[78] Yvelines n°21 sep/oct/nov 2017
[78] Yvelines n°21 sep/oct/nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de sep/oct/nov 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Yvelines

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le département à vos côtés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
CD78/N.Duprey RENCONTRE Fier d’habiter Carrièressur-Seine
Philippe Candeloro  : un homme « ordinaire » RENCONTRE À 45 ans, le patineur Philippe Candeloro est encore très apprécié des médias. Loin des strass et des paillettes, il mène pourtant une vie plutôt paisible à Carrières-sur-Seine. Philippe Candeloro et sa femme, Olivia, vivent à Carrières-sur-Seine depuis 1997. « Je ne désirais pas déménager un an avant les JO, se souvient-il. Mon épouse étant originaire de cette ville, l’opportunité s’est UNE SEULE PATINOIRE DANS LES YVELINES Philippe Candeloro regrette que le département compte une seule patinoire en activité (Mantes-la-Jolie). Pour lui, les Yvelines méritent mieux. Cela passerait par exemple par la création d’une infrastructure à proximité de Versailles. « Ce type de projets nécessite une réelle envie politique. Mais si cela était étudié sérieusement, je serais prêt à m’y engager personnellement. » toutefois présentée. » Aujourd’hui, le couple et ses trois filles ne regrettent rien. « Cette commune, comme tout le département, regorge d’espaces verts. Je ne pensais pas trouver un endroit si sympa aux abords de Paris, liant tranquillité et praticité. » Un quotidien de patineur Pourtant la vie n’est pas un long fleuve tranquille pour ce sportif à l’humour parfois grivois. « Je n’ai jamais touché le salaire d’un footballeur. Je rencontre donc les mêmes soucis que tout un chacun. » Il s’estime néanmoins chanceux de pouvoir encore vivre de sa passion. En effet, il détient, avec son épouse, le Candeloro Show Company, une association qui réunit une troupe spécialisée dans les spectacles sur glace à Colombes. De temps à autre, il participe également à des événements en France et dans le monde. « Mais je réfléchis à une autre carrière. À l’aube de mes 50 ans, la vie de famille puise beaucoup d’énergie et tout devient plus dur à l’entraînement ! » Rester à Carrièressur-Seine S’il fourmille de projets, peut-être trouvera-t-il son salut dans le métier de commentateur ? À ce sujet, il confie avoir renouvelé son contrat avec France TV jusqu’à fin 2018 pour le plus grand plaisir des fans du duo qu’il forme avec Nelson Monfort. Et aujourd’hui, il a une certitude  : il restera dans les Yvelines. « Nous y sommes très bien. Ma belle-mère y vit et nos CINQ DATES 1972 Naissance à Courbevoie. 1994 Médaillé de bronze à Lillehammer. 1998 Mariage et médaillé de bronze à Nagano. 2002 Décès de son père. CD78/N.Duprey 2015 Participation au tristement célèbre tournage de Dropped en Argentine. filles y ont leurs habitudes… » Les Yvelinois auront donc encore la chance de le croiser dans le RER ou sur les chemins et les routes du département qu’il parcourt régulièrement à vélo. M.C. YVELINES - AUTOMNE 2017 I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :