[80] Vivre en Somme n°89 octobre 2014
[80] Vivre en Somme n°89 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°89 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Somme

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : sapeurs pompiers mobilisés pour la sécurité des Samariens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 DOSSIER Vivre en Somme n°89 - octobre 2014 le service d’incendie et de secours de la somme Une journée à la caserne de Roye Inauguré en janvier dernier, le nouveau centre de secours de Roye réunit 60 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires placés sous le commandement du Lieutenant Dominique Lurin. Retour sur le quotidien de ces sapeurs-pompiers de la Somme. Prise de garde Chaque matin, c’est le même cérémonial. Arrivés en tenue, les pompiers de garde sont réunis par le chef de centre ou son adjoint pour la prise de garde. Objectifs  : rappeler les consignes, donner à chacun sa place dans les véhicules en cas d’intervention, et définir le planning des travaux à effectuer dans la caserne. 7:00 Nettoyage et vérification des véhicules Chacun des 11 véhicules du centre de secours est vérifié (niveaux, carburant…) et nettoyé. L’armement, à savoir le matériel qui équipe chaque engin (échelle, lances, matériel de secours routier…), est scrupuleusement examiné. Chaque véhicule doit être prêt à partir à la moindre alerte. 8:00 Manœuvres Exercice du jour  : désincarcération d’une victime coincée dans son véhicule après un accident. Pour les pompiers mobilisés, il s’agit de reproduire avec exactitude les gestes à effectuer en cas de situation réelle  : sécurisation du périmètre et du véhicule, premiers secours à victime, découpage de l’habitacle, extraction du blessé… « Les manœuvres sont essentielles au maintien des acquis des sapeurs-pompiers. Elles contribuent également à l’acquisition de réflexes et au renforcement 8:30 c’est Bon à savoir Exercice de désincarcération. du travail d’équipe », souligne le Lieutenant Lurin. Une fois terminé, chaque exercice donne lieu à un débriefing. Entraînement physique La pratique sportive fait partie du métier. Chaque jour, les sapeurs-pompiers s’entraînent une à deux fois  : course à pied, musculation, sports collectifs… 10:30 Interventions La sirène retentit. Le centre de traitement des alertes (CTA) basé à Amiens, qui centralise l’ensemble des appels 18 du département pour les traiter ou les réorienter, vient de transmettre une demande d’intervention pour une jeune fille inconsciente après une chute sur la tête. 11:55 Des spécialistes tout-terrain Afin d’être en mesure de répondre à toute situation d’urgence, quel que soit le milieu d’intervention (urbain, naturel, industriel), le SDIS 80 regroupe différentes spécialités adaptées aux principaux risques rencontrés sur le territoire. Risques technologiques et radiologiques  : pollutions, accidents chimiques ou biologiques, incendies industriels… les personnels formés dans la spécialité des risques chimiques et biologiques peuvent intervenir sur les zones industrielles ainsi que sur la totalité du réseau routier avec notamment le transport de matières dangereuses. Une équipe est également formée, entraînée et équipée pour faire face à une urgence nucléaire. PhS
Centre de traitement des alertes d’Amiens. Aussitôt, 4 sapeurs-pompiers prennent place à bord de l’ambulance. Quelques minutes plus tard seulement, nouvelle alerte, cette fois pour une tentative de suicide. La 2 e ambulance est envoyée sur place. 14:00-17:00 Services et visites Quand ils ne sont pas en intervention, les pompiers consacrent l’après-midi au nettoyage de la caserne et aux autres missions  : adminis trative, santé, formation, matériel… Ils assurent également des visites régulières des points d’eau (visibilité, Vivre en Somme n°89 - octobre 2014 accessibilité, fonctionnement…) installés sur les 30 communes de leur périmètre, tout comme ils organisent des visites d’entreprise afin d’anticiper les risques. Reconditionnement Les pompiers vérifient à nouveau les véhicules et le matériel dans le centre de secours afin de garantir les bonnes conditions d’intervention des pompiers volontaires qui prendront la relève pendant la nuit. Fin de garde. Mathieu Aucher 18:30 DOSSIER chiffres clés 36 057 interventions en 2013, soit une centaine par jour, dont  : 3 473 incendies 2 401 accidents de la voie publique 27 200 secours à personne 2 934 opérations diverses Le SDIS se compose de  : 50 centres de secours 4 centres de secours principaux (2 à Amiens, 1 à Abbeville et 1 à Péronne) 31 centres de première intervention Le SDIS compte 437 sapeurspompiers professionnels, 1 973 sapeurs-pompiers volontaires et 113 personnels administratifs et techniques. Il encadre également 458 jeunes sapeurs-pompiers. Le CASDIS Le Conseil d’Administration du SDIS80 comprend 17 membres. Il est présidé par Pierre Linéatte, vice-président du Conseil général. Composé majoritairement de conseillers généraux, le CASDIS comprend également des maires et des représentants des intercommunalités de la Somme. le +sur WEB sdis80.fr Risque fluvial et côtier  : avec ses 60 km de côte, ses 6 000 hectares de plans d’eau et ses 760 km de cours d’eau, la Somme présente des risques aquatiques diversifiés. C’est le terrain d’intervention des secours nautiques, équipés et formés pour agir aussi bien à la surface de l’eau qu’en milieu subaquatique. Risque en milieux périlleux  : cavités souterraines, falaises, pylônes électriques ou éoliennes… Les équipes du groupe d’intervention en milieux périlleux réalisent des interventions hors du commun en milieux naturels et artificiels, là où les moyens traditionnels des sapeurs-pompiers ne suffisent pas. Risque saisonnier  : avec l’afflux touristique en période estivale, le SDIS 80 mobilise des moyens supplémentaires avec, par exemple, une garde journalière au centre de Fort-Mahon. Photos  : SDIS 80 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :