[81] Atouts Tarn n°90 mai/juin 2012
[81] Atouts Tarn n°90 mai/juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de mai/juin 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Tarn

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : la gestion et l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
cantons Le cadre de vie qu’offre ce canton représente aussi un sérieux atout Jo Dalla-Riva Conseiller général de Lavaur. Repères 19 communes 27 393 habitants Maison du Conseil général Allées Ferréol Mazas - 81500 Lavaur Tél.05 63 83 12 60 Fax 05 63 58 32 39 12/atoutstarnn°90 Lavaur Pôle Routier Pôle d’aménagement Ouest Secteur Lavaur Chemin de Rouch – 81500 Lavaur Tél. 05 63 83 13 00 Fax 05 63 83 13 01 Zoom sur la maison maternelle de Lavaur Longtemps installée dans les locaux de l’hôpital de Lavaur, la Maison maternelle de Lavaur, service du Conseil général dépendant du Foyer départemental de l’enfance, dispose désormais de locaux indépendants et rénovés, route de Caraman sur le site de l’ancienne DDE. 318 000 € ont été nécessaires pour la rénovation des lieux. Ces nouveaux locaux peuvent accueillir simultanément 5 femmes enceintes ou avec des enfants de moins de 3 ans. En 2011, 15 femmes enceintes et 14 enfants ont été pris en charge par la Maison maternelle de Lavaur pour une durée de séjour moyenne de 162 jours. Cette nouvelle structure doit permettre de concilier une logique de protection et une logique d’insertion entre maison maternelle et centre maternel. La maison maternelle est là pour offrir un cadre sécurisant et protecteur. Maison maternelle de Lavaur, Jessica et Mélanie. Garrigues St -Agnan Lavaur Belcastel Marzens Lacougotte Teulat Viviersles-Lavaur -Cadoul Montcabrier Bannières Veilhes Villeneuveles-Lavaur Labastide- S t -Georges Giroussens S t -Sulpice S t -Lieuxles-Lavaur Lugan S t -Jeande-Rives Ambres Se développer tout en gardant son identité En 20 ans, le canton de Lavaur a vu doubler, pratiquement, son nombre d’habitants et s’y installer bon nombre d’entreprises dont Pierre Fabre. Mais ce canton a su garder son identité historique (Cathare, Cocagne, Pastel), avec des monuments valorisés, conservés et réhabilités souvent grâce à des subventions du Conseil général et de l’État. La vie associative, véritable poumon de ce canton, y est très développée. Plus de 400 associations assurent une belle cohésion sociale. La vie culturelle, avec la musique (2 écoles), des Questions à Jo Dalla-Riva festivals à Lavaur et Saint-Sulpice, le théâtre et ses spectacles, est de très bonne qualité. La vie sportive est également d’un très bon niveau : le rugby, bien sûr, mais aussi le foot, le basket et bien d’autres sports comme le tennis, la gymnastique ou la natation. Certaines associations existent depuis plus de cent ans, tout en faisant vivre les mêmes valeurs humaines. Les associations caritatives, très nombreuses, assurent enfin ce lien social indispensable à un territoire. Le tout avec une qualité de vie indiscutable et une nature respectée. Pourquoi ce canton se développe-t-il économiquement ? Ses atouts économiques sont nombreux : la proximité de Toulouse, l’autoroute A 68, le rail, la fibre optique, le gaz, la haute tension… Tous ces points forts attirent les investisseurs. De prestigieuses entreprises internationales s’y sont installées. À Lavaur aux Cauquillous Pierre Fabre, Amiflor, Arts et Caractère ; dans la zone des Terres Noires à Saint-Sulpice, Afelec, Egenie ; et avec la Communauté de Communes TarnAgout, à Gabor, Sleever, aux Cadaux, Nestlé, Bormioli, Aldi. Elles constituent le fleuron de notre économie locale. Y a-t-il une autre raison ? Les élus de notre canton ont le privilège de l’expérience,ils ont su gérer le territoire avec beaucoup de sagesse. De nombreux maires de communes sont élus depuis trois ou quatre mandats. Cette stabilité a sûrement rassuré et mobilisé les talents. Enfin, le cadre de vie qu’offre ce canton et sa riche vie associative représentent aussi un sérieux atout.
dossier Le budget 2012 du Conseil général Élaboré dans un contexte critique pour les collectivités territoriales et l’institution départementale en particulier,avec notamment moins de marges de manœuvre en termes de recettes, le budget 2012 du Conseil général lance un signe fort en direction des jeunes et des territoires. Sécurité 11,80 M € Développement 11,66 M € Culture et sport 11,84 M € Transports 18,96 M € Social 228,67 M € Enseignement 26,68 M € Aménagement et environnement 16,60 M € Réseaux et infrastructures 51,45 M € Prévention médico-sociale 2,32 M € atoutstarnn°90/13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :