[80] Vivre en Somme n°97 nov/déc 2015
[80] Vivre en Somme n°97 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de nov/déc 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Somme

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Guillaume Roches vous met en appetit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
LE BOIS DANS TOUS SES ÉTATS L’atelier d’ébénisterie.iti i iii to,u,.01, mmommallierre Jean-Luc Godard perpétue au sein de L’atelier d’ébénisterie à Vignacourt un savoirfaire ancestral, celui du travail du bois. Dans son atelier, des meubles naissent ou retrouvent une deuxième jeunesse… L’atelier d’ébénisterie  : entre tradition et innovation Dans la famille Godard, la passion du bois remonte à loin. C’est en 1880 que l’ancêtre de Jean-Luc Godard, Joseph, lance la tradition. Depuis, la passion et le savoir-faire d’ébéniste se sont transmis de génération en génération. Pourtant, lors du départ en retraite de ses parents, Jean- Luc Godard décide d’explorer de nouveaux horizons et part à l’étranger. De retour en France, il fonde l’atelier d’ébénisterie en 2010 à Vignacourt. Depuis, ce Maître artisan ébéniste perpétue le savoir-faire familial tout en cherchant à innover afin de satisfaire les besoins de sa clientèle en quête de qualité et de modernité. 14/Vivre en Somme N°97 nov/déc 2015 UN SPÉCIALISTE DU BOIS Ébéniste spécialisé dans la marqueterie et la sculpture, Jean- Luc Godard réalise une large gamme d’ouvrages  : du mobilier picard, des meubles de style, du mobilier contemporain, des meubles et des portraits en marqueterie ou encore de la sculpture. L’ébéniste réalise également des agencements en menuiserie (fenêtres, portes et escaliers) et des restaurations de meubles. Ses clients sont les entreprises, les architectes, les particuliers, les collectivités… « Ils viennent me voir car ils ne trouvent plus ce qu’ils veulent sur le marché classique standardisé », indique Jean-Luc Godard. Il précise, concernant la demande, « qu’il n’y a pas vraiment de tendance » même si il reconnaît que « le style contemporain et les lignes plus épurées sont désormais les plus appréciés ». SAVOIR SE RENOUVELER Pour Jean-Luc Godard, préserver le savoir-faire attaché à l’artisanat n’est pas synonyme d’immobilisme. « Il faut savoir faire évoluer nos techniques, regarder ce qui se fait ailleurs. C’est la seule manière de faire perdurer notre profession », souligne-t-il. Dans cette optique, Jean-Luc Godard désire vendre à l’avenir des objets très haut de gamme dans toute l’Europe. Sophie Desmaret latelierdebenisterie.com
Le sciage, premier façonnage du bois Première étape incontournable de la transformation du bois  : le sciage. Direction Brie près de Péronne, avec la scierie Nobécourt, à l’œuvre depuis 4 générations. sur environ 3 hectares, la scierie Nobécourt produit plusieurs types S’étendant de pièces de bois  : chevrons, chevrons rainurés, planches de réparation, palox (caisses de grande taille pour l’agriculture), palettes… Ses clients sont les exploitants agricoles et les entreprises du secteur industriel (béton, automobile, métallurgie, aluminium, carton, literie…). La scierie s’approvisionne en peuplier auprès des propriétaires forestiers environnants. La Picardie est en effet la première La maison en bois, un gage de qualité amiénoise La maison de Cèdre construit des maisons en bois de formes polygonales depuis 1999. Elle est L’entreprise le premier constructeur ossature bois en France à être certifié NF et démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). La forme ronde de ces maisons garantit une meilleure isolation, une grande luminosité et des espaces intérieurs modulables autour du poteau central. « Chacun est libre de s’approprier les volumes de la maison. Sans mur porteur, contrairement à une maison traditionnelle, nous avons une grande souplesse pour créer les pièces », souligne Hervé Bettoli, responsable de l’agence commerciale d’Amiens. Les bois utilisés par La maison de Cèdre proviennent À LA LOUPE région productrice de peupliers en France. Après avoir été abattus et transformés en grumes (arbres coupés sans les racines ni les branches), les arbres sont tronçonnés en « billons », dimensionnés selon les souhaits du client. Ils sont ensuite défaits de leurs écorces et sciés pour aboutir aux planches finales. Certains sont cloués pour la fabrication des palettes. « Chaque arbre est différent, sur un même arbre on peut retrouver différentes qualités de bois », explique Hugues Nobécourt. L’entreprise traite chaque jour en bois l’équivalent du contenu d’un grand camion grumier. F.V. Scierie Nobécourt, chaussée Brunehaut à Brie. Tél.  : 03 22 84 13 95/scierienobecourt@yahoo.fr de France, mais aussi des pays nordiques dont les arbres sont connus pour leur robustesse. Cette matière naturelle permet une bonne isolation, combinée à la forme et à l’orientation plein sud de ces maisons. Les économies d’énergie sont importantes comparées à l’habitat en parpaing. Le bois est également durable. En résistant au temps et aux intempéries, l’extérieur ne demande pas plus d’entretien qu’une surface en crépi. En somme, de jolies maisons chaleureuses et lumineuses. G.Y. La maison de Cèdre, 65 rue Jean-Jacques Mention, espace industriel nord, Amiens. Tél.  : 03 22 41 11 44 - maison-de-cedre.fr Laurent Debas Vivre en Somme N°97 nov/déc 2015/15 LE BOIS DANS TOUS SES ÉTATS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :