[76] Seine-Maritime n°26 nov/déc 2019
[76] Seine-Maritime n°26 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Maritime

  • Format : (190 x 290) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 22,2 Mo

  • Dans ce numéro : Bertrand Bellanger, nouveau président du département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
SEINE-MARITIME MAGAZINE 14 ACTUS JUSTE À TEMPS ! En attendant les J.O... › Can Akkuzu, retour gagnant C’est un joueur en pleine réussite que le SPO Rouen tennis de table a engagé cette saison. En effet, Can Akkuzu est devenu en mars dernier, à 21 ans, champion de France senior avant de remporter cet été la médaille de bronze par équipe aux championnats d’Europe. Deux récompenses qui viennent compléter une armoire déjà bien remplie de trophées dans les catégories de jeunes. « Avec le SPO, nous voulons jouer le haut du tableau de la Pro A, et je veux apporter des points à l’équipe pour aider mes coéquipiers », annonce Can. Le 56 e joueur mondial avoue être revenu à Rouen car il sentait qu’il pouvait avoir une place importante dans l’équipe. Les Jeux Olympiques ? Can les a en ligne de mire. « Les Jeux représentent vraiment quelque chose de grand. Il n’y a pas beaucoup d’élus, à moi de progresser et de prouver que je mérite d’y être. Représenter mon pays  : c’est ce que je veux ». DR AMÉNAGEMENT Un nouveau parking pour le golf de Jumièges — Depuis le 1er juillet, la base de loisirs et le golf de Jumièges sont gérés par le Département de la Seine-Maritime, en lien avec les communes de Jumièges et Mesnil-sous-Jumièges via un syndicat mixte. L'une des premières études engagées par ce syndicat mixte concerne la restructuration et l’aménagement du parking du golf. Les objectifs sont multiples. Il s’agit de le rendre plus accessible, d’en faciliter la gestion et d’améliorer l’ornement paysager. Ces travaux permettront également d'augmenter sa capacité en passant de 80 à 250 places. Il servira de parking secondaire à la base de loisirs pendant la hautesaison et évitera ainsi le stationnement sauvage. Ce projet apportera du lien entre le golf et la base. Il devrait voir le jour d’ici 2021-2022. ÉVÉNEMENT La côte d’Albâtre fête le hareng — La saison des fêtes revient en suivant le banc de harengs qui longe le littoral. Elles auront lieu du Tréport fin octobre, à Fécamp le dernier week-end de novembre en passant par Dieppe et Saint-Valery. « Le poisson roi », comme les Dieppois l’appellent, sait-il ce qui l’attend ? Il sera grillé par-dessus par-dessous, de la main habile du marin ou du poissonnier. Il sera attendu, dégusté par tout ceux qui apprécient cette chair et son fumet si particulier. Tous les ports se préparent à accueillir le banc et l’arrière-ban gourmand de ces fêtes saisonnières nourries également par les contes, spectacles, chœurs de chants marins et autres animations. Plus d'infos  : seinoscope.fr Hélène Houelle
Q U I Ê T E S - V O U S ? En 1987, c'est le tsunami. « Votre fils est malade, sa vie sera courte et il n’y a rien à faire. » Les médecins du CHU de Rouen annoncent à Laurence Tiennot-Herment, que son fils Charles-Henri, 3 ans, est atteint de la myopathie de Duchenne, une maladie grave dégénérative causée par un gène déficient. Cette maladie ne se soigne pas. Le « rien à faire n’est pas acceptable » pour Laurence. Il bouleverse sa vie. « J'ai d’abord fait la politique de l’autruche. L’année du diagnostic, le premier téléthon est diffusé, je ne peux pas le regarder, mon fils est à côté de moi, il est beau, en bonne santé. Je refuse de voir ces enfants malades et imaginer qu’un jour, il sera comme eux. » 1989  : les premiers signes. Laurence se rend à l’évidence  : Charles-Henri est malade. Elle doit se battre pour pouvoir espérer qu’un jour il puisse guérir et s’engage dans la délégation de Seine-Maritime de l’AFM Téléthon, depuis Hautotsur-Mer, où elle réside. Elle débute alors son combat. « J’ai commencé par lire des revues scientifiques et participer à des colloques. J’avais besoin de comprendre ces maladies rares et pourquoi elles s’attaquaient por trait LAURENCE TIENNOT-HERMENT Le combat d’une vie à mon fils. » En 1997, elle est élue secrétaire au Conseil d’Administration de l'association nationale. » Je savais aussi que sa vie serait courte. J’ai voulu la rendre la plus belle possible. » Le même jour, Charles-Henri subit une lourde opération « plus il s’enfonçait et plus j’avais envie de me battre. Il me faisait confiance, je me battais pour lui. » 2003  : Laurence Tiennot- Herment est élue présidente de l’AFM-Téléthon alors que la myopathie de Duchenne emporte son fils le 30 octobre de la même année. Une semaine après le drame, c’est la rage au ventre qu’elle reprend son siège avec une seule idée en tête « plus jamais ça. Aucune famille ne doit vivre la perte de son enfant, c’est inhumain. » Sa façon de survivre, c’est de se donner à corps perdu pour le Téléthon et faire avancer la recherche. 2019  : la révolution. Seize ans après la perte de son fils et toujours à la tête de l’AFM, Laurence raconte avec émotion qu’au sein de Généthon, le laboratoire de recherche créé dans les locaux de l’AFM-Téléthon, on parle désormais de thérapie génique et de guérison. « C’est le Graal financé par toute la population. Sans la générosité des Français, rien n’aurait été possible. » Elle qui a tant rêvé que son fils guérisse, fait désormais renaître l’espoir dans le cœur des familles. ▶ RDV les 6 & 7 décembre pour le Téléthon. À Rouen, 02 35 72 40 34 et au Havre, 02 35 21 52 24. AFM - Téléthon NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2019 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :