemblée plénière, plusieurs délibérations ont porté sur la Semateg et sa transformation en une nouvelle structure. Le Département intervient depuis longtemps dans des missions de conseil, d'assistance et d'études, pour des projets et des réalisations d'aménagements, en faveur de communes ou d'EPCI qui ne disposent pas de moyens suffisants en la matière ; il le faisait au travers de la Semateg. Mais, il s'avère que la société est en proie depuis quelques années à de graves difficultés financières, puisque comme l'a révélée la chambre régionale des comptes dans un rapport de septembre 2015, on constate une forte diminution de l'activité entre 2009 et 2013, entraînant une baisse du chiffre d'affaires de 32% sur cette période, alors que les charges et notamment la masse salariale sont restées à un niveau très élevé. La situation financière s'est rapidement et gravement dégradée (déficit de 135 000 euros en 2013), ce qui oblige le Département à prendre de nouvelles dispositions. Des études ont été menées, démontrant que la collectivité, fondateur et principal actionnaire de la Semateg, était en capacité de reprendre les activités en cours, de façon à poursuivre les actions engagées auprès des communes, à assurer les engagements auprès de plus de 300 entreprises, mais aussi à # 10 # La décision modificative s’élève à 2 653 249 € sur un budget principal de 352 925 620 € soit 0,75% sauvegarder les emplois. Il a donc été décidé de transférer les activités de la Semateg au Département, par le biais d'une cession de contrats, et dans le même temps de créer une régie autonome ayant pour objet l'assistance technique. C'est cette régie qui va mener à terme les missions cédées par la Semateg. La nouvelle régie a pour nom « Tarn-et-Garonne Conseils Collectivités ». Elle est administrée, sous l'autorité du président du Conseil départemental et de l'Assemblée, par un conseil d'exploitation, son président et un directeur. Le conseil d'exploitation est composé de 5 conseillers départementaux  : Mme Morvan et MM. Bertelli, Bésiers, Hébrard, Weill. Retrouvez toutes les décisions de l'Assemblée départementale sur  : www.ledepartement.fr le Département



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :