[78] Yvelines n°23 mar/avr/mai 2018
[78] Yvelines n°23 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Yvelines

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : face aux Yvelinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
PETITE ENFANCE  : QUI APPELER ? ALLO PMI (protection maternelle et infantile) Pour prendre rendez-vous dans un centre de PMI, être renseigné(e) 0 80I 80I 078 Prix d’un appel local. Ou contactez le 0I 30 83 61 00 Des professionnels du Conseil départemental vous répondent du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30 le vendredi de 8h30 à 16h30
2 500 logements supplémentaires d’ici à 2022 Le Département et la Foncière Publique Solidaire ont signé une convention de partenariat pour faciliter la production de logements en accession et de logements sociaux dans les zones tendues des Yvelines. Dynamiser la construction de logements dans des secteurs stratégiques, et mieux accompagner les 19 communes les plus carencées des Yvelines. C’est l’objectif du partenariat signé le 23 janvier 2018 par Pierre Bédier, le Président du Conseil départemental, et la Foncière Publique. Il confie  : « Nous sommes très heureux de concrétiser ce partenariat. Il va nous permettre d’aider nos maires bâtisseurs dans la réalisation de projets que, seuls, ils ne pourraient pas porter. Le foncier, c’est la base de tout développement. » Un enjeu majeur du développement économique Les Yvelines sont engagées depuis 2006 dans une politique volontariste en matière de logement. Et les résultats ET AUSSI... sont au rendez-vous  : « Dans le département, on est très bon  : la production de logements dans les Yvelines a doublé en dix ans », conclut Pierre Bédier. Pour autant, la demande de logements sur le territoire ne cesse d’augmenter et les projets doivent maintenant se diversifier, être plus rapidement accessibles aux Yvelinois et aussi, être moins coûteux. Il s’agit donc de s’appuyer sur l’expertise de la Foncière Publique Solidaire (détenue à 50-50 par la Caisse des dépôts et l’État), reconnue dans la production de logements dans les zones tendues, en mobilisant entre autres, le foncier public. Le protocole de partenariat vise à développer prioritairement les logements sur les communes des Yvelines qui en manquent le plus, puis sur les communes UNE UNIVERSITÉ POUR LES PARENTS Le Secteur d’action sociale (SAS) de Mantes-la-Jolie a lancé l’Université Populaire de Parents (UPP). Le Conseil départemental est ainsi le premier en France à inaugurer un tel projet de recherche innovant, associant parents et professionnels. « L’UPP illustre le pouvoir d’agir des habitants en les rendant acteurs sur des questions qui les concernent. Elle donne la parole aux parents, leur permettant de partager leur point de vue et faire connaître leurs savoirs », explique la direction du SAS. À ce jour, une vingtaine de parents y participent. Contact SAS  : 01 34 76 42 09 Des logements sociaux réalisés par Les Résidences Yvelines. qui disposent de sites non utilisés, comme le site de l’INRIA à Rocquencourt, les logements de la gendarmerie de Satory à Versailles, l’ex-base de l’OTAN à Saint-Germainen-Laye, le réservoir Picardie à Versailles, les emprises foncières de l’État à proximité de la gare de Rambouillet, le site SOVAFIM à Vaux-sur- Seine et le fort du Haut- Buc à Buc. Pour Christophe Caresche, Président Directeur général de la Foncière Publique Solidaire  : « C’est le premier protocole signé par La Foncière Publique Solidaire avec SOLIDARITÉ une collectivité. Nous sommes un outil supplémentaire pour aider à la construction et à la mise en œuvre de projet. » Avec Citallios et Les Résidences D’ici à cinq ans, ce partenariat, qui s’appuie également sur les compétences de CITALLIOS (premier aménageur de proximité au service des collectivités locales d’Île-de-France) et du bailleur social Les Résidences Yvelines Essonne, doit permettre de réaliser au minimum 2 500 logements. S.B. SOLIDARITÉ INTERNATIONALE En 2017, dans le cadre du Fonds de soutien aux initiatives yvelinoises de coopération internationale (FSI-Y) ou grâce à une bourse individuelle « Citoyens des Yvelines, acteurs du monde » (CYAM), 128 Yvelinois sont partis pour leurs études ou des vacances humanitaires. Parmi leurs actions  : aides dans un orphelinat au Congo, soutien dans une école maternelle sénégalaise, dépistage médical au Vietnam, plantation d’arbres au Togo… YVELINES - PRINTEMPS 2018 I 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :