[78] Yvelines n°23 mar/avr/mai 2018
[78] Yvelines n°23 mar/avr/mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mar/avr/mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Yvelines

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 19,7 Mo

  • Dans ce numéro : face aux Yvelinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
ÉDUCATION Le Lycée international de Saint-Germain, unique en Europe Soixante-six ans après sa création, le Lycée international est en pleine cure de jouvence, grâce au Département qui investit 73 M € dans sa réhabilitation et son agrandissement. Unique en Europe, cet établissement reste un argument fort de l’attractivité des Yvelines. Chaque matin, l’abribus de Chavenay bourdonne dans toutes les langues. Écoliers et lycéens grimpent dans le car estampillé « Lycée international ». Svend vient d’y déposer sa fille Kirsten. Cela fait trois ans que ce cadre danois réside dans la plaine de Versailles. Pourquoi ce choix plutôt que Paris, lui qui travaille à La Défense ? « Le cadre, la 32 I YVELINES - PRINTEMPS 2018 nature et la proximité du lycée international pour les enfants », répond-il sans hésiter avec son accent des fjords. Pour les « expats », le critère scolaire est primordial. Le Lycée international de Saint-Germain comble leurs attentes. Il est en effet le seul de l’Union européenne à offrir uniquement des sections internationales. « Si l’on veut attirer chez nous des talents étrangers, il faut leur proposer des filières d’excellence. C’est le cas de ce lycée qui est une pépite, comme le Lycée franco-allemand de Buc », explique Pierre Bédier, Président du Conseil départemental. D’autres lycées internationaux dans les Yvelines ? Victime de son succès, le campus de Saint-Germain-en-Laye commençait à se sentir à l’étroit et surtout, à vieillir. Désormais, avec le soutien du Département, le site fait peau neuve. Il s’agrandit et sera prêt pour 2019. « Ce projet, avec notamment la création de vingt Cérémonie de la pose de la première pierre du nouveau bâtiment, le 17 janvier. Le Lycée international accueille plus de 2 300 élèves, dont 600 collégiens. salles supplémentaires donne un nouvel élan à notre établissement », se réjouit Isabelle Negrel, la proviseure. Le 17 janvier, jour qui a vu le chantier officiellement lancé, Arnaud Péricard, Maire de Saint-Germain-en-Laye, lui-même ancien élève du campus, a rappelé que dans cet établissement, « chacun s’imprègne de la culture de l’autre. C’est aussi cela qui fait toute sa richesse ». Dans la période post- Brexit actuelle, la Région Île-de-France souhaite créer trois nouveaux lycées internationaux sur ce modèle dans les prochaines années. Le Département des Yvelines espère en accueillir deux. S.G. Epicuria Architectes
Bientôt la finale du concours RobotY’c des collèges La troisième édition du concours RobotY’c, soutenu par le Conseil départemental, a pour thème le robot sylviculteur, la nature étant au cœur des préoccupations du Département. Rendez-vous pour la finale départementale le 8 juin 2018 à l’ESTACA. Dix collèges (voir Yvelines-Infos.fr) participent à cette compétition. Innovation spécifique à cette édition 2018, la présence de trois collèges appartenant au dispositif ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire), dans le cadre du projet Handicap et Numérique. Cécile Dumoulin, Conseillère départementale, Bienvenue à l’École Rouge et Bleu L’École Rouge et Bleu de la Fondation PSG, créée avec l’aide du Département (325 000 € ) , la communauté urbaine GPS&O (150 000 € ) et la Ville de Mantes-la- Jolie (150 000 € ) , est déléguée aux Collèges, a présenté ce projet comme étant « un excellent moyen d’ouvrir les collèges au monde de demain et de mobiliser les connaissances et savoir-faire de chacun. » Il permet en outre d’apprendre aux jeunes à travailler en équipe et à respecter les règles et délais imposés pour mener à bien ce projet qu’ils porteront. Avec l’aide de leurs professeurs, des étudiants des écoles supérieures de l’ESTACA, de l’IUT de Mantes en Yvelines et de l’ISTY de l’UVSQY, ils devront remplir plusieurs objectifs fixés par un cahier des charges. S.G. inaugurée au Val Fourré. Elle accueillera des jeunes filles et garçons de 7 à 11 ans, en échec scolaire. Cette école (qui n’est pas un centre de formation au football) comprend un City stade, Finale de l’édition RobotY’c 2017 un bâtiment d’accueil et des terrains de foot dont un synthétique couvert. Les enfants s’y rendront après leurs cours, pour suivre un programme mêlant activités sportives, culturelles et éducatives. L’objectif est de leur donner l’envie d’apprendre, de partager et de bien vivre ensemble. « Le but ici est de mélanger le sport et l’apprentissage des fondamentaux – lecture, calcul – de manière ludique », explique la Fondation. Pour cela, ils seront encadrés par des éducateurs de la Fondation PSG. S.G. JOURNAUX EN LIGNE ÉDUCATION C’est une première en France. Le Département met à la disposition des collèges la version numérique des journaux « Mon Quotidien » et « L’Actu » que Play Bac édite pour les élèves, de la 6 e à la 3e, en français et en langues étrangères. « Avec cette nouvelle ressource, nous complétons notre offre éducative et numérique vers les collèges, afin de favoriser les apprentissages et l’ouverture au monde », se réjouit Cécile Dumoulin, Vice-présidente du Conseil départemental, en charge des Collèges. YVELINES - PRINTEMPS 2018 I 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :