[80] Vivre en Somme n°93 mar/avr 2015
[80] Vivre en Somme n°93 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°93 de mar/avr 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Somme

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales... les 23 nouveaux cantons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
02 SOMMAIRE Vivre en Somme n°93 - mars 2015 3 ÉDITO 4-7 À LA UNE Pour vous présenter un sujet marquant de l’actualité samarienne. 8-15 UNE SOMME D’ACTIONS Pour vous informer des actions menées par le Conseil général et ses partenaires sur tous les territoires de la Somme. 16-23 DOSSIER Pour développer les enjeux et les contenus des politiques publiques départementales. 24-31 UNE SOMME DE DÉCOUVERTES Pour aller à la rencontre des femmes et des hommes, des lieux et des évènements qui font le département. 32-33 EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES 34-35 AGENDA - COUPS DE Des idées de sorties dans la Somme. Min clognon, à Chipillin, éch lundi 9 éd mars 2015, Min clognon, à Chipillin, éch lundi 9 éd mars 2015, Mes gins Mes gins, l Cirante. C RD Tout au long d'ésn histoére, l honme il o tojours yeu l'gout - o bien 1 édzoin - d'monter in heuteur pour vir éch qui s'passe alintour éd li. Ch'est d'lo qu'au moéyénage il o atampi des tours in bos su des mottes éd terre. Pu tèrd il o foait des donjons, des clotchers pi des beffroés. Ed pu in pu heuts I No sièque, conme échti d'édvant, i n'déroge point. Ichi conne tout partout, pour miu vir, oz o bati des n bélvédéres). Est fin bieu, un bélvédére, mais os savez ti ch'qué ch'est vraimint ? D'ordinaire, oz o idée qu ch est éne tour, mais in faite ch'est éne terrasse qu'al est tout au couplet d'un batimint, o bien ch'est coér un aménagemint qu'ofoait dsu éne butte in face d'un bieu panorama. Mi j'appelle o étou un point d'vue. Justémint no départémint i nin compte gramint, des bélvédéres. Y en o dz anciens, conne échti-lo d'Carcy, tout in heut d'éch champ d'bataille. Y en o des tout neus qu'éch Conseil général il o mis à plache un mole tout partout. Du Crotoè pour vir lamez dusqu'à Frise pour vir la djerre, in passant per Long pi Longprè pour vir chés intailles, et pi Corbie pour vir chés étangs d'el Barette, o bien coér à Veux pour savoer toute su l'vie d'chés andjilles. Eute pèrt conne à Chipillin, lo quej sus t-innhui, ch'est pour éch Camp César. A Samara, ch'est éne eute page dhistoére... Os nin sairez plus éq mi in lisant chés pages d'éch Vive in Somme d'éch moé chi. Boéne proumnade, mes gins I Tout au long d’ésn histoére, l’honme il o tojours yeu l’gout – o bien l’édzoin – d’monter in heuteur pour vir éch qu’i s’passe alintour éd li. Ch’est d’lo qu’au moéyénage il o atampi des tours in bos su des mottes éd terre. Pu tèrd il o foait des donjons, des clotchers pi des beffroés. Éd pu in pu heuts ! No sièque, conme échti d’édvant, i n’déroge point. Ichi conme tout partout, pour miu vir, oz o bati des « bélvédéres ». Est fin bieu, un bélvédére, mais os savez ti ch’qué ch’est vraimint ? D’ordinaire, oz o idèe qu’ch’est éne tour, mais in faite ch’est éne terrasse qu’al est tout au couplet d’un batimint, o bien ch’est coér un aménagemint qu’o foait dsu éne butte in face d’un bieu panorama. Mi j’appelle o étou un point d’vue. Justémint, no départémint i nin compte gramint, des bélvédéres. Y én o dz’anciens, conme échti-lo d’Carcy, tout in heut d’éch champ d’bataille. Y én o des tout neus qu’éch Conseil général il o mis à plache un molé tout partout. Du Crotoè pour vir la mér, dusqu’à Frise pour vir la djerre, in passant pèr Long pi Longprè pour vir chés intailles, et pi Corbie pour vir chés étangs d’él Barette, o bien coér à Veux pour savoér toute su l’vie d’chés andjilles. Eute pèrt conme à Chipillin, lo qu’éj sus t-innhui, ch’est pour éch Camp César. À Samara, ch’est éne eute page d’histoére… Os nin sairez plus éq mi in lisant chés pages d’éch Vive in Somme d’éch moé chi. Boéne proumnade, mes gins ! Adèpi à nos Mr, Tchot Mile ch'Reudailleu Adèpi à nosrvir, Tchot Mile ch’Reudailleu Chipillin : Chipilly atampir : dresser, lever au couplet : cime, sommet échti-lo : celui Carcy : Crécy-en-Ponthieu Longprè : Longpré-les-Corps- Saints intaille : tourbière andjille : anguille eute pèrt : ailleurs OURS LE BLOC INFOS Conseil général de la Somme 53, rue de la République CS 32615, 80026 Amiens Cedex 1 Tél. : 03 22 71 80 80 www.somme.fr « Vivre en Somme » en version braille Pour recevoir gratuitement l’édition braille du magazine, adressez-vous à « Vivre en Somme » ou par courriel à : redaction@somme.fr En cas d’anomalie de diffusion, merci d’appeler la Poste au 36 31. Sachez que vous pouvez retrouver votre magazine et la newsletter du Conseil général sur www.somme.fr Retrouvez aussi le Département sur facebook.com/somme.fr et sur twitter : @Somme_fr Ce visuel indique, au fil des pages du magazine, les initiatives inscrites dans l’Agenda21 du Conseil général : 80 projets durables en Somme. Le magazine est imprimé sur du papier certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement et notre imprimeur, labellisé IMPRIM VERT, réduit l’impact de son activité sur le milieu naturel. CH’BILLET IN PICARD Jacques Dulphy et Jean-Luc Vigneux Jacques Dulphy et Jean-Luc Vigneux Directeur de la publication : Christian Rédactrice en chef : Directeur de la communication : Rédacteur en chef adjoint : Rédacteurs : Photo couverture : Photographes CG 80 : Christelle Bazin (CB) - Yazid Réalisation : Responsable d’édition : Direction artistique : Maquette : Infographie : Impression : N°ISSN : Dépôt légal : Diffusion : Médiapost Tél. : 03 22 33 44 72.
iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii 3 questions à Christian Manable Président du Conseil général, Sénateur de la Somme Le budget primitif départemental pour 2015 a été voté le 13 février. C’est le dernier de la mandature. 692,50 millions d’euros, c’est le montant de ce budget pour la Somme. Un budget à la fois de rigueur et dynamique, et aussi un budget de transition. Le budget 2015 est un budget de rigueur parce que dans le contexte de crise que nous vivons depuis plusieurs années, notre collectivité poursuit des efforts d’économies de fonctionnement, qu’elle II équilibre le budget sans hausse des impôts des Samariens, et alors que les charges liées aux allocations individuelles de solidarité ne cessent d’augmenter. Je parle d’autre part de budget dynamique car malgré les difficultés, malgré les contraintes, le budget qui a été voté permettra à la fois à notre collectivité d’investir au service des Samariens et de leurs projets et de demeurer le bouclier social qu’elle est. Budget de transition enfin parce que nous vivrons, à l’issue des élections départementales de la fin de ce mois, la naissance d’un nouveau Conseil départemental qui devra s’emparer pleinement des compétences, d’action sociale notamment, qui lui sont dévolues. Des élections départementales importantes ? Toutes les élections, sans aucune exception, sont Mr Vivre en Somme n°93 - mars 2015 Voter les 22 et 29 mars, c’est prendre part activement à l’avenir de la Somme r ÉDITO 03 importantes. Ce sont des moments d’expression des citoyens, et je continuerai de dire sans cesse que les citoyens doivent s’exprimer dans les urnes parce qu’ils ont le devoir de faire vivre ce droit. Bien sûr ces élections sont particulières et importantes aussi parce que de leurs résultats va émerger une assemblée d’élu-e-s renouvelée avec une stricte égalité entre les femmes et les hommes. Une nouvelle Assemblée qui verra siéger autant de femmes que d’hommes, ce n’est pas seulement un symbole ? La parité en politique, c’est bien plus qu’un symbole, si fort soit-il. Et dans ce cas précis, c’est pour moi la concrétisation d’une volonté forte et ô combien louable, inscrite dans la loi qui a décidé que le Conseil départemental serait une institution qui reflètera désormais la réalité de notre monde. Les femmes pourront y exercer de pleines responsabilités politiques au sein de son exécutif maintenant paritaire. C’est aussi le signe que la nouvelle assemblée élue au soir du 29 mars représentera une collectivité vivante et riche. Alors je le dis aux Samariens, aux citoyens et électeurs qu’ils sont, voter les 22 et 29 mars c’est prendre part activement à l’avenir de la Somme et donner à notre département des élu-e-s qui sauront porter ses projets. DÉVELOPPEMENT DURABLE : PARTICIPEZ À L’INSTANCE CITOYENNE SAMARIENNE ! Le Conseil général vous invite à participer à l’instance citoyenne dédiée à l’évaluation des politiques menées en matière de solidarités, de développement économique, d’aménagement... et à la réflexion sur l’avenir de la stratégie de développement durable de notre département. La première réunion de lancement sera organisée mi-avril 2015 à Amiens. Renseignements et acte de candidature sur somme.fr/somme-durable $o Com des Images



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :