[78] Yvelines n°17 sep/oct/nov 2016
[78] Yvelines n°17 sep/oct/nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de sep/oct/nov 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Yvelines

  • Format : (200 x 290) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : des collèges plus adaptés pour mieux réussir !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Avec 950 exploitations et plus de 2 000 emplois. les Yvelines figurent au second rang des départements agricoles d'île-de-France. C'est un moteur indispensable au dynamisme économique. En contribuant au maintien d'une agriculture de qualité.compétitive et respectueuse de l'environnement, le Conseil départemental réaffirme l'attachement des Yvelinois à leur terre et à ceux qui la font vivre. 22 I YVELINES - AUTOMNE 2016
UNMONDEAGRICOLE À CHOUCHOUTER Les Assises de la Ruralité, organisées l’an dernier, ont débouché sur un plan d’actions dont plusieurs mesures concernent le monde agricole yvelinois. Avec environ 950 exploitations (2 050 en 1988) et plus de 2000 emplois, les Yvelines figurent au second rang des départements agricoles d’Ile-de-France, derrière la Seine-et-Marne. Dans une région où l’urbanisation a grignoté 2000 hectares de terres en 10 ans, le Conseil départemental entend préserver les 40% de surfaces agricoles qui composent son territoire. « Laqualitédenotrealimentation, la diversité de nos paysages et la richesse de nos terroirs dépendent INONDATIONS, UN FOND D’URGENCE POUR LES AGRICULTEURS SINISTRÉS directement du travail des agriculteurs. Ils sont un moteur indispensable à notre dynamisme économique », dit Pierre Bédier, Président du Conseil départemental. Lecontextebudgétaire(lirep.4-5) aurait pu entamer ce soutien sans failleàlafilièreagricole.L’écoute des Assises de la Ruralité – la largeconsultationorganiséel’an dernier dans les secteurs ruraux – et la volonté de valoriser les atouts d’une agriculture de qualité, respectueuse de l’environnement et compétitive, ont permis Adopté le 17 juin par l’Assemblée départementale, un fond d’urgence a été lancé enconcertationaveclaChambred’Agricultured’Île-de-Franceaulendemaindes épisodes pluvieux du printemps. Très réactif, le Département s’était démené pour trouver des terrains de substitution aux maraîchers sinistrés. Il entend pérenniser ceplanafindepermettreauxagriculteursdemaintenir,aumoinspourpartie,leurs revenus d’exploitation en cas d’inondations. de maintenir les aides consacrées aux agriculteurs. Les dispositifs de soutien aux projets d’investissement, à la protection intégrée de la culture du blé, aux projets structurants et aux organismes agricoles – soit une enveloppe annuelle de 500000 € – ont été prolongés. Valoriser les circuits courts ÉCONOMIE - EMPLOI 40% de la superficie des Yvelines est couverte de surfaces agricoles. Et la filière a aussi pu compter sur un interlocuteur réactif lorsque lesinondationsduprintempsdernier ont sinistré, entre autres, les cultures maraîchères (lire encadré). À l’écoute des perspectives d’avenir de la filière, le Département a consacré à l’agriculture un chapitre du plan d’actions élaboré suite aux Assises de la Ruralité. Ils’agit,parexemple,devaloriser lescircuitscourtsdanslarestauration scolaire et autour des gares les plus importantes à travers la vente de produits locaux. YVELINES - AUTOMNE 2016 I 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :