[82] Tarn-et-Garonne mag n°76 jun à sep 2012
[82] Tarn-et-Garonne mag n°76 jun à sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de jun à sep 2012

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Conseil Général deTarn-et-Garonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2012... toujours plus solidaire !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
FÊTR1IKET-GROINE mag développement durable Finalité 1 Optimiser les Énergies Pour les particuliers : l'Espace Info Énergie En Tarn-et-Garonne, le Conseil Général a demandé au Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement (CAUE) de porter l’espace Info-énergie dont l’action a démarré le 1er janvier 2006. Cette instance dotée d’un budget de 60 000 euros, dont 25% alloués par le Conseil Général, travaille en direction des particuliers afin de leur apporter une information impartiale : sur les aspects liés à la maîtrise des énergies, dans le domaine des déplacements, de l'habitat, de la vie quotidienne, sur les techniques et les aides existantes pour le développement des énergies renouvelables, la maîtrise des dépenses d’électricité, l'isolation, les matériaux de construction...•. INFO-> ENERGIE o• o• Hôtel du Département 100, boulevard Hubert Gouze 82000 MONTAUBAN Tél : 05 63 91 42 70 Fax : 05 63 91 22 12 infoenergie82@yahoo.fr Pour les collectivités : le Syndicat Départemental d’Énergie (SDE) Le SDE a vocation à promouvoir une meilleure efficacité énergétique dans les bâtiments communaux et sur les réseaux d’éclairage public par le biais : d’études énergétiques, d'analyse des consommations, de suivi de préconisations adaptées à chaque situation, du remplacement des sources les plus consommatrices par des technologies plus économes, pour un meilleur « mix énergétique » concourant à la préservation de la ressource et à l'équilibre des budgets,• du recours aux économiseurs d’énergie d'énergie intégrés aux appareils de nouvelle génération. Développement des énergies renouvelables : la filière Bois Énergie En 2007, le Syndicat Départemental d’Énergie a engagé une étude de faisabilité, sur l’ensemble du département, d’une filière bois énergie. Elle a permis de confronter les besoins en bois, actuels et futurs aux ressources disponibles. Parallèlement le Conseil Général a soutenu financièrement la filière bois : 7 chaudières publiques fonctionnent à ce jour, dont 4 sont raccordées à un réseau de chaleur et desservent des bâtiments communaux. Une plate-forme de stockage et de broyage de bois qui alimentera ces réseaux situés à l’Est du département est en construction. Elle permettra la sécurisation de l’approvisionnement en bois et la réception des déchets de bois d’activité (scieries) ou de déchetteries, de bois d’élagage des routes gérées par le Conseil Général mais aussi, dans une certaine mesure, de bois produit par la filière agricole locale. Le Conseil Général s’est engagé sur le financement de 1 à 2 plate-formes supplémentaires sur d’autres secteurs du département si d’autres collectivités souhaitaient s’équiper en chauffage bois. Chaufferie de Villebrumier. 14
Les collèges Haute Qualité Environnementale Les deux derniers collèges construits, Vercingétorix à Montech et Azaña à Montauban, l’ont été en respect de l’exigence Haute Qualité Environnementale (HQE). La maîtrise des pollutions dès l’édification, une faible consommation énergétique et la mise en œuvre d’un « carnet de vie » de l’ouvrage impliquant tous les utilisateurs devraient générer une pédagogie de l’environnement et pérenniser les performances obtenues. Finalité 2 Protéger la Biodiversité La biodiversité peut être définie comme étant la diversité des êtres vivants et des écosystèmes. Le Conseil Général s’efforce, au travers de ses politiques, de participer à la préservation de la faune et de la flore dont trop d’espèces disparaissent. ESPACES NATURELS SENSIBLES il CM-W*0M 15 La politique des Espaces Naturels Sensibles Le département de Tarn-et-Garonne se caractérise par la diversité de ses entités paysagères et par la richesse de son réseau hydrographique. Afin de préserver et de mettre en valeur ce patrimoine, le Conseil Général a identifié comme Espaces Naturels Sensibles (ENS) des sites qui présentent un intérêt écologique, paysager ou patrimonial avéré. Une Charte a été adoptée qui vise à leur préservation. Replantations en bord de Garonne. Le collège Vercingétorix à Montech. La restauration et l’entretien des rivières Le Conseil Général accompagne, techniquement et financièrement, la quinzaine de structures - Syndicats et Communautés de Communes - qui exercent la compétence de restauration et d’entretien des cours d’eau non domaniaux. Ces structures se substituent aux propriétaires privés, pour prendre en charge le fonctionnement des cours d’eau, qui se trouve ainsi amélioré : impact des inondations limité, maintien et développement d’une faune et d’une flore typique. En 2012, le Conseil Général aidera ces structures à hauteur de 150 640 €. Seront financés des études « diagnostic », des travaux de restauration et des travaux d'entretien des berges : près de 165 km de berges de cours d’eau vont être ainsi entretenus.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :