[78] Yvelines n°14 déc 15/jan-fév 2016
[78] Yvelines n°14 déc 15/jan-fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 15/jan-fév 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Yvelines

  • Format : (200 x 287) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 18,7 Mo

  • Dans ce numéro : unis pour voir plus loin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
4 UNE AIDE AUX TRAVAUX POUR UN LOGEMENT ÉCONOME ET ÉCOLOGIQUE HABITER MIEUX DANS LES YVELINES Un programme pour améliorer la performance énergétique de votre habitat. Plus d'infus  : www.yvelines.fr/habitermieux Agence nationale eteunt Yvelines Le Département HABITER MIEUX Une aide de l'État pour un logement économe et écologique
« Vivre chez mes parents, c’est bien, mais j’aimerais bien avoir un petit chez moi un jour. » À 32 ans, Christophe a des envies d’ailleurs. Malgré un état de santé stabilisé et un emploi en Esat (Établissement et service d’aide par le travail), il vit toujours dans sa chambre d’enfant au domicile de ses parents, à Houilles. « Nous n’avons jamais trouvé de places dans les établissements spécialisés qui réunissaient toutes les conditions à un déménagement », regrette Mireille, sa mère. Une situation qui pourrait rapidement se débloquer. En collaboration avec les intercommunalités, le Département développe en effet la démarche « Yvelines Résidences ». « Il s’agit de créer des formes de logements adaptés aux publics les plus sensibles  : adultes en perte d’autonomie et personnes en situation d’exclusion sociale ou de handicap psychique, mais aussi jeunes en insertion professionnelle ou étudiants », détaille Alexandra Rosetti, conseillère départementale déléguée au logement. Premier exemple concret dans les Yvelines  : l’ouverture, le 1er janvier dernier, d’une résidence-accueil de 30 logements pour personnes en situation de handicap psychique (dépressions, troubles bipolaires, schizophrénie et autres psychoses) à Follainville-Dennemont. Les SOLIDARITÉ Concilier handicap psychique et autonomie, c’est possible ! Depuis le 1er janvier, une résidence sociale pour personnes en situation de handicap psychique stabilisé est ouverte à Follainville-Dennemont. La première pierre d’une démarche du Département visant à développer des logements à destination des plus fragiles. Une enveloppe de 20 M € Entre 2015 et 2020, le Conseil départemental veut créer 2 500 places en résidence-accueil à l’attention des publics les plus fragiles, soit une enveloppe de 20 M € . « Un investissement lourd mais nécessaire. Le Département se doit d’être aux côtés des plus fragiles », explique Pierre Bédier, Président du Conseil départemental. La résidence-accueil de Follainville-Dennemont propose 29 studios et un 2 pièces aux personnes en situation de handicap psychique. Une première dans les Yvelines. Une démarche qui s’étend à tous les publics critères d’admission ? Être autonome et stabilisé dans sa maladie. « La résidence offre un cadre de vie semi-collectif et la garantie d’un accompagnement sanitaire et social, dans le cadre de partenariats formalisés avec le secteur psychiatrique et médico-social », explique-t-on sur place. Ou comment concilier suivi médical et autonomie. Une seconde résidence du même type devrait voir le jour à Croissysur-Seine avant la fin de l’année (28 logements). En tout, 300 places dédiées au handicap psychique vont être créées d’ici à 2020. Sans doute suffisant pour permettre à Christophe de trouver son bonheur et s’offrir enfin son indépendance. YVELINES - JANVIER 2016 I 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :