[76] Seine-Maritime n°3 jan/fév 2016
[76] Seine-Maritime n°3 jan/fév 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de jan/fév 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Maritime

  • Format : (190 x 290) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : insertion CAP vers l'emploi !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
SEINE-MARITIME MAGAZINE 30 PAR ici L E S SORTIES ROUEN PHOTOS INÉDITES (TOME 2) Guy Pessiot, auteur de plusieurs livres sur Rouen et sa région, présente ici de nombreuses photos historiques de la ville aux 100 clochers. On y trouve notamment les toutes premières photographies réalisées en juin 1843 par l’anglais Henri- Fox Talbot et les exceptionnels daguerréotypes de l’écrivain John Ruskin des années 1854-1858. Éditions des Falaises - 24 € - 290 pages www.editionsdesfalaises.fr AGENDA DEUX RIVES POUR UN THÉÂTRE  : LE T2R 1972 - 2007 Cet ouvrage retrace l’aventure artistique et humaine de la Compagnie des 2 Rives qu’Alain Bézu fonda en 1972. Hormis Robert Abirached et les deux auteurs Joseph Danan et Marco Consolini, une quinzaine de contributeurs se sont associés au travail parmi lesquels notamment Olivier Saladin, Catherine Delattres ou Alain Bézu. Éditions Point de vues - 240 pages - 29 € conception et réalisation  : Département de Seine-Maritime/Direction de la Communication et de l’Information ART ET ABANDON  : DES ARTISTES RACONTENT Pascale Lemare est psychologue clinicienne en charge d’un service départemental d’adoption. Elle a recueilli les récits d’une douzaine d’artistes, tous adoptés dans leur enfance. Impromptus autour du livre au bar du Théâtre des Deux Rives à Rouen le 22 janvier à 20 h 00. Éditions L’Harmattan - 28 € 280 pages - www.harmattan.fr
ÉLUS UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE La Normandie (ré)unie ! Les 6 et 13 décembre derniers, 102 conseillers régionaux ont été élus pour siéger au sein de la nouvelle assemblée régionale, Haute et Basse Normandie enfin réunies. Par leurs suffrages, les électrices et les électeurs normands ont non seulement fait barrage au Front National, mais ont permis l’émergence d’un projet ambitieux pour la Normandie, incarné par la nouvelle majorité de Droite et du Centre. Entre les élections Régionales de 2010 et celles auxquelles nous venons de participer, le Parti Socialiste et ses alliés de circonstance (Communistes et Écologistes) ont perdu près de 19 points en Seine- Maritime. Nous assistons là, à un écroulement de la gauche et du « système Fabius » en Seine-Maritime. Il conviendra de tirer tous les enseignements de ce scrutin qui a révélé une progression inquiétante des idées extrémistes. Nous devrons y répondre par une politique efficace en matière d’emploi et une gestion exemplaire des collectivités publiques. Grâce à ce changement, les cinq Départements normands vont pouvoir travailler en synergie avec cette grande Région afin d’harmoniser leurs politiques publiques dans un souci de cohérence et d’efficacité. Dans des domaines comme l’agriculture, l’économie, les transports ou encore l’environnement, nous allons pouvoir œuvrer dans le même sens, dans la même dynamique, afin d’apporter les réponses indispensables aux enjeux de notre territoire. ÉLUS SOCIALISTES ET APPARENTÉS Bonne année 2016 2015 ne restera pas dans nos mémoires comme une bonne année. Commencée par les drames de « Charlie Hebdo » et de l’hyper Casher, elle s’est achevée par ceux du 13 novembre, à Paris. Un espoir est pourtant apparu en décembre, avec l’accord unanime de la Cop 21, obtenu par Laurent Fabius. La Seine-Maritime doit être fière de compter, parmi ses élus, un homme d’État d’envergure internationale. Politiquement, l’année a vu notre Département et la Région Normandie changer de majorité. D’une courte tête, chaque fois. Cela devrait inciter la droite à la modestie, en plus des résultats élevés du FN. Mais elle détient désormais les principaux pouvoirs locaux. C’est donc à elle qu’il revient de faire de 2016 une bonne année pour nos territoires. Elle devra notamment organiser les partenariats et les transferts de compétences prévus par la loi. En février, sera aussi voté le premier budget du mandat au Département. La majorité de droite veut doubler l’effort de désendettement mené depuis 2013. Cela entrainerait des coupes sombres, qu’elle imputerait au contexte ou à l’héritage, alors que la marge retrouvée en 3 ans, même modeste, n’impose pas un tel choix. En optant ainsi pour l’inaction, elle fragiliserait les Seinomarins. Nous formons le vœu qu’il en aille autrement, et que la formule consacrée soit suivie d’effets  : bonne année 2016 ! TRIBUNES ÉLUS COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS/FRONT DE GAUCHE Agir en citoyen pour pouvoir le rester L’exercice du rôle et des devoirs de citoyen demeure un acte essentiel, de nature à renforcer le sens et les valeurs de la Démocratie, de la République que certains veulent anéantir. C’est ce pluralisme, cette libre pensée, cette parole libre et cette liberté que les criminels de Daech cherchent à atteindre, en prêchant depuis leurs ténèbres pour une société totalitaire ou l’homme est asservi et la femme niée dans ses droits comme dans son existence. L’expression de la citoyenneté constitue ainsi la première réponse à opposer à tous ceux qui voudraient nous priver de notre liberté à penser et à agir. Car la démocratie s’accommode toujours mal de la pensée unique comme du silence ou de la passivité. Sa raison d’être c’est l’expression des idées, des opinions, des libertés collectives qui sont finalement autant de garde-fou pour préserver les libertés individuelles. Le fanatisme, la haine et le rejet de l’autre, le repli sur soi, ne conduisent qu’aux conflits et aux souffrances. Il n’y a rien d’inéluctable, tout est toujours question de conscience, de mobilisation et d’espoir. Il en va ainsi de la lutte contre le terrorisme, comme de l’économie, de la politique. Question d’engagement, question de volonté. Forts de nos convictions progressistes et républicaines, nous vous souhaitons une bonne année 2016, active, fraternelle et solidaire, pour une vie et une société meilleure ! La prochaine séance plénière se tiendra les 2 et 3 février dès 9 h 30 à retrouver en replay sur www.seinemaritime.fr/seance AGIR ENSEMBLE AU DÉPARTEMENT Vous avez demandé les pompiers ! Les élus Départementaux sont sollicités pour avis sur la nouvelle organisation des services d’incendie et de secours qui est envisagée par le conseil d’administration du SDIS. L’objectif annoncé  : garantir à tous les citoyens un accès équitable aux secours en tous points du département à un coût maîtrisé ne peut qu'être approuvé au titre de la rationalisation du fonctionnement de ce service essentiel à la population. Mais certains aspects ne nous paraissent pas aller totalement dans ce sens  : certaines gardes actives seront demain reportées sur des pompiers volontaires, ce qui allongera les délais d’intervention puisque ces derniers doivent se rendre à la caserne avant d’intervenir au détriment des secours aux personnes avant leur transfert à l’hôpital. Nous attendons un service équitable pour tous. Nous souhaitons que les centres d’incendie et de secours disposent de matériel adapté aux caractéristiques du territoire (proximité de grands axes de circulation autoroutes, voies ferrées). Nous sommes soucieux de la bonne utilisation des deniers publics et attentifs à ce que des coûts supplémentaires n’en résultent pas. C’est pourquoi nous avons voté contre ce projet. JANVIER - FÉVRIER 2016 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :