[80] Vivre en Somme n°120 sep/oct 2019
[80] Vivre en Somme n°120 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°120 de sep/oct 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Somme

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,5 Mo

  • Dans ce numéro : en Somme avec les ados.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
POUR VOUS Collèges  : modernisation et développement artistique pour tous ! Plus de 20 000 collégiens ont retrouvé les salles de classe des 50 collèges publics gérés par le Département. Zoom sur les travaux, les produits locaux dans l’assiette et le Parcours artistique et culturel des collégiens. Chiffres clés 50 collèges publics 17 collèges privés 21 510* élèves dans le public 6 233* élèves dans le privé 15 392* demi-pensionnaires 3,10 € le repas 47 cantines engagées dans la démarche circuits-courts 384 367 € de produits locaux ont été commandés en 2018 parmi 130 producteurs 22,9 M € consacrés à l'entretien et la rénovation des collèges en 2019 * chiffres de la rentrée 2018 Les rénovations se poursuivent dans les collèges Le Département a engagé un vaste programme d'investissement visant à améliorer l’accueil des élèves et leurs conditions d’apprentissage. L’extension du collège du Boisl’eau de Bernaville et les travaux d’accessibilité de la vie scolaire se sont achevés cet été. Un nouveau 10 Vivre en Somme n o 120 Septembre - Octobre bâtiment de 665 m² avec 8 nouvelles salles de classe et sanitaires permet d’accueillir les élèves suite à une hausse des effectifs ces dernières années. Le CDI a également été agrandi. Le coût total de l’opération s’élève à 2,9 M € . Pour cette rentrée, les élèves du collège Jacques Prévert de Nouvion bénéficient aussi de l’achèvement des travaux engagés par le Département à hauteur de 1,4 M €   : isolation extérieure des façades, remplacement des menuiseries et travaux d'aménagement des anciens locaux de la Section d'enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) avec la création de deux salles supplémentaires. Un chantier jusque 2021 pour Alain Jacques Autre gros chantier du Département  : le collège Alain Jacques d’Ailly-le- Haut-Clocher. Les travaux sont toujours en cours et s’achèveront à l’été 2021. Cet été, un nouveau ADOS bâtiment pour l’administratif a été construit ainsi qu’un réfectoire et les cuisines. La réhabilitation des anciens bâtiments (transformation de l’ancien réfectoire en salles de technologie, par exemple) interviendra au fur et à mesure. À la fin des travaux, le collège pourra accueillir 450 élèves au lieu de 300 actuellement. L’opération s’élève à 10 M € . Des travaux pour l’accessibilité En plus des travaux d’entretien et de maintenance dans l’ensemble des collèges, le Département s’est engagé dans les 9 années à venir sur l’accessibilité pour tous. Dans un premier temps, il s’agit de rendre au moins un collège accessible aux élèves en situation de handicap au plus vite par secteur, puis de généraliser les diagnostics et travaux à l’ensemble des 50 établissements  : ascenseurs, marquages d’escalier et de porte, rampes d’accès, boucles magnétiques pour les malentendants... G.Y. Agence Deprick et Maniaque
La musique résonne dans les collèges POUR VOUS Le Département a mis en place un dispositif de soutien à la pratique musicale au collège en partenariat avec l’Éducation nationale et l'association nationale « orchestre à l'école ». Sept « orchestres au collège » existent désormais dans la Somme. En partenariat avec l’école de musique intercommunale de la Communauté de communes Nièvre et Somme, l’orchestre à vent du collège Alfred Manessier de Flixecourt se développe avec 2h d’intervention par semaine pour 61 élèves volontaires de la 6 e à la 4e. Le collège Rosa Parks d’Amiens, en partenariat avec Le Diapason, propose quant à lui de pratiquer 1h30 par semaine dans un ensemble instrumental (clarinettes, trombones, percussions, violons…). Au collège Arthur Rimbaud à Amiens, l’école de musique Saint Pierre (Amiens) accompagne l’ensemble instrumental comportant en majorité des instruments à vent à raison de 2h par semaine pour une classe de 6e. Ce dispositif est complété par la mise en œuvre d’un atelier de pratique instrumentale pour les élèves volontaires de la 5 e à la 3e. Deux nouveaux orchestres au collège Un mini orchestre symphonique est la formule retenue au collège Louise Michel de Roye pour 35 élèves de 6 e et 5e, 2h par semaine. Avec l’école de musique de la Communauté de communes du Ponthieu Marquenterre, l’orchestre du collège Alain Jacques d’Ailly-le-Haut-Clocher prend la forme d’un ensemble de cuivres. 30 collégiens de 5 e et 4 e sont concernés 2h par semaine. Deux nouveaux collèges rejoignent cette année le dispositif financé par le Département  : le collège Gaston Vasseur de Feuquières-en-Vimeu avec un orchestre de type vent et musiques actuelles pour 25 élèves de 6 e et le collège Jean Rostand de Doullens avec un Big Band (guitare électrique, basse, clavier, trompette…) pour 23 élèves d’une classe de 6e, 2h15 par semaine. De quoi susciter les vocations et stimuler une pratique enrichissante ! G.Y. Le PAC 80 pour enrichir sa culture Le Conseil départemental a conçu avec ses partenaires - l’Éducation nationale et la DRAC - le parcours artistique et culturel pour les collégiens  : le PAC 80. Celui-ci favorise l’accès de tous les élèves du département à la culture, afin de développer leur sensibilité artistique, mais aussi contribuer à leur développement personnel. Il se décline en trois niveaux  : « Les Rendez-vous culturels », « La pratique artistique et culturelle » et « Un artiste au collège ». Les Rendez-vous culturels proposés par les collèges sont axés autour de rencontres avec un artiste, une œuvre, un lieu ou un métier culturel, en cohérence avec le projet de l’établissement. Cette rencontre peut être prolongée par « les pratiquesC.B. culturelles et artistiques » pour les collèges candidats sélectionnés. Ceux-ci peuvent alors accueillir au sein des classes des artistes ou professionnels de la culture qui initient les élèves à la pratique d’une forme artistique ou d’un métier culturel. Enfin, le 3 e axe consiste à accueillir un artiste ou une équipe artistique dans un collège. Ils proposent aux élèves de travailler autour de l'une de leur création durant des temps de pratique artistique. Les autres élèves de l'établissement seront sensibilisés à la présence des artistes et à leur travail de création. G.Y. Découvrez les circuits courts dans les collèges en page 13 Chiffres clés Pour 2019-2020  : 5 projets de niveau 3 47 projets de niveau 2 Vivre en Somme n o 120 Septembre - Octobre 11C.B.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :